Singapour,  singapour pratique

Prendre un taxi à Singapour en 2019

Share

Ça faisait longtemps que je ne vous avais plus fait de billet bien purement Singapour-centrique, non?


Récemment  ( bon d’accord il y a 3 mois) – vu qu’il est classé dans Singapour pratique et défile en bandeau en haut du site –  j’ai relu mon article sur la progression rapide des third-party booking app à Singapour écrit début 2015.



Et le milieu et les moeurs ont tellement changé depuis, que je me suis dit qu’il était temps d’y reconsacrer un billet!



Il y a – presque 10 ans – quand on a débarqué à Singapour.  Pour prendre un taxi tu t’installais au bord de la route ou à un taxi stand et tu attendais.  A moins d’avoir la malchance de vivre dans un trou noir de taxi, tu n’allais jamais bien attendre longtemps.  Payer les frais de booking était considéré limite comme de l’escroquerie par beaucoup de gens.

( Si si, je vous jure!  Il fut un temps où les gens t’expliquaient très sérieusement qu’aux heures de pointe les taxis se cachaient dans les ruelles et attendaient d’obtenir des on call!)

Comfort Delgro était le maître absolu du marché, vu que c’était les seuls à avoir une centrale d’appel efficace.  ( Encore que… ça se discute…)

Tu étais résigné à l’inévitabilité de faire 30 minutes de queue bien en rang d’oignons à certains endroits à certaines heures.  Quand tu habitais dans un trou noir de taxi, et que tu en découvrais un qui vivait près de chez toi.  Tu lançais la conversation, et essayait d’obtenir son numéro, histoire de faire des arrangements à l’avance sur des trajets chauds.   Si si!

Tu intégrais le temps moyen qu’il te faudrait pour avoir le taxi dans ton temps de trajet.  Du coup des fois tu avais trop de chance, et tu arrivais 30 minutes à l’avance à ton rendez-vous!




Des concurrents sur le marché, par rapport à 2015 la situation a beaucoup évolué



Pour faire simple, il ne reste que Grab. J’attends de voir pour le croire le retour de la concurrence avec l’installation de leur concurrent indonésien Go Jek, qui se fait en phases depuis fin 2018.

Go Jek ont pour eux l’avantage d’avoir des reins financiers solides, ce qui leur donne des meilleures chances de faire leur place au soleil face au bulldozer qu’est devenu Grab, mais sauront-ils changer les nouvelles habitudes solidement ancrées ?  

Easytaxi et Hailo ( c’est qui eux déjà?) ont abandonné le marché du third-party booking entre la fin de 2015 et 2016.

Uber s’est accroché jusqu’en 2018, mais a fusionné avec Grab dans la première moitié de l’année.  Juste après l’annonce fracassante qu’ils avaient fait un partenariat avec Comfort/Delgro.

Depuis mi-2018, Grab et Comfort/Delgro se partagent le marché du transport de personnes un peu inégalement.


Comfort Delgro reste un poids lourd du taxi pur, même s’ils ont perdu l’avantage d’avoir le quasi-monopole du booking face à leur concurrents.


Et honnêtement d’avoir un peu de concurrence sérieuse pour leur donner un coup de peps a été plutôt positif.  Ils ont raisonnablement bien amélioré leur centrale d’appel et leur app.   Ils proposent 2 tarifs pour toutes les courses: payer le compteur, ou de choisir un flat-fare.

Par comparaison en 2015,  le flat-fare n’était possible que depuis l’aéroport ou via la centrale d’appel si on prenait un taxi en mode limousine. Et il y avait un tarif unique. Quel que soit la destination.  Pas tentant,  sauf cas particuliers comme si on avait besoin d’un grand taxi, pour aller à l’aéroport ou en revenir. Ou de rentrer de Sentosa en groupe quand on était désespéré par la longueur de la queue.

Ils proposent de payer directement via l’app le chauffeur, comme Grab. ( Mais perso je n’ai jamais essayé, donc je ne sais pas ce que ça vaut.)

Ils permettent par ailleurs à leurs chauffeurs d’être inscrits sur Grab en parallèle et de trouver des courses via leur intermédiaire.




Côté Grab, ils jouent sur tous les tableaux.



Ils proposent taxis et ‘private hire’ ( soit les voitures privées).  Les taxis viennent d’un peu toutes les compagnies, y compris ComfortDelgro.  Grab ne propose que des courses via l’app, mais ils ont tout du géant international qui croît à toute vitesse, par ailleurs, vu qu’ils sont présents dans toute l’asie du sud-est.  Ils ont repris le service de livraison de nourriture d’Uber, intégré à leur  Grab Food naissant, ils proposent aussi des shuttles.

