kitten eating chicken in gravy
bla bla quotidien,  Les choiseaux

Les brèves pas brèves, 14ème du nom

Share

Dernier billet avant Premier billet après Nouvel An Chinois ?

Non, parce qu’on l’a presque fêté presque cette année : on a eu un high tea au programme de notre après-midi du réveillon avec la famille à mi-temps d’Heidi !

L’occasion de compter les masques qui se démultiplient en ville, merci l’épidémie du Coronavirus WN, et la parano ambiante.

De voir aussi Orchard Road se vider sur le coup de 17h00, qu’on aurait presque pu se demander s’ils avaient pas imposé une quarantaine pendant les 2 heures ou on était au buffet!

L’occasion égaler de constater que même si on a eu du plaisir, c’est une source de souffrance sans fin de se retrouver dans un hall de restaurant bruyant avec de la musique trop fort. Au stade où j’ai presque regretté de ne pas avoir pris de boules quiès avec !

kitten eating food with large cat overlooking
” Bon, BB-8, on est d’accord… quand tu as plus faim, tu me laisses le reste!” ~ Felix


Quoi de neuf par ici ?

Bin la panique qui enfle pour l’épidémie de n-coronavirus. En gros, si tu as été en Chine pendant Nouvel An Chinois, tu peux compter sur 14 jours où tu bosses depuis la maison. Les masques sont en rupture de stock comme pendant un bon épisode de haze, le sujet est à aborder avec précaution dans la vicinité d’Heidi, mais bon sinon, malgré le fait que théoriquement on se classe dans les populations à risque, la panique me passe un peu dessus…

black cat eating the kitten food with the kitten walking under her belly
“Trop tard Felix, c’est moi qui vais finir la nourriture de BB-8!” ~Cuddles


En parlant d’Heidi



La podologue semblait avoir évité – pour le moment au moins – de faire opérer le second gros orteil d’Heidi. Vous pensiez bien que si elle incarnait l’un, elle incarnait également l’autre !

Alors on a hésité entre être un peu désappointé, parce que ça veut dire qu’un jour ou l’autre, faudra qu’on s’en occupe.

Et être méga-soulagés, parce qu’on a pas besoin de gérer les deux semaines de convalescence !

Non parce qu’Heidi et la nécessité inéluctable et incompressible d’une convalescence, ça ressemble un peu à une mixture d’huile et d’eau !

On vous rassure, depuis, au dernier contrôle, elle est arrivée à la conclusion que ce serait ingérable à moyen terme de rester en mode conservateur, donc l’opération est agendée pour dans 2 semaines…



JRT dog looking a kitten out of the picture
“Euh, les gars vous êtes pas sympa… j’avais dit que c’était pour moi cette gamelle-ci!” ~Patchi


Sinon…

Faut que je refasse mes cheveux : la totale, il faut que je les coupe parce qu’ils sont trop longs, que je refasse le balayage sauvage maison et la couleur fantaisie par dessus. Ceci dit j’aime bien le bleu pâle que l’indigo de colorista laisse sur mes cheveux quand il s’estompe. Donc je vais essayer de ne pas remettre de couleur sur une ou deux des mèches qui ont la couleur pâle !

J’avoue que c’est fun comme expérience. Reste plus qu’à dégager l’énergie pour le faire ! Je me motive en me disant que cette semaine je dois sortir de ma caverne et faire plus que répondre à ma porte, pour me m’y mettre !

( Pour la petite histoire, la couleur a été refaite à temps pour CNY mais faut encore que j’affronte le coiffeur pour les raccourcir ! Je vais finir par y arriver!)

Me with 2 parrots on the left shoulder and a kitten biting my ear on the right shoulder
Bon d’accord, là pour le coup, vous voyez mieux les choiseaux que la couleur de cheveux, je vais essayer de faire mieux…


Et puis, quoi d’autre ?

Euh, il se pourrait bien que j’ai tourné flexitarienne. Ça semblait la suite logique de :

  1. mon “petit” fond d’éco-anxiété, et le fait de faire un geste concret ( ce n’est pas le seul, mais c’est un des plus visibles)
  2. d’additionner les faits inéluctables que bonne viande, et provenance humaine des animaux ne sont pas compatibles avec notre budget si on en met dans tous les plats
  3. de la réalisation que soyons honnête, on mangeait trop de viande !
  4. Mais que par ailleurs, vu les contraintes alimentaires strictes de la maison déjà en place, il est hors de question de se couper des portes de sortie en extérieur, ou de compliquer encore plus la vie des gens qui se risquent à nous inviter.



( Donc que non, on n’est pas en train de prendre le chemin du vegan)

Mais force est de constater que 80% minimum de mes repas sont végétariens. ( Au grand désespoir de Lovely Nounou, qui comprend pas trop cette sorcellerie! Au risque de caricaturer, c’est comme la magie des produits de nettoyage hyper toxiques que tu remplaces par du vinaigre et du bicarbonate et les gadgets du genre sw*ffer que tu n’achètes plus parce que chiffons, pourquoi renoncer à manger de la viande? )

Je mange de la viande ou du poisson quand elle me fait envie. Ce qui soyons honnête, n’arrive pas très souvent. Heidi c’est pareil, de toute façon, elle est le plus souvent ove-végétarienne qu’autre chose !

