2 cats on a sofa near the christmas tree
bla bla quotidien,  Les choiseaux

J’ose vous souhaiter Happy Holidays?

Share

Si vous vous dites que oui, bah alors je viens de le faire, si le verdict c’est non, bin j’ai rien dit!

Pointage du 27 décembre… ( mais publié le 28 histoire de vous perturber un peu) j’en ai de “belles” à vous raconter! Il faut pas croire que sous prétexte qu’on est fin décembre et que je me suis quasi coupée de l’actu au cas où, 2020 n’arrive pas encore à en passer quelques unes…

On commence avec les news de Heidi… et du cauchemar intégral que c’est avec l’appareil ( et leur décision d’accélerer le mouvement) … prochain pointage avec l’orthodontiste sous peu, et je pense que je vais dire que non, ce rythme-là de correction n’est pas humain.

Superchéri est en vacances… et il passe ses vacances à geek out à 150%. Il vit quasi aux mêmes horaires que l’ado, prend des cours et programme toute la journée… ( oui je force un peu le trait… m’enfin c’est pour l’effet comique, vous m’en voulez pas?)

Ça c’est fait, passons à Noël!

On rentrait juste juste dans les limites légales pour le faire comme d’habitude, donc on a pas hésité, et la famille à mi-temps d’Heidi a partagé avec nous le réveillon de Noël pour la quatrième année consécutive.

Enfin sauf que c’est 2020, donc qu’il y a eu bug sur la date entre ce qui avait été décidé par écrit et la date où le buffet a été commandé et du coup notre réveillon s’est transformé en repas de Noël le 25 au soir!

Quelque part, c’était pas plus mal, ça m’a laissé le temps de faire 2-3 trucs de plus…

Et on a passé un réveillon tranquille à regarder Heidi et sa soeur à mi-temps décorer le sapin de Noël d’une fois que je l’avais installé.

2 teenagers dressed in black decorating a xmas tree



Pis on a regardé BB-8 essayer de décider s’il osait jouer avec ou pas…

Bin oui, c’est son premier Noël à lui, vu qu’il est rentré dans nos vies le premier janvier de cette année!

Et depuis on s’énerve à regarder Felix et Cuddles essayer de lécher les guirlandes quand on a le dos tourné…

BB8 (ginger cat) trying to steal a xmas decoration off the tree
“Celle-ci elle me plait! Ze peux la prendre pour zouer? Diiiiiiiis Steuplait!”~ BB-8


Un petit chapitre choiseaux?

J’avais de nouveau hésité jusqu’à la dernière seconde pour monter le sapin, parce que j’étais pas trop sûre de ce que ça donnerait avec Peach et avec BB-8… qui sont soyons honnête mes enfants terribles…

Pauvre Blue, elle a été releguée au rang des choiseaux sages! ( Elle m’en a mordu l’oreille d’avoir osé écrire ça. Ou alors c’était parce que j’osais nettoyer sa cage… enfin dans les deux cas, j’avais fait quelque chose de faux!)

Bon l’année prochaine, je pense que je peux le monter plus tôt…

BB-8 a bien essayé de piquer quelques boules et partir jouer avec, mais globalement, il ne me l’a pas encore fait tomber une seule fois…

Quant à Peach, il a rejoint pour de bon le clan des filles, qui est d’avis que ce truc étrange on ne l’approche pas! ( Faut dire qu’il y a des lumières qui clignotent, et plein de guirlandes brillantes qui brillent et font des effets de lumières voire bougent… c’est hyper chelou, il faut éviter de s’en approcher!

Bagheera, black cat, yawning and covered in xmas decorations
Ahhhhhhhhhhh



( du coup la crèche… oui je sais l’ironie absolue de mettre la crèche chaque année, alors qu’on est quelque part entre agnostiques et athéistes, ne m’échappe pas… m’enfin ma maman le faisait aussi, et du coup c’est pour la tradition familiale… d’autant que la crèche en question c’est celle de l’enfance de Superchéri… elle a au moins 40 ans… est rigoureusement entourée de guirlandes elle aussi pour assurer sa sécurité!)

Mais en fait l’opération sapin de Noël, c’était un peu l’anecdote mineure de la saga choiseaux des jours nous amenant à Noël.

On plante le décor: avoir les choiseaux, le fait qu’ils partagent librement l’espace plusieurs heures par jour, jouent ensemble… c’est pas l’option la plus safe que tu puisses prendre.

Il y a plein de propriétaires d’oiseaux qui sont viruleusement contre, et pour de bonnes raisons!

M’enfin les choiseaux, eux, ont décidé qu’ils n’en avaient rien à faire de ces préoccupations, qu’on était des rabats-joies qui voulaient les empêcher de vivre et qu’ils voulaient avoir du fun.

C’est une décision que tu dois prendre en étant conscient que de la même manière que tu peux finir une fête de famille aux urgences pour un os cassé ou pire… aussi prudents -hum- qu’ils soient, ils ne sont pas à l’abri d’un accident, d’autant plus qu’il y a des différences de gabarit considérable!

On a donc assisté au cours des années, a un certain nombre de trucs où s’ils avaient été sérieux, ça aurait été un drame garanti… genre quand les chats jouent à attraper les oiseaux, sans les griffes et les relachent juste après…

Et quelque part, c’est un risque avec lequel tu dois vivre, en espérant ne jamais manquer de chance!

tuxedo black cat on sofa near xmas tree
“Bon, tu peux arrêter de me regarder, histoire que je puisse aller lécher ma guirlande?” ~Cuddles


C’est un peu ce qui est arrivé dimanche dernier, le 20 décembre.

