bla bla quotidien,  Les choiseaux

Quelques brèves ( pas brèves) troisièmes du nom

Share
( Ouais, je crois qu'il faut que comme mes petits bonheurs faut que je les numérote pour m'y retrouver)

 

Coucou du lundi!

 

 

Quoi de neuf chez les choiseaux et leurs humains?  ( Z’avez vu, j’ai abandonné l’idée qu’ils vivent chez nous, et admis que c’était le contraire) Et pis à Singapour aussi?

 

 

Chez les choiseaux

 

 

C’est les parties de fausses bagarres entre Felix, Cuddles et Bagheera qui deviennent de plus en plus ambitieuses.  Pis Cuddles qui fait assez souvent la tronche seule dans son placard, parce que son frère dort sur le lit avec Bagheera au lieu de dormir avec elle. Et c’est pô juste! 

C’est l’iPatch qui ronge son frein et comprend pas pourquoi il peut aller se promener tous les jours avec son Blu comme avant.   Et pis qu’on le gronde toujours quand il essaie de jouer avec Blu comme d’habitude dans le salon. On est pas cool avec lui ces temps, il en est tout perturbé!

C’est Bazinga qui insiste tous les jours pour ses calins et tenter de me déclencher une crise d’asthme, ou presque.  De préférence quand je suis en train d’écrire, parce que c’est le meilleur moment pour insister d’avoir son moment à elle!

 

 

C’est Blu qui ne boite presque plus.

 

 

Je suis gentiment en train d’arrêter les contre-douleurs.  On recommence timidement les sorties ( avec le harnais tant que la fracture n’est pas complètement consolidée).

Restera à gérer le petit problème du nid.  Mouais pour occuper Blu pendant qu’il devait im-péra-tiv-ement rester tranquille,  je lui ai mis une boite surprise avec plein de morceaux de bois, de papier etc.  Alors la bonne nouvelle c’est que ça a magnifiquement fonctionné.  La mauvaise nouvelle c’est que ça a magnifiquement fonctionné!  Blu a passé une bonne partie de son repos forcé à remodeler le carton en un nid.

Il en est très très fier.  Et attaque quiconque qui fait mine de s’y intéresser de trop près.  Si si.  Faut dire qu’il y a mis du coeur: il a réduit en miettes la plupart des morceaux de bois entier que je lui avais laissé. Puis, il a arrangé amoureusement les papiers. Il a bien travaillé l’espace nécessaire pour nidifier confortablement.

En gros il ne lui manque plus que la femme de sa vie pour lui présenter l’oeuvre d’art.

 

 

 

 

(  Là une petite parenthèse s’impose.  C’est assez drôle, mais en cherchant des articles sur les moeurs conjugales des perruches à collier.  Histoire de savoir si le comportement de Blu faisait sens.  Je me suis rendue compte qu’une fois de plus, il allait falloir que j’extrapole. Parce qu’au-delà d’expliquer  à foison que les femelles peuvent être dangereuses avec les intrus jusqu’au point de tuer un autre oiseau, c’est maigre! On ne trouve pas grand chose sur le comportement type du mâle.  Donc que là tu te poses la question de savoir si en fait ton mâle n’en est pas un, même s’il fait la bonne danse.  Ou si par hasard il serait pas un peu LGBTQ+?   Oui oui, pas mal d’espèces d’oiseaux, à fortiori en captivité,  ont été documentées formant des couples LGBTQ+, faites une recherche Google si vous me croyez pas…

Bref,  tu lis donc des articles sur les comportements des inséparables ou des cockatiels euh des calopsittes. Et tu te rends compte que les perroquets et les perruches comme chez beaucoup  d’autres oiseaux, les tâches se partagent assez équitablement. Chez les calopsittes par exemple, un mâle va facilement construire un nid pour sa femelle.   Donc tu grommelles que comme d’habitude les perruches à collier sont les parents pauvres des oiseaux de compagnie.  Et tu te dis que tu documenteras les efforts de Blu ici.)

