Marichat mostly white cat, lying on sofa with her ears slightly back distracted by the noise of the other cats
bla bla quotidien,  Les choiseaux

Les brèves pas brèves #23

Share

Ou les premières brèves pas brèves de 2021…

2021 commence en beauté: Patch qui manque de tuer Peach ( de nouveau) on s’en tire avec un oiseau sonné pendant un petit moment…

( Faut dire à la décharge de Patch que c’est Peach qui a commencé en allant lui attaquer les papattes à coup de bec, il n’a fait que se défendre
)

Mes tentatives pour modifier certains meubles du salon qui se traduisent en une livraison ratée… pas le bon meuble…

donc moi qui doit râler avec le service client du dit-magasin histoire d’obtenir l’échange… Alors que je suis toujours dans une période peu sociale au maximum…

J’arrive pas à croire que ce soit seulement (?) la première fois que je me heurte à un hic sur La*ada et que du coup je me retrouve à devoir découvrir leurs policies pour le remboursement…

Du coup je suis ravagée d’angoisse… parce que grande étourdie que je suis, je n’ai réalisé que j’avais le mauvais meuble qu’après en avoir monté une partie…

Dur de lutter contre l’instinct premier de partir en courant, rajouter le meuble au tas de trucs à jeter qui pourrit sur le balcon ( vu la quantité de pluie qu’on se prend ces jours)

Et de recommencer l’opération à zéro avec un autre vendeur en encaissant la perte…

patch, jack russell dog, looking back at me miserable in the rain with squinted eyes
“Bon, maman… tu as vu le temps… je te dis le seul truc qui était vraiment urgent c’est de pisser, pour le reste je peux encore me retenir, on remonte hein, on remonte!” ~Patchi


C’est le déluge quasi sans discontinuer depuis le 31 décembre…

Ça en finit par rendre les choiseaux nerveux. ( genre je mords les pattes de Patch parce qu’il ose se poser sur MA perche euh les jambes de maman, hein Peach )

Patchi refuse catégoriquement de sortir, dès qu’il a posé plus de 2 pattes sur le sol mouillé et constaté qu’il pleut encore, il fait des pattes et des yeux déchirants pour expliquer à l’humain qui le sort qu’en fait nooooooooon, il n’avait pas encore tant besoin que ça d’aller aux toilettes…

Les chats sont frustrés: il fait froid – donc ils veulent un lit et des duvets pour s’engrebonner* dessous – sauf que Marichat refuse d’aller dans notre chambre quand il pleut. Donc que les autres peuvent pas vraiment y aller non plus vu qu’ils arrivent pas à partager pacifiquement le lit conjugal avec Nala

Du coup ça miaule régulièrement de manière déchirante…

L’autre soir juste pour rire on leur a ouvert un moment le balcon après le coucher des oiseaux, pour qu’ils puissent observer le temps extérieur. Et c’était magique… ils tiraient une tronche du genre mais tu te fiches de moi c’est quoi ce cirque!

Les plumées sont d’autant plus volcaniques que leur salle de bain est l’une des pièces naturellement le plus froide de l’appartement, et qu’elles muent, ce qui les rend naturellement grincheuses.

Bref, c’est pas le moment de les faire chier sur le choix de la musique ( du coup j’écoute Queen en boucle depuis 2 jours) ni le moment de les laisser avec les chats sans supervision!

Et c’est au moins une fois par jour Blue qui pique une crise de nerfs sur un objet qui ne fait pas ce qu’elle veut, genre le bol d’eau de Peach, un aliment qu’elle essaie de sortir de la cage de Peach ou une balle à grelot.

3 birds resting on me while I'm lying on the sofa
” Bon, vu le temps, il ne reste qu’une chose à faire: se reposer tous ensemble les uns contre les autres pour conserver la chaleur!” ~ Blue


Magie des billets multi-jours, on est maintenant lundi 4 janvier

C’est la rentrée pour Superchéri, du coup c’est la rentrée pour moi aussi: mouaip’ depuis 10 jours je me suis faite plus rare que d’habitude sur Singapour Nanas, et surtout je me suis accordé une pause des postes quotidiens éphémères que je concocte là bas depuis la période du circuit breaker.

