bla bla quotidien

Mes Petits Bonheurs #2

Coucou du milieu de semaine…

 

 

Une semaine presque comme je les adore, vu que la moitié de mes plans sociaux de la semaine se sont annulés ( et c’est même pas moi qui l’ai fait, quoique soyons honnête, le café de mardi j’aurais du annuler quelques heures après mon amie, vu que je devais trainer Heidi-qui-a-pas-pu-se-présenter-à-son-examen-de-math-pour-cause-de-migraine chez le médecin pour faire constater la dite-migraine et faire émettre le certificat médical)

Comme j’ai atteint mes autres objectifs du jour ( entre autres: nager, ne pas assassiner ma fille, ne pas aller en urgences chez le vétérinaire, faire la sieste avec Nala parce qu’elle aime bien dormir en tas avec un humain et que du coup elle se sent moins seule et moins stressée, appeler l’assurance maladie pour leur demander une marche à suivre.)

Quelques uns de mes petits bonheurs de ces derniers temps…

 

 

C’est le fait que je nage régulièrement et que je récupère de l’endurance.   Les rires quand Heidi-ado fait une traversée à toute vitesse, me dépasse effectivement, se gausse, mais  se rend vite compte que moi je fais beaucoup de traversées sans pause, donc se résoud à tricher pour arriver de l’autre côté du bassin avant moi.

 

 

C’est les capsules de Nespresso Caramelito que j’ai ressorti du fond du placard, et qui ne m’écoeurent plus ces temps…   La découverte de cette petite tuerie que sont les glaces Ben & Jerry’s sans produits laitiers n’y est sûrement pas pour rien.  Leur glace amandes caramelisées  & caramel salé est juste à se relever la nuit pour finir le pot.

 

 

 

 

C’est les petits moments où les choiseaux font un effort pour tenter d’intégrer Nala. C’est du boulot, d’essayer de l’aider à trouver sa place chez nous.  Mais bon, comme à moins d’un miracle, elle ne va pas être simple à replacer, il faut ce qu’il faut, et les moments où ça se passe bien, donnent du baume au coeur pour y croire.

 

 

C’est le fait que je n’ai pas fichu le feu à l’appartement samedi dernier. Honnêtement je le dois à Heidi, c’est elle qui a remarqué le blème à temps et nous a permis de s’en sortir avec juste un peu d’odeur de plastique fondu et de phéromones félines ayant eu trop chaud qui persiste encore dans sa chambre.   Morale de l’histoire: on se rappelle de ne pas commander qui fonctionne sur du 110V et de le brancher sur du 220V

 

 

C’est les éclats de rire qu’on se prend à faire parler les choiseaux, en particulier l’iPatch – qui râle toujours pendant les marches parce que d’abord il a mal aux pattes, et qu’il fait chaud, et qu’il est fatigué, et qu’il aimerait rentrer –  et Blu qui oscille entre  s’esclaffer parce que c’est cro drôle et il veut le faire encoooooooore, et piquer la crise de nerfs de la mort qui tue parce que c’est pas juste ça marche pas comme il veut!!  Ou encore Marichat qui a trouvé un moyen d’expliquer à Superchéri que d’abord il est attendu sur le canapé du salon ( et la partie habituelle du canapé siouplait)  pour une session de caresse: elle le rabat en miaulant là où elle le veut.

 

 

“Maman pas bouge ok! Moi faire mes plumes un moment!” ~Blu

 

 

C’est le fait que j’essaie de comprendre comment ça marche les SEO ( en gros pour les néophytes, optimisation des moteurs recherches, ce qui fait que tu tombes facilement sur moi quand tu cherches un truc que vaguement en rapport avec moi, et tout de suite sur moi quand tu me cherches ) et que franchement j’y grille des neurones.

 

C’est le fait qu’on rigole plus à regarder Young Sheldon que cette saison de la théorie du Big Bang, que la saison 3 de Lucifer décoiffe, que le documentaire sur Rachel Dolezal était étonnamment fascinant, mais que ce qui m’a fait le plus rire c’est Happy!  C’est une série originale Netflix, c’est violent, à l’humour noir, et juste poilant.  Le fait que Christopher Meloni ( vétéran de Law & Order) fasse si bien l’ex flic corrompu- devenu hitman n’y est sans doute pas pour rien.

( Si vous vous demandez comment je fais pour avoir le temps de regarder la télévision: bin j’ai régulièrement des oiseaux qui m’expliquent que je dois procrastiner euh m’occuper que d’eux là toute affaire cessante.  Donc avant de me retrouver avec un oiseau sur chaque main, je mets un truc en route.) 

 

 

 

Bon sur ce… je vous laisse, et je file…  j’ai encore des courses à faire, demain on a du monde à la maison!

 

 

 

p.s.  si vous vous demandiez ce que Blu disait “ moi être artiste, moi voleur aussi, mais surtout artiste

 

Share