black and white cat lying down between keyboard and computer screen
bla bla quotidien,  Les choiseaux

Mes petits bonheurs #11

Share

Coucou la compagnie

Bon alors si vous voulez pinailler. Oui, il n’y a pas de petits bonheurs #10, il est nommé mars-avril à la place…

M’enfin il a beau ne pas avoir de numéro, il est dans la série.

Je ne suis plus à une étrangeté près…


Bon alors, et ces petits bonheurs ?

Il faut dire que j’en ai bien besoin : j’ai été faire retirer mon grand grain de beauté du cou. Un jour ou l’autre il fallait bien s’y résigner et le fait qu’il se modifie de nouveau en ce moment était un bon motivateur.

3 points de suture et un torticolis d’avoir maintenu la position bizarre nécessaire pendant que la doctoresse oeuvrait.

Lesquels 3 points de suture me rendent frappa dingue depuis plus de 10 jours.

Il y a les fois où le bord des fils chicane ma peau comme la pointe d’une plume qui passe à travers l’oreiller. Il y a les fois où je fais de l’allergie aux pansements. Ou encore les pansements qui se décollent et les points qui tiraillent quand je bouge trop.

Surtout il y a le fait que je ne peux pas aller nager ! Et puis le fait que je dois me balader avec un foulard autour du cou sur les heures de réveil des oiseaux pour éviter qu’elles soient prises d’une envie de m’aider et de m’arracher ce ‘parasite’ qu’elles viennent de voir dans la peau de mon cou !

Si si…


women with glasses and scarf around the neck petting a white parrot and a white cat
selfie pourri avec Marichat et Bazinga ( Blue était sur mon genou) histoire de montrer mon beau foulard obligatoire…


Côté choiseaux, il y a :


Le fait que Bazinga et Blue sont super câlines en ce moment. C’est séance de gratouilles garantie tous les jours. Ce jusqu’à ce qu’elles s’endorment contre toi, ou en perdent l’équilibre d’extase.

Bon évidemment faut avec la compétition entre elles, et les crises de jalousie de Patchi et Marichat. Ils veulent leur tour.

Mais honnêtement c’est plutôt hilarant de les voir se ‘battre’ pour savoir qui passe en premier. A fortiori quand c’est Blue qui du haut de ses 150 grammes chasse le chat pour s’installer à sa place !

On prend un plaisir certain à les faire parler pendant leurs pseudo-batailles.


Il y a aussi : Les petits-déjeuners en commun.

Si si, je me fais des petits-déjeuners compatible-perroquet que les miss partagent avec moi. Quand elles me savent en cuisine pour le petit-déjeuner, elles peuvent même snober Superchéri, pour mieux garder un oeil sur ce que je fais !

( oui, je n’en suis pas peu fière… )

Je m’amuse à les documenter. Mes improvisations de cuisine de midi aussi, quand j’en fais. Il faut vivre avec son temps.

cat sleeping on her human's belly while blue parrot sleeps on the knee
V’là le côté Blue avec Marichat une seconde fois…


Il y a la minute d’hilarité grave qu’on s’est pris hier…

Parce que môsieur Felix a rien trouvé de mieux que de faire la sieste dans une flaque de vomi fraiche. Si si… Evidemment il en avait plein les poils du dos. Et puis c’était bien séché et incrusté, pour ne rien arranger.

Bref, au grand désespoir du matou, la seule solution c’était la douche. Parce que non, lui et sa soeur n’allaient pas réussir à nettoyer tout ça à coup de léchouilles.

Je vous laisse visualiser la tronche méga-vexée du félin. Il a passé le reste de la soirée à me snober et me courir devant. Il a fallu arriver à ce midi, et le fait que je sois en train de m’épancher sur son humiliation, pour qu’il débarque réclamer des câlins et bousiller ma mise en page en marchant sur mon clavier !

