Patchi, a jack russell, is lying down and looking up at his human wondering what she wants of him
bla bla quotidien,  Les choiseaux

Les brèves pas brèves #15

Share

Bon alors, autant vous prévenir tout de suite…


… y’en a tellement sur le Covid-19 que j’ai du le couper de ce billet et lui en faire un à lui tout seul, sinon demain vous seriez encore à lire le billet…

Même caveat pour les choiseaux, c’est devenu un billet à part entière, que je devrais finir sous peu. ( Même si je déteste un peu mon cerveau qui insiste pour me faire papillonner d’un billet à l’autre, c’est pas très pratique pour terminer quelque chose! )

Mais histoire de vendre un peu la peau de l’ours, vous allez pouvoir vous ficher de moi dans les grandes largeurs si vous étiez sûr.e.s et certain.e.s que BB-8 resterait parce que d’abord je suis incapable de me séparer d’un animal…

Pour en savoir plus, il faudra patienter jusqu’au prochain billet choiseaux!

kitten sleeping in the crook of my arm
Donc, ce matin, j’avais des choses à faire… sauf que le premier des choiseaux à changer mon programme, c’était BB-8. Il a décidé de se piquer un somme là…


Et tout le reste alors

Alors attention on décolle…

C’est la semaine de retard par rapport au rendez-vous original chez la podologue pour Heidi, qui fait qu’on est de retour sur la piste du traitement conservateur.

C’est la minute nostalgie parce que mes parents, frère et soeur sont en train de rendre l’appartement qui était celui de ma famille puis de ma soeur depuis presque 30 ans. C’est vraiment la fin d’une époque!

La minute compassion parce qu’ils sont dans la mouise du déménagement jusqu’aux coudes.

C’est le pincement au coeur de ne toujours pas avoir un moyen de me téléporter d’un continent à l’autre, le temps de participer aux grands moments de la vie du reste de la famille.

cat sleeping on the back in a box


Ce coup-ci, c’est ma sister qui a ouvert son épicerie de proximité, Loja, à Chêne-Bourg.

Juste à côté du restaurant, bar à tapas où elle passe l’autre partie de son temps. Et il y a quelques jours, elle a fait l’inauguration officielle. Et purée, j’aurais aimé être là pour voir ça!

J’aurais bien voulu vous inonder de photos, mais comme je disais, je suis dépendante des récits des autres pour savoir comment ça se passe et ça le fait…

Pour le moment, je vous présente son logo… sa page IG est là et sa page Facebook ici , mais le mieux, si vous êtes dans le coin de Chêne-Bourg, c’est d’aller y jeter un oeil en personne!

J’ai ouï dire que si vous aimiez les trucs de proximité, vous alliez y trouver votre bonheur !

logo of loja epicerie ( grocery store)


C’est la course à la pharmacie pour un de mes médicaments…

J’en ai déjà parlé, à Singapour quand tu as besoin de rester sur une marque spécifique, tu fais un peu du tourisme médical pour trouver QUI la vend, parce qu’à part les pharmacies hospitalières personne ne va prendre un stock juste pour toi d’un médicament qui n’est la marque habituelle du réseau.

Petit souci des pharmacies hospitalières : quand elles commandent leurs stocks, elles font un appel d’offre, et là MA marque n’est plus celle disponible par défaut à NUH. Evidemment, j’ai découvert ça alors que je suis déjà short en médicament, donc il faut trouver un moyen de pallier le temps qu’on puisse faire venir le stock.

Alors tu téléphones aux autres pharmacies hospitalières, tu leur expliques ton binz.

Et petit miracle, la première pharmacie hospitalière que j’appelle n’a pas mon générique habituel, mais un des 2 autres que je supporte.

Me reste plus qu’à affronter d’y aller pour remplir mon ordonnance, histoire de ne pas tomber à court le temps de lancer la machine pour faire venir mon générique habituel dans ma pharmacie hospitalière habituelle…

cat looking at the camera under the blanket
“Bon, je teste pour savoir pourquoi ils aiment tous tellement dormir sous le duvet, mais je suis pas convaincue : ça plie mes oreilles et je n’aime pas ça!” ~Marichat


Aller, un peu de léger pour varier les plaisirs : côté petit écran

Parce que soyons honnête l’idée même d’affronter un grand écran me donne envie de pleurer… Aller au cinéma, c’est sympa, mais ça coute extrêmement cher sensoriellement!

C’est la quatrième saison de Van Helsing qui vient d’arriver sur Netflix… Ouais je sais pas, mais apparemment, j’ai un penchant pour les séries d’horreur en ce moment.

Je crois que la seule chose à en dire, c’est que purée, s’ils me font pas de saison 5, je vais ressortir des placards la meri qui s’arrachait les cheveux quand la série était annulée sur un cliffhanger!

C’est Picard et Avenue 5 qu’on se regarde en famille. On va dire que dans le genre Sci-Fi c’est difficile de faire plus radicalement différent!

