cat lying behind a roll of paper towel and in front of a bird perch
bla bla quotidien,  Les choiseaux

Les brèves pas brèves de Novembre…

Share

Ou la treizième édition des brèves pas brèves…

Coucou du début milieu du mois de décembre que j’arrive pas à croire qu’il est déjà entamé!

Pourtant avec le nombre de Kiglouss’ que j’ai régulièrement dans mon salon, avec le nombre de fois où Heidi découche chez ses parents à mi-temps, je devrais le réaliser non?

Bin non…

Plus les années passent, et plus je me déconnecte de l’idée que ce soit la fin de l’année…

Il ne fait pas froid, ( même je plaisante sur Facebook qu’on gèle à 23-24 degrés ces jours) la luminosité ne change guère. Même les décorations de Noël qui fleurissent partout n’arrivent plus à me mettre dans l’ambiance.

J’ai, ceci dit, lancé la troisième édition du 24 au soir avec les autres parents d’Heidi. Ça me fait penser, faut que je passe commander la dinde de Noël ( on se la fait Noël à la mode UK pour la seconde année consécutive… c’était fun l’année dernière!)

3 parakeets sleeping on a  human arm
Note que les choiseaux ne sont pas d’accord avec moi, il fait effroyablement froid. Le mieux à faire c’est de dormir toute la journée ! En plus il pleut !



Bon alors et cette retrospective du mois de Novembre?

(Qui commence en octobre… mais on va pas chipoter)

On a eu des visites fin octobre ! Une des plus vieilles amies de Heidi ( si si, elles se connaissent depuis qu’elles ont quelques mois) est montée dans l’avion avec ses parents et une de ses soeurs, pour 8 jours de folie !

Cerise sur le gâteau, Heidi et elle ont vécu en totale fusion pendant la durée du séjour, vu qu’elle dormait chez nous !

C’était l’occasion de refaire les classiques : les parcs animaliers. Avec 2 constats : déjà ça faisait un moment qu’on ne les avait plus systématiquement faits parce que la liste des changements était longue. Et puis, en fait, c’était sympa de les refaire. Donc vu le peu de différence entre l’abo annuel et l’entrée individuelle… on s’est refait une carte annuelle.

On a aussi refait Gardens By the Bay ( la dernière fois c’était avec ma soeur…) et puis la grande roue ( ça, ça faisait un bail !)


blurred people sitting on a boat


Heidi a fait la minute nostalgie et a ressorti toute notre collection de photos touristiques.

Et c’était vraiment la minute nostalgie… parce qu’on a fait la grande roue avec quasi tous nos visiteurs ( ma maman y a échappé, mais on en a une d’elle au zoo).

On a fait au moins une photo touristique avec quasi tous nos visiteurs ( certains ont refusé de venir sur la photo, et on a apparemment loupé un de mes frères, qui n’est plus revenu depuis… )

C’est la mesure du temps qui passe, de combien on a changé ( Lovely Nounou il y a 10 ans avait l’air d’un bébé…) des personnes qui nous ont quitté et de celles qui sont entrées dans nos vies…

group of people taking an upside down selfie with the mirror  at gardens by the bay
Hop, une des rares photos ousqu’on est tous sur la photo !


C’était une très chouette semaine…

Tout le monde aura du factoriser le temps de repos dans les semaines suivantes et tourner un peu au ralenti, mais ça en valait le coup !

Après 2 semaines de repos forcé, j’ai gentiment repris le cours d’une vie normale…

Il y a des hauts et des bas. Selon la quantité d’interactions sociales forcées ( traduire combien de visites chez le médecin, c’est la saison des rendez-vous ) sur la semaine, je me retrouve à pleurer sur un escargot que je viens d’assassiner.

Mais gentiment mais sûrement, je reprends les cafés, les sessions écritures (enfin ça c’est plus dur… depuis que j’ai essayé de faire le NaNoWriMo il y a quelques années, novembre c’est toujours mon pire moi pour l’écriture) et autres, les choses que j’avais du mettre sur pause le temps de récupérer.

C’est un des grands chantiers de ces dernières années : intégrer le repos dans le planning, ne plus me flageller de fonctionner comme ça.

Heidi hugging her friend
Inutile de préciser que les au-revoirs ça a fait mal…


Bon assez philosophé, parce que je le sais… vous attendez les nouvelles des choiseaux !