 

Du coup, va falloir ruser pour  lui enlever son nid et le rediriger vers d’autres activités. Sans le laisser pour autant continuer à creuser les placards de la cuisine, parce que je vous jure…  ça a un beau potentiel de nid ce truc!

 

Je me réjouis déjà!

 

 

 

“Mon nid il est cro cro beau! Maman touche pas, ou moi mord crès fort” ~Blu

 

 

 

Du côté des humains

 

J’ai une otite et ça m’énerve… Il a même fallu que j’aille chez le médecin pour les gouttes antibiotiques.

Le passage à Bangkok est organisé.  Ce sera la première fois que j’y mets les pieds perso. Ouais je sais, j’ai étonnamment pas tellement l’âme d’une globe-trotteuse quand il s’agit d’aller visiter des villes.  J’en ai fait somme toute extrêmement peu en plus d’une décennie d’Asie. M’enfin pour le coup on se réjouit un grand coup, on s’est pas vu depuis un an et demi avec le cousin qu’on retrouve là-bas.  Mais étonnamment… le président des USA c’était déjà l’autre type…

Le temps qui passe et son elasticité sont des choses fascinantes.

J’essaie de comprendre la logique de pourquoi j’ai pas tout le temps accès à mon restaurant vietnamien ( qui est mon coup de coeur du moment, et que donc il n’y a que ça que j’ai envie de manger quand je me résouds à commander)  Bon techniquement je sais, je suis dans les limites du rayon de livraison, donc selon le nombre de livreurs et leurs moyens de locomotions, je peux y avoir accès ou pas. M’enfin, aller savoir pourquoi quand je peux pas y avoir accès, ça m’obsède, et je n’ai qu’envie de manger ça. Pfffff

 

 

Heidi, quant à elle,  commence ses examens de fin d’année à la fin de cette semaine.

 

Elle les prépare sérieusement, part tous les jours à la bibliothèque ou réviser avec des amis.  J’avoue que c’est un peu tripant.  Au delà d’insister pour qu’elle trouve des méthodes pour travailler efficacement, j’ai en fait pas beaucoup de travail effectif à faire.  Elle se gère de plus en plus toute seule. Et ce,  malgré le nombre hallucinants de cours qu’elle a manqué.  Elle prend confiance dans son organisation, sa capacité à suivre le curriculum seule.

C’est là que tu te prends un coup et que tu te rappelles qu’elle a 14 ans.  Et qu’à son âge aussi, j’étudiais essentiellement toute seule, sans input de mes parents.

J’avoue que je ne me lasse pas de la voir grandir.

 

 

 

“Maman-vole-pas? Moi aime dehors le soleil, mais moi a faim. Pis l’ami à moi il va faire bobo la peau avec le soleil!” ~Blu

 

 

 

Sinon quoi d’autres?

 

 

Il y a une pétition qui circule pour que les choses bougent enfin et que tous les cantons suisses proposent le vote par internet à leurs suisses de l’étranger.  A savoir que de base, on a le droit de continuer à voter dans la dernière commune de domicile, ou dans notre commune d’origine pour les objets fédéraux.

Petit problème, selon la taille de la commune et son organisation on n’a pas d’autres choix que de voter par correspondance, et selon où on habite, le temps que le courrier arrive, il est déjà trop tard pour le renvoyer.  Bref, inutile de dire que j’ai fini par abandonner la bataille, mais si le vote par internet se généralise, je vais me faire un plaisir de redonner mon avis 🙂

 

Ah et une delicieuse pour la route…  je viens de choper Lovely Nounou en train de manger à la table de la cuisine ramassée sur l’escabeau.  Tu comprends: elle voulait pas déranger Bagheera qui dormait lové sur sa chaise…   Je crois qu’on l’a cassée!

 

 

Bonne journée et bonne semaine…  

 

 

Moi faut que je me mette à mon administratif….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share
Share