Mais en attendant d’attaquer ma journée, je sirote mon premier second café étalée sur le canapé, en faisant gaffe de ne pas le renverser sur le portable.. d’autant plus que le portable est sur mes genoux! ( vous remarquerez au passage que je pense au portable avant de penser au fait que SI je le renverse sur le portable, je me le renverse aussi forcément dessus, donc que je me brûle…)

En faisant beaucoup de renforcement positif pour me persuader que d’abord 23 degrés avec un vent de mousson ( notre bise) c’est pas froid, que c’est ridicule d’avoir envie d’aller mettre une jaquette…

2 birds snuggling on me lying on the sofa
” Bon alors si il faut conserver la chaleur, moi ze viens bolontiers me snuggle contre toi” ~Peach
“Si tu t’approches encore, moi te mords!” ~ Blue



Et me visualiser dans les matins frais du printemps ousque tu te dis que tu peux gérer le froid le temps que le soleil réchauffe le fond de l’air, histoire de ne pas céder à cette envie d’aller enfiler une couche supplémentaire!

Le tout avec 4 des choiseaux poilus à côté de moi roulés en boule bien serrés sur eux-mêmes endormis aux alentours. Les poilus restants sont repartis entre les lits d’Heidi et de Superchéri.

( vi, lui il est encore au lit… je suis la première à me lever et j’aime ça… ça me fait un peu de solitude, et je me rends compte que prendre un moment le matin à écrire c’est un bon moyen de bien mieux démarrer la journée…

En plus, Superchéri avec les 7 heures de décalage avec la Suisse en ce moment, il est régulièrement en train de devoir faire des conf’ calls tard)

3 cats sleeping together on our bed
” C’est à quel sujet?”


J’aime mes matins café/scribouillage

C’est littéralement un de ces moments qui font du bien à l’âme, et me font dire que la vie est belle.

Tiens en parlant du sens de la vie… je recommende chaudement mais super chaudement Soul le dernier Pixar ( il devrait être en streaming là ousque vous avez Disney+ et des cinémas fermés… nous on peut aller le voir en salle, vu que Covid sous contrôle… )

L’occasion de faire un clin d’oeil à Supergranny en lui racontant que pleurer à secouer toute la rangée d’un cinéma, c’est apparemment héréditaire, et qu’Heidi a pris la fière relève de sa maman! Et avec Heidi, il y a même pas besoin que le film soit triste, juste émouvant.

Arghhhhh c’est dur de ne pas céder à l’envie absolument irrésistible de vous raconter le film minute par minute… comme si c’était un épisode de Buffy et que vous étiez mon frère en train de me donner un coup de main à nettoyer la cuisine!

Mais vraiment, prenez le temps de le voir: c’est une belle représentation du sens de la vie. Du travail sur soi et des secondes chances…

Je sens que la métaphore du poisson qui cherche l’océan, et se fait répondre qu’il y est, mais répond que non, c’est juste de l’eau… je la kiffe tellement que je vais la ressortir à toutes les sauces!

Peach and Nala on top of the bird cage looking at me
“Ze crois on z’aime la cage au milieu du salon comme ça!” ~Peach


Toujours au chapitre à voir ou à lire…

On est en train de se faire Death to 2020 ( la revue satirique de l’année à la sauce Netflix) mais à petites doses, parce que même si on se poile à le regarder, ça fait malgré tout la tension artérielle!

Hamilton tourne pour la première fois de l’année, et on termine bientôt la quatrième ( et dernière?) saison des chilling adventures of Sabrina.

On termine avec encore un peu de choiseaux?

Après quasi 2 mois, Bagheera a les plaies qui refont leur apparition dans sa gueule. Donc mercredi c’est passage chez le vétérinaire, pour refaire une injection de cortisone.

Peach est en train de perdre la pousse de plume agglomérée de sang séché qui restait de sa mésaventure avec BB-8, du coup il se douche sans arrêt parce que ça le gratte et qu’il espère faciliter le retrait.

Il y a un nouvel arbre à chat dans le salon, et là au moment ousque j’écris ces mots, il y a Heidi qui sert de soutien spychologique à Felix pendant qu’il étudie la question de savoir s’il ose monter sur l’arbre à chat sus-mentionné.

Peach, lovebird, wet on a perch in the living room the broken dried out pin feather on his throat visible
“Oui ze sais z’ai pris une dousse hier mais tu sais ma plume cassée là elle me ‘ratte! Non tu as touzours pas le droit de m’aider à la n’enlever!”~ Peach






Allez… cette fois-ci faut que je file…







Bonne journée et à la prochaine!


Share
Share