Ils vont bien… même si Patchi se débrouille pour continuer à grossir. Faut que je vérifie combien Lovely Nounou lui donne à manger. ( vérification faite, elle avait bien doublé sa quantité de nourriture depuis quelques semaines) Il commence à être vraiment rondouillet !

Ah et que sa plaie à la patte n’est pas guérie. Enfin si… là où c’était à vif avant, ça guérit et maintenant c’est à vif à côté. Il s’est débrouillé pour déjouer la collerette, il a fait des études supérieures en retrait de bandes et autres pansements. Des fois je me sens lasse…

Et puis bien évidemment cerise sur le gâteau, chaque fois que la plaie s’estompe parce qu’il n’a rien mangé qui ne lui cause des réactions allergiques, généralement il y a un des chats qui vomit, et il aide gentiment à nettoyer avant qu’on ait le temps de faire quoi que ce soit !)

Les chats vont bien… même si Nala nous a fichu un peu la frousse il y a quelques semaines.

cat sleeping on his back on a cushion


Donc Nala…

Un de ces matins, Marichat arrive à forcer la porte de la chambre et lui fonce droit dessus. Beaucoup de miaulements très intimidants et un ou deux coups de griffe sont échangés.

Nala saignotte de l’oreille. Jusqu’ici tout va bien. Sauf que sur les deux jours suivants, petit à petit son humeur se dégrade. On la choppe on l’emballe dans mon duvet ( c’est le plus épais) et on observe de plus près l’oreille de la demoiselle.

Ça gronde, ça miaule, fait mine de mordre… mais étonnamment elle se laisse encore pas mal faire. On arrive vite à la conclusion qu’il y a du pus dans l’oreille, donc qu’il faut nettoyer.

On s’y met à 3, et malgré son insistence qu’il ne faut pas toucher son oreille… J’essaie d’arracher la croute ( désinfecter marchera mieux si on accède au pus à l’intérieur)

Sauf que… la croute n’est pas une croute ! J’extirpe tout morceau de griffe de l’oreille de Nala !

Elle pouvait bien être de mauvaise humeur ! Heureusement depuis ça a super bien guéri, je n’ai pas eu besoin de recourir à des tactiques comme aller chez le vétérinaire !

cat trying to join parakeet blanking on the cage door
“Mais fais gaffe espèce de nouille tu es trop grosse pour venir sur la porte de la cage, tu vas la casser!” ~Bazinga


Toujours dans la case Nala

On a repris les échanges de territoires réguliers le matin. Du coup c’est elle qui fait la matinée avec les plumé.e.s

Ils kiffent tous, maintenant que Nala est passée sur le traumatisme de l’exposition régulière aux pestes plumées. Nala reste un grand chaton, du coup au lieu de pioncer toute la matinée et de faire mine d’ignorer l’existence de Blue, Bazinga et Peach comme Marichat, Bagheera ou Cuddles ( et souvent Felix aussi) elle fait mine de leur sauter dessus et joue avec eux presque toute la matinée.

C’est pas bon pour mes cheveux gris, mais comme je disais, ils kiffent !

cat lying down on dirty laundry with 2 parakeets walking around her
“Diiiiis tu fais quoi le chat? Tu te caches? On peut se cacher avec toi?” ~Peach


Dans la case Peach

Il terrorise Marichat. Il la poursuit et l’attaque, lui mordant les pattes, comme un T-Rex miniature sans petits bras….

Il continue inlassablement à mettre de l’ambiance.

Je crois que la meilleure manière de décrire l’effet Peach, c’est que comme la plupart des petits animaux, il fonctionne en accéléré par rapport à des animaux plus grands.

Quand les filles ( Blue et Bazinga donc) font allègrement une bonne demi-heure de sieste, après avoir passé une heure à se faire les plumes l’après-midi.

Peach lui met 5 minutes chrono à faire ses plumes, s’endort 2-3 minutes après ça. Puis recommence à nous courir autour version “ Ze m’ennuie, qu’est-ze qu’on fait maintenant!”

Alors on se refile la patate chaude : il y a les moments ou c’est moi qui le canalise, des moments c’est Bazinga, d’autres c’est Blue ( qui est la plus patiente avec lui, soyons honnête! Mais alors qu’avant Peach c’était elle mon enfant terrible, depuis, elle semble presque calme en comparaison!)

