ginger/white cat half out of a grocery bag
bla bla quotidien,  juste pour rire,  Les choiseaux

Les brèves pas brèves #17

Share

Coucou tout le monde!

Je passe pas si en vitesse le temps de vous faire un petit résumé des choses ab-so-lue-ment essentiels dans notre coin de verdure ( là il faut placer un avertissement de circonstance, ce qui définit l’existentialisme de l’objet du résumé est purement subjectif!)

Patchi ouvre le bal…

Vous le savez sans doute, Patchi est allergique à une tonne de trucs dont la plupart des protéines animales.

Jusqu’ici tout va bien…

Sauf qu’en bon chien qui se respecte, il a une idée bien personnelle du rapport entre ce qu’il mange ET ses plaques d’eczéma. Non parce qu’autant se dire que les champignons c’est le mal, ça il arrive à admettre, autant il a une amnésie sélective quand il s’agit de se rappeler que le chocolat, l’avocat, et tous les trucs auxquels il fait une réaction allergique c’est AUSSI le mal.

S’il aime et que c’est bon, ça ne peut pas faire du mal, voyons!

Bref…

Tout ça pour contextualiser ma frustration l’autre soir, quand cette nouille de Felix n’a rien trouvé de mieux que de gentiment jeter au chien l’os de poulet qui avait été posé hors de sa portée…

Parce que tu comprends il le voulait, alors j’ai partagé!

La coopération entre espèces c’est sous-estimé et redoutable…

Je viens du coup de passer environ 48h à regarder le chien se gratter frénétiquement. Et de regarder d’un air un peu anxieux son état général, parce que pour ne rien arranger, il a avalé la partie pointue de l’os tout droit quand il a constaté que je l’avais chopé.

Et 2020 oblige, tu te dis qu’un de ces quatre, il va perdre à la roulette russe des os avalés tous ronds ou des amandes piquées aux oiseaux. ( En clair risque de perforation du tube digestif, notamment).

M’enfin pour cette fois, c’est toujours bon…



Il passe le témoin à BB-8

Qui en parlant de trucs qu’il est pas vraiment sensé manger ou boire, a pris goût au café matinal…

Si si… tous les matins il passe derrière moi pour lécher la mousse de café sur les bords de ma tasse!

ginger cat licking a coffee cup
” Ah tu sais moi sans mon café du matin, je suis bon à rien!” BB-8


Après un virage serré, c’est le tour des plumées.

On a fait l’expérience trop trippante avec Heidi: on s’est posé avec les plumées devant Rio.

Vous savez le dessin animé avec des perroquets en héros, dont on pensait s’être inspiré pour nommer absolument-pas-originalement notre seconde plumée, avant de réaliser que Blue était une fille, donc qu’en fait ça aurait dû être Jewel si on s’inspirait de Rio, ou Blue si on s’inspirait de Jurassic World.

Vu que Blue contrairement aux chats s’insurge un peu quand on l’appelle pas comme il faut, on a changé l’inspiration plutôt que le nom!

Et oui, ça marche toujours parce que les dinosaures sont les ancêtres des oiseaux.

Et oui, je vous jure elle s’insurge: si je tiens à la peau de mes doigts j’ai intérêt à ne pas me planter entre les petits noms que je lui donne à elle, versus ceux que je donne généralement à Bazinga…

Bref, je digresse…

Donc je disais, on a mis les plumées devant Rio.

grey parakeet watching Rio on TV
“Je suis en train de voir le film le plus extraordinaire du monde! Les acteurs principaux sont géniaux!” ~Bazinga


Et c’était magistral… parce que les plumées sont restées littéralement scotchées devant.

Pendant plus des deux-tiers du film, elles n’ont fait que regarder religieusement la télévision, en criant des avertissements à Blu & Jewel quand un danger les guettait!

C’était quasi plus efficace que le Roi Lion ( qu’elles avaient bien aimé, mais elles trouvaient ce chat-de-télévision un peu chelou…) ou un documentaire sur les oiseaux du paradis…

Je m’explique: souvent les miss font comme n’importe quel gamin qui se respecte, 3 choses en même temps. Ils grignotent d’une patte, jouent de l’autre mais continuent à regarder la télévision.

