• bla bla quotidien,  so singaporean

    Mes tous petits bonheurs

    Les premières vacances scolaires de l’année sont terminées,     Heidi a repris le chemin de l’école pour son second trimestre ce matin.  Comme toujours partagée entre le soulagement de reprendre la routine, et la frustration de voir son emploi du temps aussi reglementé.     J’ai des choses à faire par dessus la tête ( c’est vite vu ça se voit dans l’état de l’appartement)  pour tenter de ne pas m’y noyer j’ai un bloc papier sous ma souris, avec mes diverses listes de suspens.   Que d’ailleurs, je pourrais mettre un ✅ à côté de la ligne publier le billet du lundi sous peu…   Donc j’ai pas le…

  • Singapour,  singapour pratique,  so singaporean

    Singapour change

    A l’aube de notre neuvième année à Singapour   Si si, on l’a entamée il y a un mois déjà!   Petite liste non-exhaustive de changements constatés au cours des ans.     Il y a les gros changements, les changements visibles, relativement faciles à cataloguer:     Quand on est arrivé Gardens by the Bay, n’était qu’une masse de terre en chantier ( la terre avait déjà été gagnée sur la mer, vu que Marina Barrage est opérationnel depuis 2008), ce qui veut dire que le Marina Bay Sands et tous les immeubles autour de Marina n’existaient pas encore, ou commençaient tout juste à sortir de terre. Le skyline…

  • instantanés singapouriens,  Singapour,  so singaporean

    9 août 2015 – Singapour avait 50 ans!

    Bon alors on commence par la plaisanterie d’usage, déjà faite sur le compte Facebook de tata Vivi, donc elle va pas tomber des nues que je la répète ici…   ” M’enfin on se décarcasse, on t’organise une fête d’anni délirante avec parade militaire, meeting aérien, soldes et actions spéciales partout et feux d’artifices en apothéose et tu viens pas???” Vous l’aurez compris, tata Vivi partage le jour de son anniversaire avec Singapour,  Lovely Yaya ( la helper qu’on avait à Hong Kong) aussi d’ailleurs… et on se prive pas de refaire le gag éculé chaque année…         Autre gag qu’on aime bien faire [ M*rde!  Je…

  • culture shock,  Singapour,  so singaporean

    Ousqu’on a fait notre premier mariage singapourien

    Tout arrive…   Ça faisait depuis 2009  et le double mariage à la fois de Supergranny & Superpapi et de l’ancienne collègue à Hong Kong de Superchéri qu’on avait plus été à un mariage. On peut le dire:  Superchéri et moi, on est dans cette zone un peu vide ès mariages, où tous ceux de notre génération sont mariés ou s’ils sautent le pas le font dans la plus grande discrétion en cercle restreint, mais encore en train d’attendre que la prochaine génération qui fait le grand pas soit prête… Mais en ce week-end de début mai,  Superchéri avait une collègue qui faisait le grand saut, et on était invité. Après délibérations…

  • instantanés singapouriens,  Singapour,  so singaporean

    Pasar Malam à Bukit Panjang

    Où la leçon de Singlish du jour   Récemment on était dans un taxi,  en train d’aller aux cours de théâtre d’Heidi, quand au détour d’une rue on voit des stands en train d’être monté pour un marché de rue…   Heidi s’exclame ” Yeah Pasar Malam!”  dans son accent singlish* pur sucre qui ressort selon avec qui elle parle… Et le chauffeur de taxi d’ouvrir des yeux ronds comme des soucoupes “ You know Pasar Malam? So clever you know Pasar Malam!”   ( Bin ouais, en même temps on vit à Singapour depuis presque 6 ans et Heidi est en école locale)   Et là, te te tasses…

  • culture shock,  instantanés singapouriens,  so singaporean

    La pub pour l’immobilier à Singapour

    Coucou du jeudi   Même après presque 6 ans à Singapour ( on est arrivé le 1er juillet 2009, ça approche à toute vitesse!)  il y a toujours de ces moments de chocs des cultures, où je souris juste parce que le décalage entre mon pays d’origine et mon pays d’accueil remontre le bout de son nez.  Un de ces trucs qui ne cesse jamais de me faire rire…  c’est la pub pour les projets immobiliers. La pub pour les projets immobiliers est nettement plus présente ici que dans ma Suisse natale… Déjà à Hong Kong le phénomène avait commencé à me faire rire…  Quand on y vivait encore, leur pubs…

  • instantanés singapouriens,  Singapour,  so singaporean

    La cité du Lion un peu orpheline

    Carnet noir fin mars…   Le blog en est un peu tombé silencieux, les articles presque finis semblants inappropriés, n’ayant plus le coeur d’y mettre les dernières modifications et cet article-ci étant le fruit d’une naissance difficile teintée des sentiments qui étaient étonnamment forts à la maison, et qui au milieu des autres challenges du quotidien ont déclenché cet espèce de bouchon où mes mots se pressent tellement à la sortie qu’au final plus personne n’arrive à sortir. Ne reste alors qu’à attendre, continuer de lire, traduire en lieu d’écrire, me renfermer un peu dans ma bulle, et attendre que les bons mots frappent à la porte pour commencer à…

  • juste pour rire,  so singaporean

    Ze friday night from hell…*

    Naaaaan parce que c’est bien connu, ma vie est bourrée de problèmes graves…   Chaque année scolaire amène son lot de journées dont tu n’attends que la fin et redoute leur répétition la semaine suivante. Toutes les mères de familles connaissent le principe.  Cette année, on s’achemine clairement vers le fait que le vendredi EST cette journée!   – La séance d’info de ce week-end à l’école a achevé de me convaincre, vu qu’ils ont eu la gentillesse de nous annoncer que les cours supplémentaires d’Heidi seraient glissé sur cette journée-là, ce qui m’oblige à faire de mon mieux pour ficher mon organisation actuelle à la poubelle et tout recommencer…

  • culture shock,  école locale à SG,  S'pore en culotte courte,  Singapour,  singapour pratique,  so singaporean

    Entrer en école locale

    – L’école locale c’est parfois un peu compliqué à comprendre… Entre les horaires journaliers ( horaires continus en demi-journée), les rythmes scolaires radicalement différents ( l’année scolaire est de janvier à décembre),  c’est un peu le choc des cultures quand on s’y intéresse de plus près.   On entend parler de la sévérité des règles, de la taille des classes, de la pression immense à laquelle sont soumis les enfants.  On écoute nos connaissances singapouriennes nous parler des bonnes écoles, du parcours de combattant que c’est d’y rentrer, et on se  laisse facilement prendre au jeu d’une image d’école super compétitive, surchargée qui moule les enfants dans cette capacité parfois…

  • so singaporean

    La vie à Bukit Panjang?

    Coucou du mercredi     Dans le billet d’hier je parlais du fait qu’en parlant avec les ”expats” étaient généralement perplexes de savoir où mettre Bukit Panjang dans le puzzle de la carte de Singapour. Les locaux par contre n’ont pas de souci, les vendeurs dans les magasins ( philippins pour une bonne part d’entre eux) voient généralement aussi où on habite du premier coup.     Ça fait 2 semaines qu’on habite là, et de ce qu’on a pu constater on est les seuls gwaïlos ( euh ang mo pardon, c’est comme hot pot et steam boat parfois HK fait de la résistance et refuse de s’effacer) du coin.…