Nan je vous jure c’est une terreur Peach : avant-hier, il a réussi à desceller la pierre de mon collier ( le seul que j’avais le droit de porter depuis mon retour de Suisse.)

cat, 1 parakeet and a lovebird on my legs and the dog looking up
“Humaine, Patch? Blue? Faites quelque chose, le petit monstre va venir me mordre sinon! ” ~Marichat


Sinon côté Heidi…

Elle a du faire une intervention sur un de ses ongles incarnés. Sachant qu’Heidi est passionnée par la podologie ( au stade où elle est incollable sur les podologues youtubeurs), c’est le rdv médical d’Heidi qui s’est le mieux passé EVER…

Rapidement la podologue s’est rendue compte que le meilleur moyen d’obtenir la coopération absolue d’Heidi c’est de la traiter comme une étudiante en podologie ! Elles ont passé toute l’intervention à se pencher les deux sur l’ongle incriminé, et elle quizzait Heidi sur les étapes à suivre et les termes techniques.

Seul bémol, mon étudiante en podologie en devenir ( qui soit-dit en passant a répondu correctement à toutes les questions sauf une) déteste toujours autant les suites d’une intervention.

Parce qu’un pansement c’est des montagnes russes sur ses sensations physiques. Parce qu’elle déteste toujours autant se faire dire qu’elle DOIT rester tranquille.

La morale de l’histoire: elle adore ( et c’est un euphémisme) toujours autant la podologie et envisage sérieusement de s’y former. C’est pas un métier qui risque de disparaitre de sitôt, et puis c’est réaliste vu que c’est une profession qui peut se pratiquer en libéral avec des horaires adaptés à ses contraintes.

On est donc en train de réviser le plan d’attaque pour atteindre ses objectifs.

L’autre morale de l’histoire : elle est toujours aussi mauvaise patiente après…

close up of cat face
“Bon tu arrêtes de regarder ton écran et tu me caresses !” ~Marichat


Que dire d’autres…

Je suis toujours bien fascinée par mes reflexions existentielles profondes, et continue d’essayer d’en extraire un texte qui fait sens…

C’est les décès de 2019 qui continuent… C’est le Brexit qui est devenu un espèce de soufflé qui se dégonfle. Greta Thunberg qui a re-traversé l’atlantique dans l’autre sens pour la COP25 ( qui a été relocalisée à Madrid après les soulèvements au Chili.) qui a fait son discours, et magnifiquement trollé le président des USA quand il s’est plaint sur Twitter.

C’est toutes les choses qui se croisent avec ma vie, mais ne m’appartiennent pas de partager. Les pépins de santé, les pépins de la vie, les reflexions existentielles profondes des autres auxquelles souvent je participe.

C’est la coincidence amusante que depuis que je sais que Novembre est le mois du challenge d’écrire un roman, bam je suis ne suis jamais aussi peu productive qu’en novembre.

Décembre c’est pas beaucoup mieux, parce que d’abord si on l’écrit pas, ça n’existe pas… donc que ce n’est pas déjà/enfin la fin de cette année!

Pis aussi le fait qu’il y a tellement à écrire que tu sais pas quel bout commencer. Sans compter le fait que quand je me pose pour écrire, Heidi ou les choiseaux ou Lovely Nounou ont le chic pour arriver la bouche en coeur avec un problème que je dois résoudre toute affaire cessante. Je veux pas dire, mais ça sent le complot et à la longue ça rend parano !

C’est la 90’s fever qui tourne le plus sur mes choix de musiques ces temps-ci.

C’est le crossover de cette année de l’Arrowverse, ( pour ceux qui sont perdus c’est un peu comme le MCU de marvel mais pour DC et à la télévision) dont on a eu les 3 premiers épisodes, et dont les 2 derniers attendront l’année prochaine… Heidi et moi on se fait le kiff de la mort qui tue. Nous ne confirmons ni n’infirmons la rumeur selon laquelle on aurait regardé un épisode au milieu de la nuit !

baby hyacinth macaw
Juste pour le plaisir… regarder comme il est trognon le ara qu’on aura jamais mais qu’on babillait avec au Bird Park…


Ohhhhh purée… je crois que j’ai réussi à le faire, finir un billet !

Maintenant, on se grouille, on ajoute quelques photos, on appuie sur publier…

On vous souhaite une bonne journée…



et à la prochaine… au pire… ce sera à l’année prochaine !!!!!!!!!


p.s. au fait ça fait 17 ans aujourd’hui qu’on s’est marié au civil, c’était aussi un vendredi 13 !

Share
Share