2 black and white cats sleeping in a basket too small for them
bla bla quotidien,  Les choiseaux

Les chroniques ès distanciation sociale #8

Share

Coucou la compagnie, ici c’est jeudi 16 avril et on est au dixième jour du circuit breaker !

Côté choiseaux vous serez contents de savoir que BB-8 est essentiellement revenu à la normale.

Aujourd’hui Peach insiste pour me lisser les plumes du cou. Traduire vu que je n’ai toujours pas de plumes dans le cou, qu’il me fait les mèches de cheveux qui s’échappent de la queue de cheval, et tente de m’arracher les grains de beauté qui trainent dans mon cou.

Yeah…

Pis il est têtu comme une mule, ça fait au moins 20 fois que je lui demande d’arrêter mais il revient à la charge 20 secondes plus tard!

Faudrait peut-être que je m’achète un boa pour l’occuper…

Il se rabat de plus en plus souvent sur moi, parce que Blue et Bazinga refusent tous ses vaillants efforts.

A leur décharge, souvent, Peach qui décide lisser les plumes des nanas, ça donne quelque chose de l’ordre…

D’un oiseau qui massacre les plumes qu’il lisse ( un peu comme le chat poil court qui s’étouffe sur les poils d’un angora et les bouffe, ou sur les cheveux de son humain)

Et qui perd un peu de vue que s’il fait les plumes de queue de ses miss il ne peut pas s’y accrocher et s’y suspendre de tout son poids pour avoir un accès optimal. Les miss ne sont pas exactement ravies quand il fait ça…

ça fait mal euh!

… et je soupçonne même qu’il n’y est pas pour rien dans le rythme de remplacement des plus longues plumes de Blue et Bazinga, parce qu’il les déloge à tenter de s’y suspendre.

Bon une petite dernière avant d’envoyer le poste…

Nan parce que pour le reste je pense qu’il va falloir attendre le prochain épisode, j’ai pas trop la frite aujourd’hui… pas assez dormi, un torticolis de la mort qui tue… et en plus faut que je sorte…

C’est Lovely Nounou qui suite aux montées de prix, et au côté un peu plus aléatoires des arrivages alimentaires, a été prise d’une grande inspiration ( un peu comme la moitié des gens en confinement qui du coup apprennent à faire du pain) : elle a tenté de faire repousser les jeunes onions en mettant l’onion dans de l’eau.

Jusqu’ici tout va bien…

Il y a 36 000 tutos sur le net sur comment le faire, donc son idée est loin d’être saugrenue…

Sauf que…

On vit avec 6 chats, et que la moindre pousse verte est grignotée …

Et là je vous laisse visualiser les pôv’ pousses d’onions qui essaient vaillamment de pousser, mais se font grignoter par les chats…

Lesquels chats, restent ensuite à côté du pot d’onions pour râler quand on passe, parce que

d’abord ton herbe à chat c’est de la merde, elle a un goût de chiottes… 0 stars là… Tu nous déçois humain! On attendait mieux de toi!

Cuddles ( surtout elle même si ils en bouffent tous, c’est la championne des râleries vocales)




Bon je file… il se pourrait que le poste soit d’ailleurs envoyé un peu plus tard que prévu par le titre… mais on va faire comme si!




Bonne journée et à la prochaine….






p.s. le titre de la photo en tête de billet c’est ” la distanciation sociale, on ne connait pas… on est frère et soeur! Et ne vient pas nous dire qu’on est trop gros pour tenir à 2 dans ce panier… y’a déjà ma soeur qui se plaint que je l’écrase… ” ~ Felix

Share
Share