calico cat hidden in comforter
bla bla quotidien,  Les choiseaux

Les brèves pas vraiment brèves #10

Share

Coucou collectif de derrière mon ordinateur…

( Oui, j’écris mais j’ai un chat, enfin 3, un chien et 2 perruches pour me donner leur avis sur le billet. Enfin ça c’est si j’ai de la chance qu’Heidi dorme encore !)

Alors quoi de beau et neuf ici ?

C’était la saison des pluies, et ça veut dire qu’on se prenait régulièrement le ciel sur la tête. Le jour de la semaine où ça décidait de nous tomber dessus toute la journée c’était généralement le samedi, histoire qu’on aie bonne conscience à faire comme les choiseaux : décréter que la seule chose qui reste à faire c’est la sieste !

Faut dire que les semaines se suivent et se ressemblent : c’est pas forcément les plus physiques que j’ai connu, mais elles sont bien remplies mentalement. Donc que notre sieste du samedi, on la mérite !

C’est encore les vacances scolaires locales jusqu’à la fin de la semaine sont finies depuis 3 semaines, et les internationales commencent gentiment battent leur plein…

Côté choiseaux, c’est Marichat qui par exemple…

Décide de pimenter un des dimanches avec une visite chez le vétérinaire.

Madame vomit non stop, refuse de s’alimenter et réclame sans arrêt des câlins à Superchéri – de préférence avant d’aller vomir…

Elle en est même au stade où elle ne peut pas attendre qu’il rentre et qu’elle m’en demande.

Evidemment on craint la déshydratation, pis le fait de savoir si c’est ‘juste’ une crise aigüe de ses dérangements chroniques ou si pour une fois elle a une obstruction.

Direction vétérinaire, ne sent rien de particulièrement décisif à l’auscultation. Donc on part pour la version conservatrice : on la réhydrate, on lui donne des anti-acides pour la gastrite qu’elle semble avoir.

Ça fait des scènes épiques avec un chat enroulé dans un linge, qui hurle à la mort et qui essaie d’expliquer qu’on l’empoisonne à grand coup de salive qui dégouline…

Et on surveille.

Si dans 3 jours, elle n’a pas donné le tour, ou si elle s’aggrave, on y retourne pour des examens supplémentaires. Mais plus ou moins comme d’habitude, ça s’est résorbé tout seul.

calico cat looking at camera
“Qu’est-ce que tu fais ?” ~Nala


C’est Patchi qui pour ne pas être en reste…

A fait de son mieux pour être le prochain à aller chez le vétérinaire : il s’obstinait à bouffer cette plaie qui le graaaaaaaatte sur sa papatte. Moralité elle s’est étalée sur la moitié de sa patte, et sa patte a enflé, et il a gagné son pari.

A son grand désespoir du coup : j’ai mis la main sur un bout de bande vétérinaire. Il alterne entre rester prostré assis et ne pas poser la patte sur le sol, pour expliquer à quel point c’est traumatisant d’avoir un bandage. Si si…

Enfin ça c’était jusqu’à ce que le ‘donut of shame’ ( traduire ces collerettes en tissus sensées être moins traumatisantes que le cône en plastique ) arrive !

Il a passé 2 jours à nous expliquer que c’était affreux, il ne pouvait plus rien faire sans se prendre les pattes dedans… et qu’il était maltraité, qu’il fallait appeler la SPA. A tenter d’apitoyer chaque Kiglouss qui passait la porte pour voir si, avec eux, il obtenait le retrait du donut de la honte.

Il a d’ailleurs failli réussir avec l’une d’entre elles…

On ne lance même pas dans la dissertation de savoir à quel point tu te sens un tortionnaire à lui désinfecter sa patte et changer le pansement. A voir sa tronche, c’est exactement le message qu’il essaie de faire passer.

Pourquoi mais pourquoi ne peut-on pas lui laisser tranquillement continuer à ronger sa patte jusqu’à la gangrène et la septicémie ? Les humains sont bizarres parfois ?

C’est Bagheera qui nous montre ses côtés OG ( original gangsta NdT )

Parce qu’il a gagné à qui ‘va chez le vétérinaire’ avec la mue des plumées. Et qu’il n’en est pas exactement ravi.

Faut dire que manque de bol pour lui, il a littéralement arrosé la table d’examen de morve en éternuant entre 2 quintes de toux. Alors le vétérinaire s’est un peu inquiété…

Que ce soit le ventolin qui complète la cortisone longue durée, les antihistaminiques, ou les antibiotiques donnés par le vétérinaire parce qu’il craignait la surinfection. Même combat : Bagheera ne laissera pas faire…

D’abord il le sait, il est en pleine forme… c’est juste une petite quinte de toux, pas de quoi en faire tout un plat

dog and 2 cats napping together each in their basket
Chacun son coussin… il nous faut un canapé plus grand !