[là, techniquement, il y a un interlude de quelques minutes : parce qu’il a fallu que j’aille sauver BB-8 des ‘griffes’ de Peach… Oui j’ai du aller sauver le chaton de la furie de l’inséparable… vous avez bien lu! Il pleurait tellement fort de sa patte mordue pour le chasser de son bol de nourriture, que tous les autres choiseaux sont également arrivés en courant pour s’en mêler.

Pour la petite histoire, c’est un des moments les plus chauds de la cohabitation, parce que tout le monde a l’intention de faire la police, sauf qu’une fois nez à nez, dur de se rappeler pour qui et quoi on est venu et de ne pas foncer dans le tas!
]

2 parakeets on the living room floor destroying plastic shoes
“On t’a déjà dit, les pantoufles c’est mal, tu ne dois pas les porter, maintenant laisse-nous les démolir!” ~Blue & Peach


C’est le documentaire sur #cats_the_mewie sur Netflix toujours

Qu’on a regardé fascinées avec Heidi, c’est difficile de visualiser ce que se cache derrière ces vidéos adorables qu’on s’échange à longueur de journées… Et honnêtement ça m’a fait repenser un peu les projets sur les choiseaux que je rame à finir…

Je reste bloquée – entre autres – sur le fait que je ne peux bosser sur les choiseaux pendant que je m’occupe des choiseaux. Alors que le billet de blog, et autres écritures du matin, là ils me laissent faire…

Donc pourquoi ne pas repenser l’angle d’attaque… Si vous me suivez sur Instagram vous aurez sans doute déjà remarqué que j’y suis plus actives ces temps…

L’idée étant qu’à terme, ils me laissent bosser à dessiner de la même manière qu’ils me laissent taper sur l’ordi…

Affaire à suivre…

peach faced lovebird perching on a water bottle
“Dites… z’avez vu comme z’ai l’air mignon et inoffensif…” ~Peach


C’est aussi, dans ma grande tradition d’avaler tous les documentaires sur les musiciens qui me passent sous la dent.

Miss Americana, le docu sur Taylor Swift.

Si on était en mode langage médical, on pourrait dire que ça qualifie d’intérêt spécifique. C’est pas comme si j’avais pas écumé la totalité de la section Netflix, mais c’est tout comme, et là c’est physiquement douloureux de ne pas vous recracher toutes les infos de tous les documentaires jamais vu sur des musiciens.

Comme d’habitude, c’est de la torture de ne pas pouvoir partager tout ce qui m’a fasciné dans le documentaire avec grand monde. Heureusement, dans ce genre de cas, il y a Heidi.

Mais si je devais faire tenir en quelques lignes ce qui m’a fasciné. C’est la genèse du beef Taylor Swift vs. Kanye West. Purée déjà que je ne l’aimais pas, lui, il n’est pas monté en popularité après…

C’est sa candeur face à son trouble du comportement alimentaire. C’est important d’avoir des voix qui s’élèvent sans tabou pour parler de choses qui le sont encore.

C’est la petite fenêtre ouverte sur son processus créatif, et les coulisses de sa prise de position politique pour les mid-terms américains.

Ça ne vous étonnera pas du coup de savoir que j’ai rajouté son dernier album dans la liste des albums qui tournent en boucle en ce moment.

sliced pizza on a plate
Ma pizza de l’autre soir… une “meatlovers” sans viande, sans fromage et sans gluten… et vous savez quoi, elle était bonne en plus!


Côté cuisine…

C’est ma tarte aux pommes et à la guave, sucrée au sirop d’érable, avec un fond d’amande dans la plaque, un vrai délice!

C’est ma tarte aux pommes en tranches ultra fines et avec une garniture oeuf/lait/ sucre comme si c’était une tarte à la rhubarbe.

Celle-ci, malgré le fait qu’elle était trop liquide, elle a eu tellement de succès auprès d’Heidi, qu’elle m’en a mangé la moitié et insiste lourdement depuis pour que j’en refasse !

Ou alors côté salé, les improvisations sur Gnocchi, celles végétariennes sur curry ou marsala, et celles sur pizzas…

vegan gluten free gnocchi
Une de mes improvisations gnocchis… que depuis je ne sais plus ce que j’avais mis dedans…


C’est enfin dans la série qu’est-ce qu’on peut changer en 2020… Lovely Nounou qui rentre aux Philippines pour de bon.

Elle partira fin mars, on se réjouit pour elle et cette nouvelle phase de sa vie!

Comme il y a 3 ans, on ne prévoit pas de la remplacer dans l’immédiat, et on va d’abord reprendre nos marques à tourner avec juste le passage d’une femme de ménage, histoire de définir nos besoins, s’il y en a vraiment.

M’enfin si en ce moment je peine à donner signe de vie, ou planifier des trucs, c’est parce que moi et les changements, ça fait deux pour garder la tête hors de l’eau question calendrier!

Bon aller… je crois avoir un billet à peu près cohérent…



…. et le chaton est en train de me rendre frappa dingue à trainer sur le sol une plaquette vide de médicaments… le bruit de l’alu et du plastique sur le carrelage… je me tends à chaque coup de patte, donc au lieu de vous le décrire, faudrait peut-être plutôt que je vous laisse pour m’en occuper!




Bonne journée! Bon week-end





Et à la prochaine!

Share
Share