• bla bla quotidien,  instantanés singapouriens,  la miss

    Quoi? Encore un chat?

    Décidément cette année, quand on se fait pas une aventure par semaine ou presque…     … Quelqu’un ou quelque chose quelque part ( ou les scénaristes qui écrivent nos vies au choix, y’a de quoi se poser la question de savoir si on est pas dans une mauvaise série télé depuis un peu plus d’un an…)  se dit que notre semaine est ratée. Cette semaine c’était pourtant presque parti pour être pépère: je me remettais de ma crève, Heidi aussi ( c’est marrant: elle tousse comme si elle fumait 2 paquets par jour), et Superchéri et Lovely Nounou croisent tout ce qu’ils peuvent pour ne pas être les suivants…

  • Les choiseaux,  meri-philosophe

    Anthropomorphisons gaiement

    Coucou la compagnie!     Je tousse toujours comme une fumeuse au long cours, mais je retrouve un taux d’énergie normal ( ensuite je m’attaque tel Sisyphe à l’espèce de marasme qu’est notre assurance maladie de l’année et assez vite je sais pas pourquoi je me sens épuisée)  Heidi est de retour à l’école, et regarde d’autres jouer  le rôle qu’elle avait obtenu dans la représentation de théâtre. Elle a du être recastée à cause de sa maladie qui est tombée pile au pire moment. Ces dures leçons dont on ne peut pas les protéger…   Bref, passons à autre chose de plus joyeux:  j’en avais parlé dans un des…

  • autistiquement votre,  meri-philosophe,  Nerd un jour

    Les fonctions exécutives…

    Je vous l’avais dit dans les billets de début avril…     Dès que je me lâche à parler autisme, j’ai tellement de trucs que je meurs d’envie de partager avec vous, que j’en perds mon latin, mon français, toute chance de m’exprimer compréhensiblement par oral et que je reste telle une vache qui regarde passer les trains devant ma page de brouillon espérant enfin qu’enfin tout s’éclaire et que je puisse enfin commencer à bosser. Ah bin du coup, et si on commençait par un sujets passionnant: les fonctions exécutives.     Disclaimer de rigueur:  comme on dit souvent, quand tu as rencontré un autiste, tu as rencontré un…

  • bla bla quotidien,  Les choiseaux

    Comment épicer une semaine

    Un peu dans la veine de l’avant-avant-avant-dernier billet…     Mercredi dernier en cours de journée, j’ai eu l’outrecuidance de me dire que OUF, ça faisait officiellement une semaine que l’univers, les bosons de Higgs et les lois de la probabilité ne s’étaient pas senties obligées de nous pimenter notre quotidien et que c’était pas désagréable. Du coup ils se sont sentis obligés de revenir nous chatouiller en force. Mercredi soir, mes enfants à temps partiel ( comprendre les frère et soeur à mi-temps d’Heidi, mais comme ils entrent chez moi sans frapper et se servent seuls dans mes placards, que j’ai d’ailleurs toujours du petit-déjeuner en stock pour eux…

  • bla bla quotidien

    Lovely Nounou 2.0

    En fait non, la page ne s’est pas exactement tournée…     Spoiler alerte, si vous vous en doutiez pas,  au moment où j’ai posté le billet sur comment est-ce qu’on survivait sans helper,  les discussions avec Lovely Nounou avaient déjà commencé.   C’est un peu un de ces hasards tarabiscotés, qui semble trop bien s’emboiter pour qu’on n’ose refuser.   Comme je le disais dans le billet, je voyais les limites du système.  Et je ne parle pas des fois où j’étais malade et que me trainais malgré tout, faisant le minimum nécessaire pour que le minimum vital tourne à la maison…  Non, je parle du fait qu’au fur…

  • autistiquement votre,  meri-philosophe

    C’est la journée mondiale de l’autisme

    Du coup je me suis dit que c’était le bon moment pour faire ce fameux coming out que je vous avais teasé il y a quelques semaines     Au moment où je tape cet avertissement, il y a très précisement 39 mots au compteur, mais je me sens déjà obligée de vous prévenir que c’est parti pour être un sacré pavé.   C’est une histoire longue et tarabiscotée, qui se déroule depuis plusieurs années en parallèle de ce qui est écrit en public ici. C’est une histoire qui dépend en grande partie du fait que je vis ma vie d’expat’ dans une autre culture que la mienne et que…

  • bla bla quotidien,  juste pour rire

    Comment pimenter une soirée…

    Cette année on semble bien parti pour se spécialiser dans le:     ” Il y a mille et une façon dont ça aurait pu mal tourner, mais au final c’est beaucoup de bruits pour rien, une belle frayeur, quelques cheveux blancs de plus ( je suis gentiment en train de développer une mèche localisée un cheveu à la fois, c’est marrant j’en ai un autre en train de perdre sa couleur en ce moment, il est blanc par sections, encore brun dans d’autres ) mais absolument rien de dramatique. Respectivement le c’est effroyablement triste mais finalement on gère pas si mal que ça.”     C’est par exemple Superchéri…

  • bla bla quotidien,  instantanés singapouriens,  Singapour

    La pharmacie qui rend fou…

    L’autre soir, j’ai reçu la notice de renouvellement pour l’hébergement du blog     Vous allez rire, ça fait apparemment quasi  7 ans que le blog est live ( oui les archives remontent plus loin, je les ai ajoutées à posteriori, tout avait commencé avec des chroniques sur un forum internet avec les amies de l’époque… vous savez les forums, ce truc obsolète sauf si tu as des envies de troller,  qu’on faisait avant d’ouvrir des groupes facebook et Whatsapp pour tout et rien) Pour me répéter du jeudi nostalgie mis sur la page FB et sur Instagram,  purée comme le temps passe, ça fiche le vertige!   Pour fêter…

  • bla bla quotidien,  so singaporean

    Mes tous petits bonheurs

    Les premières vacances scolaires de l’année sont terminées,     Heidi a repris le chemin de l’école pour son second trimestre ce matin.  Comme toujours partagée entre le soulagement de reprendre la routine, et la frustration de voir son emploi du temps aussi reglementé.     J’ai des choses à faire par dessus la tête ( c’est vite vu ça se voit dans l’état de l’appartement)  pour tenter de ne pas m’y noyer j’ai un bloc papier sous ma souris, avec mes diverses listes de suspens.   Que d’ailleurs, je pourrais mettre un ✅ à côté de la ligne publier le billet du lundi sous peu…   Donc j’ai pas le…

  • bla bla quotidien,  instantanés singapouriens,  la miss

    Des joies d’être un des seuls clusters de dengue

    Coucou du jeudi-j’ai-Joe-qui-est-là-pas-de-café-et-la-flemme-de-me-mettre-à-mon-repassage* Coucou du lundi-j’ai-eu-bringues-donc-j’ai-passé-quelques-jours-à-‘mourir’-donc-je-n’ai-fini-le-billet-que-maintenant       C’est pas totalement exact, j’aurais eu une chance de m’y remettre samedi, mais je pouvais pas j’avais crise d’asthme, je vous laisse lire la suite, z’allez comprendre:         Depuis un peu plus de 3 semaines, nous avons la joie absolue d’être un cluster de dengue rouge ( soit vivre dans une zone à risque avec plus de 10 cas identifiés)   le seul cluster rouge de l’île à vrai dire, sur un total de 10 maigres clusters en tout. Sachant que le nombre de cas de dengue a atteint son plus bas niveau depuis près de 16 ans*…