( sans déconner, des fois je me demande s’il sait lire ou s’il m’entend penser à lui. Comme le signale la photo de couverture totalement inception enfin mise en abîme quoi… au moment pile où j’écrivais le compte-rendu de sa mésaventure, bam il a voulu des gros câlins, sans aucune intervention de ma part !)

Black and white cat in a basket licking himself dry
“Beurk beurk beurk, je pue le shampoing, tous mes poils sont dans le désordre ! Je t’avais dit maman que je gérais” ~Felix


Pèle-mêle il y a aussi :

La tasse trop cool qu’Heidi m’a offert pour la fête des mères. J’y fais mon cappuccino quotidien.

L’anniversaire de Supergranny, et le souvenir de la magnifique journée de l’année dernière

Le fait que cette année, ils ont encore eu de la neige très tard, et quand c’est pas la neige, c’est de la grêle…

Le fait que je me refais l’intégrale de la série TV Highlander. Si si. C’est toute mon adolescence et totalement la faute d’Heidi qui écoute Queen sans arrêt ! J’ai de la chance… Bazinga et Blue, elles, contrairement à mes frères et soeur, sont bon public et adorent regarder ça avec moi.

C’est le fait que côté Monty Python, Heidi et Superchéri rigolent aussi, quand ils se font kidnapper par les oiseaux et que c’était le programme en route.

C’est la finale de la saison 11 de Drag Race qui a vu couronnée Yvie Oddly. Hormis le fait qu’elle correspond au profil qui se dessine que souvent c’est la plus originale du groupe qui se fait couronner, Yvie Oddly a été ouverte quant à son diagnostic de syndrome d’Ehler Danlos.

Et la fascination que j’ai à essayer de comprendre pourquoi, de toutes les émissions de télé-réalité de la planète, pour la première fois, j’ai croché…

( J’ai des pistes de réponses hein, mais c’est beaucoup trop long et tarabiscoté pour les mettre ici…)

black cat sleeping on couch belly up
“J’adore piquer la place du cabot, il n’avait qu’à ne pas se lever…” ~Bagheera


C’est aussi le grand moment de nostalgie

Quand Heidi était bébé, la plupart des amies que je me suis faite à l’époque, se sont faites via un forum. La plupart de celles qui me restent en Suisse à ce jour, sont des personnes que j’ai rencontré via ce forum.

Alors les forums n’ont pas fait long feu… à quelques exceptions près, ils ont été enterrés par les groupes Facebook. Mais une des admins nostalgiques du forum a créé un groupe Facebook pour les anciens du forum, et ça a pris comme une trainée de poudre.

En quelques jours, on avait rassemblé une grosse partie des anciens, tout bêtement, parce qu’il y a eu des amitiés durables et qu’à force de connexion communes, le mot est vite passé.

Alors c’est marrant, pas mal d’entre nous sont maintenant parents d’ado, voire de jeunes adultes. Même si le groupe n’est pas aussi cohésif qu’il l’était à l’époque : beaucoup d’eau a coulé sous certains ponts. Même si ce n’est pas une porte que tout le monde souhaite rouvrir. Ça fait fichtrement plaisir d’avoir des nouvelles de tout le monde après quasi 10 ans pour ceux que j’avais perdu de vue…

Cerise sur le gâteau, ça arrive pile poil en même temps qu’une copinaute de l’époque passe par Singapour. On se retrouve pour le lunch… un peu hallucinées de se dire que 11 à 12 ans ont du passer depuis la dernière fois qu’on s’était vues !

black and white cat and blue parrot on top of parrot cage together
“Maman aide, le chat il veut piquer mon cage ! Il a pas le droit c’est mon cage” ~Blue


Sur ce, je vous laisse sur un dernier petit bonheur…

Celui de l’odeur de pain frais qui me chatouille les narines, et qui est en train de finir de cuire. Ça faisait longtemps que je n’avais plus fait de pain. On va voir ce que ça donne…








Bonne journée et à la prochaine !

Share
Share