close up of a grey indian ringneck parrot
bla bla quotidien,  instantanés singapouriens,  Les choiseaux

Euh mais c’est seulement mercredi…

Share

C’est le coeur de Superchéri que j’ai du briser de bon matin quand il s’est réveillé et m’a dit ( je paraphrase) oh purée elle a été chargée cette semaine…

Coucou du mercredi 8 avril, jour 2 du circuit breaker ici à Singapour

Bon on commence par quoi aujourd’hui?



Les choiseaux ?

Bon si vous insistez !

Bagheera va gentiment mais sûrement vers le mieux.

Felix et Nalounette sont apparemment engagés dans une bataille de garde impitoyable pour savoir qui a le droit de garde du bébé. Non parce que Nalounette peut rester avec les autres chats, pour autant que Marichat ne soit pas là. Quand c’est les heures de Marichat dans le reste de l’appartement et que Nala est de retour dans la chambre.

Elle veut BB-8 pour lui tenir compagnie…

Sauf que là, je viens d’aller chercher le chaton pour le remettre avec elle, et depuis c’est Felix qui râle comme quoi sa vie est finie…

Quand tu penses qu’il y a 2 mois ils ne pouvaient pas s’éloigner assez vite de BB-8, les temps changent les z’amis!

Mais le clou de ma journée ès aventures des choiseaux est arrivée ce matin déjà :

Pendant les heures ou Nalounette partageait l’espace avec les autres chats, Cuddles ( soeur de Felix, la presque toute noire avec des quasi moustaches blanches, qui a le chic pour se plaindre vocalement quand elle veut un truc, surnommée bureau des réclamations par tata Vivi ) a sauté sur le sommet de la cage des oiseaux du salon.

Jusqu’ici tout va bien, sauf que Nalounette y était déjà et n’avait pas l’intention de partager.

Bataille vocale ( littéralement, elles ont tout fait à la voix) pour savoir laquelle garderait le sommet de la cage, Nalounette a gagné ce round… sous l’air assez médusé de Blue, Bazinga et Peach qui n’ont pas l’habitude de voir leurs chats émettre des sons pareils…



Cuddles fait demi-tour, et saute en bas direction le meuble de la télé. Elle calibre son saut de manière à éviter d’atterrir sur Bazinga, m’enfin, il n’y avait pas beaucoup de marge.

La photo en tête de billet c’est la tronche absolument scandalisée de Bazinga juste après… parce que c’était un manque de respect to-tal !

( Mais au passage vous noterez que l’une avait pas prévu de sauter sur l’autre… et que l’autre n’a pas estimé nécessaire de décoller avant au moins plusieurs secondes après l’atterrissage de la première juste à côté d’elle…)

( et oui, à fortiori quand je décris des interactions comme ça, j’ai souvent l’impression de me retrouver en plein album de Gaston Lagaffe, sauf qu’en guise de mouette j’ai des perruches! Même si ça fait de moi Gaston, c’est pas grave, j’assume !)

Sinon dans la série léger …

C’est la constatation étrange que je commence à aimer le dernier album d’Harry Styles ( vi la playlist video qui tourne le plus souvent c’est la pop récente, du coup il y a plusieurs de ses chansons, vu que les plumées ont rarement quelque chose à redire à écouter de la pop !)

C’est le poil incarné super mal placé qui me chicane… si je n’arrive pas à gérer seule et que je me retrouve à devoir aller montrer ça à un médecin, il va rire mais rire…

Et au chapitre covid du jour…

Plutôt du léger au programme…

C’est le plaisir que j’ai à relire plus certaines personnes sur les réseaux sociaux et les groupes, qui parfois re-fonctionnent un peu plus comme il y a quelques années.

Ou encore le fait que nous sommes allés chercher notre masque réutilisable gratuit, ils ont fait une séance de distribution carrément dans le condo, donc on a même pas eu besoin de sortir de l’immeuble.

Reconnaissez que j’ai la classe…

me with a black face mask covering my lower face



L’occasion de rire un peu du fait que si Singapour a acheté dans les 5 millions de masques en tissus qu’ils redistribuent gratuitement. La couleur sur laquelle ils ont le plus mis la main c’est le noir.

Mon côté mauvaise langue ne peut s’empêcher de susurrer que peut-être c’est la couleur qu’ils ont le plus facilement eu parce que c’est une couleur qui avait un peu perdu en popularité, parce qu’elle était utilisée par les manifestants à Hong Kong ( au plus fort des protestations l’année dernière, il y avait même un embargo à l’importation du moindre habit noir, là-bas)

Mais c’est vrai que c’est quand même fascinant de comment tu passes en quelques jours de si tu couvres ton visage tu n’as pas de bonnes intentions ( je vous rappelle qu’en Suisse comme dans un certain nombre de pays européen il y a des législations contre le fait de se couvrir le visage…) à si tu ne te couvres PAS le visage tu es un anti-social qui veut au moins l’effondrement de la société !

L’occasion de se dire que se couvrir le visage sans avoir peur des réactions est un privilège…

Parce qu’aux USA, par exemple, pas mal de personnes de couleur, en particulier celles issues de la communauté africaine américaine n’osent pas le faire s’ils n’ont pas des masques visiblement à usage unique et très clairement destinés à un usage médical. Un masque maison en tissu leur donne des vraies craintes de se faire tirer dessus dans la rue.






Bonne fin de journée!

Share
Share