(Tiens la livraison à domicile de nourriture, y’a un sujet d’article là aussi!  )

Ils proposent des forfaits pour les courses faites via des voitures privées, via GrabCar,  des réservations de taxis standards.  Dans leur services on trouve aussi des réservations de voitures avec un siège auto ( GrabFamily), un système de partage ( Grabshare).  Et le JustGrab qui propose un trajet à forfait aux voitures privées et aux taxis dans les environs.

Comme Uber quand ils étaient encore sur le marché, quand on utilise leur app pour commander un taxi standard, on le paie au compteur.  Et quand on prend un forfait, le prix du forfait évolue en fonction de la demande. Ce qui en cas de pluie aux mauvaises heures peut littéralement faire monter les prix en flèche.


L’effet s’est à priori accentué depuis que Grab est de facto un quasi monopole, mais prendre une voiture privée n’est de loin pas toujours le meilleur deal



Ça vaut la peine de bien regarder les prix proposés ( y compris le delta de compteur typique qui s’affiche pour un taxi) et parfois d’abord aller voir chez Comfort/Delgro si leur forfait n’est pas plus intéressant. Auquel cas d’abord tenter de booker par eux, avant de se résoudre à prendre un Grab au prix du moment.

( Il y a des anecdotes authentiques où Grab propose la voiture privée à plus de 40 dollars, alors que dans le même temps on arrive à obtenir un taxi via Comfort/Delgro pour la moitié du prix)




Un trajet via Grab se paie soit en cash, soit en GrabPay. Leur cashless maison, qui peut d’ailleurs s’utiliser aussi dans certains restaurants partenaires pour payer sa commande.

L’énorme avantage du GraPay, c’est qu’on peut envoyer des crédits Grab à n’importe qui dont on a le numéro de téléphone.  ( Et dont on sait qu’il a l’app bien évidemment).   Du coup, on peut recharger laisser de l’argent pour le taxi à son enfant, sans lui laisser ni du cash, ni notre numéro de carte de crédit enregistré dans l’app.  ( Vous sentez le vécu? Heidi est devenue une pro du Grab)

A vrai dire Singapour a tellement pris goût à Grab que….



Les moeurs ès taxi se sont révolutionnées en ces quelques courtes années



Maintenant quand on arrive à une station de taxi, au lieu d’une queue bien ordonnée, on trouve souvent plein de gens sur leurs téléphones.  Tout le monde commande ou presque. Il est devenu inimaginable d’attendre à la queue-leu-leu.   En 3 ans, on est devenu l’extraterrestre quand on choisit de ne pas commander!

On envoie encore plus facilement qu’avant les enfants seuls à un rendez-vous. On leur commande une voiture, on envoie le numéro de la voiture à celui qui réceptionne les enfants.  Voire carrément le lien de la course pour que la personne à l’arrivée puisse la suivre en temps réel.

On a plus forcément du cash sur soi pour payer le taxi.

On ne parle souvent plus de prendre un taxi mais un grab ou une voiture.

Et on s’est quand même salement habitué au fait qu’en jonglant entre les services on trouve assez rapidement un véhicule.

Un autre truc que j’ai remarqué en tant que propriétaire d’animaux. Trouver une voiture qui accepte de me prendre avec un ou l’autre de mes choiseaux est devenu moins aléatoire.  Et ça c’est sympa…  




A savoir encore, les private hires sont regulés par une autre législation.



Ils peuvent être singapouriens, PRs ou en workpass s’ils sont chauffeurs professionnels.  Les chauffeurs privés ont un permis de conduire bien à eux, dont seul les gens titulaires du permis taxi sont dispensés.  Par ailleurs, Ils ne sont pas dispensés de obligation légale d’avoir un système de restreinte approprié.

( Les taxis le sont, ils sont assimilés à des transports publics.  Un taxi peut vous prendre sans siège bébé sans y risquer son permis. C’est à vous de savoir si vous êtes confortables avec l’idée de voyager dans une voiture sans dispositif approprié pour vous et vos enfants.)


On refait un petit point dans quelques mois ?  



Le temps de voir si Go Jek arrive à se faire sa place au soleil ?  

Une chose de sûre entre deux, je reste une extraterrestre de première.  Si vous aviez le moindre doute !  Je booke régulièrement via Grab, mais le plus souvent je demande à prendre un taxi.  

Juste pour le principe.  Oui je paie régulièrement un peu plus cher selon les heures….  Mais du coup, j’ai gardé l’habitude de jongler entre les deux app, celle de Grab et celle de ComfortDelgro, et de comparer les prix. 

Je ne recours à la voiture privée que si je suis coincée question temps/horaire/avoir besoin de faire monter des choiseaux dedans.  

Allez, je cesse de me torturer qu’il faut que je l’améliore et je vous l’envoie ! Mouais Ça fait longtemps que j’ai plus fait un billet “sérieux” du coup évidemment, je suis rongée de doutes… 

 

Je vous souhaite une bonne fin de journée… 

Une bonne semaine… 

Et à la prochaine pour de nouvelles aventures ! 

Share
Share