Superchéri, à ce jour, n’est pas mécontent de mes aventures en flexitarie. Quand on mange de la viande, on met le prix, et on mange des bons morceaux. Et ça il kiffe…

Et puis, pour les envies en plus, il mange de toute façon hors de la maison tous les midis.



lovebird approaching a kitten and stealing his food
“Au secours, ze crois que le méchant Peach il approche et il veut me piquer mon poulet ce cannibale!” ~ BB-8


C’est le fait que côté fonction exécutive et capacité d’adaptation, je m’accroche un peu par les ongles

A part le fait que régulièrement j’ai envie de pleurer de fatigue, enfin sauf que pleurer consisterait à utiliser de l’énergie qu’on a pas, donc qu’on va rien faire en fait.

C’est le fait que je rame vraiment à trouver l’énergie mentale pour faire mon admin

C’est aussi le fait que le fait de devoir répondre à un message peut me mettre dans un état proche de la catatonie et du mutisme.

Ou encore c’est le fait, que quand je vois des amis, je SAIS que je piétine plein de règles de bienséance, et que ça me fait retourner les interactions dans ma tête 30 fois pour essayer de déterminer où j’ai planté.

Mais qu’en même temps, plus j’essaie de me fondre dans un moule attendu de conversation, plus que je faillis.

Ceux qui en pâtissent le plus c’est les nouvelles rencontres, parce que c’est avec eux que j’ai le moins déconstruit la programmation de comment on est sensé se comporter pour pas faire fuir les gens, et que du coup à essayer de l’éviter tu fais exactement ce que tu ne devais pas faire. Vous me suivez toujours là?

On va dire que les gigantesques travaux de rénovations entamés il y a quelques années avec la réalisation que j’étais autiste sont loin d’être terminés encore !

On rajoute un quotidien qui m’a facilement poussé dans mes retranchements sur les deux dernières années, et on obtient le fait que rien n’avance aussi vite que je ne l’espère.

close up of sleeping ginger kitten


Heureusement, là au milieu il y a les choiseaux…

Parce que même si j’ai parfois l’impression de patauger dans la semoule pour d’autres trucs de ma vie, il me suffit d’immerger dans leur monde pour tout oublier ce qui me frustre !

BB-8 grandit bien…

Ça va faire 4 semaines qu’il est chez nous, il est passé de 170 grammes à plus de 600 grammes.

Il fait toujours d’autant plus peur à Patchi que lorsque Patchi a le dos tourné il vient lui lécher les poils!

Il a fini par comprendre pourquoi tout le monde dit que Peach est méchant : il mord le nez et les pattes, avec des attaques en embuscades par derrière.

L’introduction de la nourriture solide et de la propreté ce n’est pas ce qui le pressait le plus, mais là c’est bien parti. Il passe ses journées à dormir manger, et nous suivre à la trace.

Avec plein d’aunties et d’uncles félins, qui s’ils refusent de dormir avec lui, sont par contre partant pour jeter un oeil sur lui et lui apprendre les choses essentielles de la vie comme la chasse au cafard.

Et qui n’hésitent pas à lui expliquer quand il dépasse les bornes !

Le plus touchant ( et le seul truc qui pourrait me faire changer mon avis sur le fait de le replacer) c’est les parties de jeu avec Nala.

C’est fascinant à observer, parce qu’on mesure visuellement à quel point Nala a les codes sociaux d’un chaton. Ils se comportent en miroir l’un de l’autre très très souvent!

Le but de la manoeuvre est avoué : voir ce que Nala peut apprendre de son contact avec un chaton qui évolue encore facilement parce que pas adulte ni traumatisé

D’où le seul caveat à son replacement, si Nala s’y attache et progresse bien grâce à lui, ce serait contre-productif pour Nala de l’en séparer.

kitten climbing cushion
“Tu sais, ze crois ça c’est mon everest!” ~BB-8


Dans un autre registre, l’autre jour on a pu tester l’ampleur de l’anxiété de séparation de Patch quand Blue quitte la maison…

Et la réponse c’est que depuis l’arrivée de Peach ça c’est vachement amélioré.

Je m’explique : depuis que Peach est dans nos vies, c’est presque lui qui passe le plus de temps à faire jouer Patchi ( un des rares animaux de cette maison dont il ne bouffe pas le nez!)

On peut donc retirer sa meilleure amie Blue ou son pote Peach de l’appartement un moment, sans qu’il nous fasse une crise d’angoisse. Les deux ce serait plus chaud, heureusement dans la plupart des cas de figures ou les 3 oiseaux sortent de la maison, le chien vient aussi!

ginger kitten play fighting with a plush rat
“Tu as vu, mon z’ami le rat il est touzours d’accord de zouer à la proie!” ~ BB-8


Tout ça parce qu’il a fallu que j’emmène Blue en urgences chez le toiletteur qui avait déjà mis la bague à Peach, pour cause d’orteil coincé dans son s-hook.