Là pendant les deux-tiers de la première vision, Blue et Bazinga ne faisaient rien à part regarder l’écran fascinées!

Accessoirement, c’est aussi drôle de le revoir après tout ce temps, parce que comment dire… ah oui, on a joué au jeu des invraisemblances.

Genre mais Blu ne peut PAS manger des cookies au chocolat chaud, c’est poison le chocolat pour un perroquet!

Ou alors mais ces nouilles, ils ont pas été fichu de leur dessiner correctement les pattes? Les oiseaux de la famille des perroquets et autres perruches n’ont pas 3 doigts à l’avant, un à l’arrière, contrairement à l’essentiel des autres oiseaux, ils ont plutôt 2 doigts devant et 2 pouces derrière.

Blue et Bazinga qui passent d’ailleurs régulièrement de l’utilisation pied à l’utilisation main. On ne se penche pas pour manger, on apporte la nourriture au bec délicatement de sa patte!

Sinon quoi d’autres?

C’est la pièce qui manque pour accrocher le cadeau d’anni d’Heidi qui arrive enfin.

C’est le prélude d’une aventure courageuse: Heidi a décidé ( douleur oblige) de faire quelque chose à propos de ses dents et du manque d’espace qu’il y a dans sa mâchoire.

Une consultation orthodontique plus tard, c’est parti… vu comme elle a réagit aux premières modifications ( des élastiques pour créer la place pour enfiler les bagues sur les molaires du fond qu’il faut redresser) on va s’amuser…

On s’attend à ce qu’elle doive tourner sous perfusion de ponstan la première semaine après chaque modification.

M’enfin le ponstan marche, elle le supporte, donc on va pas se plaindre…

C’est le compte à rebours du départ de Lovely Nounou qui progresse… on est en solo dans une dizaine de jours…

lovebird feeding a blue parakeet 3 times his size
“D’abord bien sûr que z’écoute pas tout le temps quand elles disent non… Est-ce que tu crois que z’aurais persuadé Blue de se faire des bizous sinon” ~ Peach


C’est enfin…

L’ordinateur de Superchéri qui a décidé que la routine de travail à la maison était trop bien huilée, et qui s’est décidé à lui faire le coup de la panne.

( Là on est content qu’il y ait suffisamment d’ordinateur dans cette maison pour qu’il ait un back-up)

M’enfin il faut quand même prendre un après-midi pour amener le malheureux à l’apple store qui a un créneau réparation libre le plus rapidement possible.

Du coup ils finissent à Changi…

La bestiole est mal en point, ils l’ont gardé et on saura dans quelques jours si elle est réparable ou pas…

Et Superchéri de revenir un peu penaud, accompagné d’Heidi qui l’avait accompagné en soutien moral… ( pis peut-être aussi parce qu’elle n’avait pas encore vu l’apple store de Changi)

Avec une kyrielle de blagues teintées d’humour noir du genre: ” ah bin tu vois, on aura été à l’aéroport au moins une fois cette année!” suivie d’un ” et si ça se trouve, ça nous aura couté aussi cher que des vacances!”

Argh faut que je vous laisse… Il faut que je sauve Peach de la fureur de Bazinga.

Dans la série les grandes idées de Peach, il a décidé de gentiment lui lisser les plumes de queue…

Sauf qu’elles sont trop longues pour lui donc qu’il les gère avec la même grâce qu’un chat qui lèche des cheveux humains ou un de ses congénères à poil long la première fois…

Bazinga n’appréciant guère, elle s’éloigne en le grondant quand il le fait. Jusqu’ici tout va bien, enfin sauf quand il refuse d’admettre qu’elle a dit non et qu’il insiste.

( Comme quoi il n’y a pas que les humains qui ont de la peine avec le concept de consentement parfois)

A l’instant, il n’a rien trouvé de mieux que de s’envoler de sa perche, s’accrocher aux plumes de sa queue pour essayer de la ramener à la position précédente où il pouvait atteindre les plumes de queue susmentionnées!

Elle n’est vraiment mais vraiment pas impressionnée par sa proposition!







Je file et je vous dis à la prochaine!!
Prenez soin de vous!

Share
Share