Peach fait des aller-retours entre la salle de bain et le salon, plutôt bas, pas trop vite… le genre de trucs que les chats interprètent comme une invitation au jeu.

BB-8 s’y essaie, et pour une fois, saute un peu plus haut que prévu ( sauter et BB-8 c’est vraiment pas son truc… c’est un grand peureux mal coordonné ce chat!) et attrape Peach.

Comme d’habitude il le relache instantanément, mais Peach a protesté et semble bien calme après.

Donc -juste après ça tombe bien – à l’heure de les ranger pour le lunch j’attrape Peach et je regarde ça de plus près. Je trouve du sang dans les plumes, 2 trous de griffes…

En gros ils ont manqué de chance… Peach est dans la phase de sa mue où il remplace les plumes près du cou, et du coup il y a en fait vachement plus de peau à découvert que d’habitude, le tout parsemé des pousses de plumes ( qui sont connectées à des artères tant qu’elles poussent donc que si tu les abimes bam c’est l’hémorragie)

Branle-bat de combat pour regarder –contre le gré de Peach mais sans aggraver ses blessures ni l’étouffer au passage, vu sa taille c’est pas gagné, c’est le genre d’oiseau que si tu vas chez le vétérinaire avec, le vétérinaire commence par te faire un avertissement qu’il peut te le tuer d’une crise cardiaque de trouille à l’ausculter– ça de plus près et appliquer la poudre antibiotique qu’il me reste de la dernière blessure en date de Peach ( un trou dans l’aile merci Blue)

On s’y met à 3… après s’être isolés de tous les curieux pour avoir une chance de le faire… puis on “condamne” Peach a plusieurs jours de repos forcé pour optimiser ses chances.

La blessure est superficielle donc en soit elle ne semble pas dangereuse, MAIS le risque c’est les infections bactériennes secondaires.

BB8 ginger cat sniffing the xmas tree from the sofa where marichat sits
“Cette fois, ze vais l’avoir cette étoile, ze comprends pas, elle revient toute seule sur l’arbre dès que z’ai fini de zouer avec!” ~ BB-8


On a fait tout ce qu’on peut… il ne reste qu’à attendre…

BB-8 est trauma, il vient demander des calins tout l’après-midi pour se rassurer. Et sur les jours suivants, il viendra régulièrement ronronner tout près de la cage de Peach, voire carrément dessus.

Peach est furax, c’est un scandale d’oser essayer de le faire rester calme! Il tente toutes les tactiques possibles et imaginables pour retrouver des moments de liberté pour aller zouer avec les z’autres… y compris le je-fais-semblant-d’avoir-mal-à-l’aile, comme ça cette pive de maman elle ouvre la cage pour m’attraper et vérifier et je me casse!

A partir du troisième jour, il recommence à chanter comme d’habitude, donc je recommence à le laisser sortir un moment.

Le premier truc qu’il fait c’est foncer droit dans le bol d’eau et se baigner, histoire de pouvoir bien nettoyer ses plumes.

peach faced lovebird on my knee in the living room
” Ze vais bien ze te dis! Ze suis tout guéri!” ~ Peach



Au quatrième jour, on reprend un rythme normal, parce que d’abord il te le dit il va vachement mieux et on l’enquiquine à essayer de le garder au calme ( plus objectivement, il faut dire qu’on l’attrape 2 fois par jour pour remettre de la poudre antibiotiques, donc j’ai aussi la référence visuelle de la plaie.)

Après plus d’une semaine on peut le dire, Peach va bien. Il a parfaitement récupéré. Il est un peu plus méfiant autour des chats – tant mieux!- mais sinon il vaque à ses occupations quotidiennes: voir combien il peut agacer les filles à les coller et leur expliquer que d’abord il serait l’homme de leur vie si elles le laissaient faire…

Dans ces moments, vu le nombre de coups de bec qu’il manque de se prendre quotidiennement, je me dis qu’il n’a pas fini de tenter d’accroitre ma collection de cheveux blanc.

En parlant de cheveux… figurez-vous qu’il a réussi à se faire blesser par BB-8 40 minutes avant l’heure prévue de mon rdv chez le coiffeur pour raccourcir les cheveux ( pis refaire la décoloration)

Moralité j’ai téléphoné pour annuler en expliquant qu’un de mes gamins s’étaient blessé et qu’il fallait que je parte chez le médecin avec… je crois que c’est un complot! Déjà que c’est compliqué de me faire passer chez le coiffeur… bah tant pis ce sera pour l’année prochaine!








Bon… je vous laisse


me, middle aged white female, sitting on the floor  and holding a jack russell dog
La preuve qu’on a fait la fête… j’ai même réussi à faire prendre une photo de moi!





( faut que j’aille remettre Albert sur le droit chemin, il vient de partir dans une autre pièce que celle que ça m’intéresse qu’il aspire ( oui, lui et moi on continue régulièrement d’avoir ces conversations…) , et enclencher Hyacinthe dans le salon, et comme je le fais tous les jours, peu importe que j’ai écrit ça hier ou aujourd’hui 😉 )




Et je vous dis à la prochaine!

Share
Share