Ça lui était déjà arrivé, mais là, elle n’arrive pas à le ressortir – il est coincé depuis plus de 48h – et vu son humeur, je sais que je n’ai aucune de pouvoir la manipuler pour lui donner un coup de main.

L’urgence de retirer le s-hook se fait d’autant plus sentir, que pas plus tard que la semaine précédente, un des groupes FB de propriétaires d’oiseaux dont je fais partie, vivait au rythme de la saga d’un cacatoès qui a partiellement perdu l’usage d’une patte suite à une prise de poids et un anneau qui est rentré dans la chair jusqu’aux nerfs.

( Inutile de vous préciser que je vérifie TOUS les jours que les anneaux autour des pattes des pestes ailées bougent librement encore plus qu’avant )

Je m’étais préparée à me faire bouffer par Blue en représailles. Mais il se trouve qu’elle préfère le nouvel anneau mis à la place, était soulagée de ne plus avoir l’orteil coincé.

Entre ça et la petite aventure qu’on a fait après ( soit aller voir une amie qui a un beau jardin avec des cousins sauvages qui vivent dans un des arbres du voisin) finalement elle ne m’en a même pas voulu!

Une fois de retour à la maison, c’était l’heure du souper et du dodo. Ils ont passé une bonne heure à vocaliser sur leurs aventures respectives de la journée…

( Au passage je tiens à préciser que je suis quand même vachement jalouse que le traducteur universel reste un fantasme de science-fiction, parce que j’aurais bien aimé savoir exactement ce qu’elles se racontaient! )

ginger kitten sleeping against my belly
“Ça fatigue de grandir tu sais!” ~ BB-8


Là je suis tiraillée…

D’un côté, je regarde le compteur des mots, et je sais que le billet est déjà trop long ( après ça, on s’étonne que j’en écrive moins)

Et de l’autre il y a tous ces trucs a-do-ra-bles que je ne vous ai pas encore raconté…

Les soirées qu’on passe Superchéri et moi à simplement jouer avec le chaton. C’est pas qu’on avait pas d’autres choses à faire, c’est juste que c’est plus gratifiant!

Les fous-rires à faire la voix off de BB-8 et des autres animaux…

Le fait qu’on doit sans arrêt aller sauver BB-8 du bec de Peach… même Patchi s’y colle, alors qu’il a toujours aussi peur du chaton! Pour vous donner une idée, voici la video prise juste après la photo de Peach & BB-8 plus haut.

Sans parler des autres brèves…

C’est ma frangipane des rois sans gluten sans lait qu’on a fait sur le week-end de Nouvel An Chinois ( histoire de faire le pied de nez aux dates qu’on nous “impose” pour le faire… )

slice of gluten free frangipane



Ou encore le fait qu’on a avalé à toute vitesse la troisième saison des nouvelles aventures de Sabrina. Et Heidi et moi on kiffe totalement le commentaire de mademoizelle à l’issue de la saison.

Eminem a sorti un nouvel album… Ce qui chez nous veut dire qu’on l’écoute en boucle, avec tout le reste de sa discographie et dans mon cas, la plupart des chansons qu’il a samplé

Mais on ne peut pas l’écouter autant qu’on aimerait Heidi et moi, si les miss plumées sont réveillées elles dictent la playlist. Et ces temps, elles me réclament régulièrement leur chanson préférée : Wind of Change de Scorpions.

On a découvert une nouvelle utilisation à notre souscription Apple Music ( celle qu’on rentabilise le plus avec Netflix) ils ont des tonnes de clips en fait.

Du coup je mets leurs playlists video, et les plumé.es peuvent s’éclater à regarder les clips au lieu de simplement écouter.

Ça nous rappelle les grandes heures de MTV ou VH1… quand il y avait de la musique dessus et pas de la télé-réalité! ( yep, des fois à dire des trucs comme ça on se sent vieux, et pourtant, c’est pas si vieux. Quand Heidi était petite, il y avait encore principalement de la musique dessus! Je sais, c’était ses chaines préférées!)

En plus cerise sur le gâteau, tu as systématiquement la version intégrale du clip, même si tu as la version clean, donc tu trouves tous ceux qui ont fait des courts métrages artsy de leurs clips, les caméos des célébrités, de ceux qui n’étaient pas encore célèbres…

Bon là du coup, j’ai pas amélioré mon dilemme sur le fait que le billet était trop long…

Donc vite avant que le doute me reprenne et que je le mette de côté pour y ajouter encore quelques paragraphes, je rajoute des photos et je l’envoie…










BON WEEK-END!


Ou alternativement ohhhh purée janvier est terminé, ohhhh purée Brexit c’est fait, ohhhh purée la démocratie américaine est morte…


On va rester sur bon week-end en fait…


Bisous et à la prochaine!

Share
Share