C’est Blue qui s’agace parce qu’elle est la seule personne de cette maison à ne pas être un télézard

Si si, parait que c’est comme ça qu’on dit ‘couch potato’ en français… si vous avez une autre version, je suis toute ouïe !

Et qu’elle voulait bien se la jouer cool tant qu’il pleuvait tout le temps, parce qu’elle n’aime ni les grosses bourrasques de vent, ni la pluie. M’enfin là, on se fiche de son bec : elle veut ses sorties…

Et de passer 30 minutes à nous faire courir jusqu’à l’épuisement avant de se laisser attraper ( au cas où on serait tenté de ne pas faire une longue sortie qui la fatigue bien !)

Ou au choix, comme ce matin, d’interrompre toutes les 5-10 minutes l’édition du billet en cours pour la pourchasser à travers l’appartement jusqu’à qu’elle en perde son souffle.

C’est pratique pour garder le fil de ce que j’écris/ édite …

C’est un projet qu’Heidi et moi on a pensé ensemble et qui murit gentiment…

Et je finis par admettre que certaines choses pour murir prennent des plombes et presque autant d’énergie que de les faire…

On vous en parlera quand ce sera le moment de lancer.

En attendant on s’entraine à collaborer via un billet écrit à 4 mains. C’est probablement le prochain dans le pipeline.

dog lying on the back with a blue donut of shame
“Diiiiis l’ado tu ne veux m’enlever ma collerette ? Regarde je peux plus respirer dans cette position ! Promis Juré !” ~ Patch
C’est aussi…

Ma digestion qui se re-normalise gentiment depuis que j’ai réussi via le neurologue hospitalier à récupérer le bon générique du médicament dont j’avais besoin

L’admin en retard qui me poursuit tel un monstre de film d’horreur et va me rattraper sous peu. Il va falloir que je me résolve à l’affronter.

Ma tante qui a fait le dernier pied-de-nez qu’elle pouvait au cancer qui la rongeait, et a pris la sortie après un long combat.

Le fait qu’on passe en Suisse en août la miss et moi, on a un mariage, de l’admin, et plein d’aventures en perspectives vu qu’on va faire notre version à nous de la Suisse accessible. Oui, je sais, c’est un peu du vaguebooking dit comme ça. Mais les articles dans le pipeline devrait vous éclairer avant qu’on se voit pour ceux et celles qu’on arrivera à caser durant ce passage !

C’était Pink Dot pour Heidi. D’abord il a fallu faire les magasins pour qu’elle trouve LA tenue idéale. Et si vous vous posiez la question, cette année, elle a fini à la station médicale ( où elle y a retrouvé les mêmes volontaires) parce qu’elle s’est faite mordre par un chien !

Ah et puis, un de mes derniers billets qui a été repris en version courte par la gazette de l’AFS. Si si. Je vous mettrais le lien quand elle sortira.

C’est la saison du Durian qui a commencé et que je me demande quand je vais craquer et en ramener à la maison… Ils vont m’avoir à l’usure d’autant plus que je me fais poursuivre par des pubs tout le temps sur Facebook et Grab.

Côté petit écran…

C’est côté rires, sur Netflix, le sitcom ‘Mr. Iglesias’, et the Chef Show, le reality show de cuisine fait par Jon Favreau ( même si je ne peux rien y manger) entre les invités et la bouffe l’ambiance est fun. Shazam qu’on a fait en famille…

C’est le fait qu’avec Blue et Bazinga, on a recommencé les Monty Python, parce qu’on les avait tous vu.

Côté moins rires… j’ai repéré 2-3 trucs, mais comme je lis plus et dort un peu mieux, j’ai moins de temps à y consacrer.

C’est Heidi qui a une crise d’anime en VO sous-titré. J’avoue ne pas savoir à quel stade je vais recommencer à faire la révérence au téléphone à force d’entendre du japonais.

my face and parrot face photoshopped badly on top of the everest
Bon d’accord, je me suis aussi bien marrée avec le filtre de ‘Last Week Tonight’ pour fake ton ascension de l’Everest… J’ai pris Bazinga avec, l’altitude l’a faite un peu grossir…


Côté grand écran

C’était SpiderMan far from home, qu’on s’est fait entre nanas, qui mérite un billet à lui tout seul, non pas pour le film ( parce qu’on a promis de ne pas spoiler à Superchéri) mais pour l’aventure accessible que c’est devenu d’accéder à la salle de cinéma.



Sur ce…

La bonne nouvelle, c’est que la cicatrice de mon grain de beauté a suffisamment guéri pour que je puisse retourner nager. Donc je vous abandonne pour faire quelques longueurs histoire d’y trouver le courage de gérer mon admin…


Je vous laisse et je vous dis à tout bientôt…

Share
Share