Le compte à rebours vers 2018 a commencé

Bonjour de la Toussaint +1 euh +2

 

 

 

( parce qu’évidemment j’ai pas fini le poste hier avant-hier parce que tu comprends faut que tu t’occupes de NOUUUUUuus, en images ça donne ça…  il faut que je pense à me faire greffer des mains supplémentaires:

 

Pardon pour le selfie pourri, mais c’est pas facile de viser quand on pique la main du chat ( vous noterez son air scandalisé) pour le faire…

 

 

Bon les amis, c’est le moment de commencer officiellement à paniquer! Dans 2 mois on est en 2018, ça devient concret et impossible de continuer à faire l’autruche en se disant qu’on a encore le temps. Pas plus tard qu’hier, je me suis d’ailleurs faite soupirer-rappeler à l’ordre par fille chérie, parce que maaaaaaman mes résultats de PSLE c’est CE mois-ci qu’ils tombent! 

Et d’ici là le calendrier est très loin d’être vide!  ( je vais pas vous faire paniquer à vous réciter le mien, enfin si justement, et encore je me limite aux grandes lignes,  mais je suis sûre et certaine que le vôtre n’est pas triste non plus… )

 

 

D’ici une dizaine de jours, Heidi a la cérémonie de graduation du primaire, ensuite on enchaine avec des vacances – nos premières vraies vacances de l’année, et la première fois qu’on laissera les choiseaux seuls aussi longtemps.  Ils vont avoir une pet-sitteuse du tonnerre, et de notre côté on ouvre les paris de savoir combien de temps il va falloir pour re-rentrer dans leurs petits papiers quand on reviendra.

Ensuite on enchaine avec quelques jours à Singapour,  pendant lesquels Heidi recevra -enfin! – les résultats de son PSLE  ce qui lui dira dans quelles écoles secondaires elle a le droit de postuler, et de déposer la dite-postulation.

Il sera ensuite le temps de laisser Superchéri et les choiseaux pour leurs deux semaines pour notre migration saisonnière de fin d’année en Suisse, qu’on fera en duo fille chérie et moi.  Ce qui veut grosso modo dire qu’Heidi est en charge du programme, et qu’elle regarde – en bonne extravertie qui se respecte – comment voir TOUT le monde, mais vraiment TOUT le monde.  Elle esquisse le programme, me dit ‘ bon faudra qu’on passe du temps à se reposer quand même’, avant d’enchainer dans la phrase suivante, ‘mais oublie pas de mettre le zoo de Zurich dans notre liste, hein!’  ( Vous sentez le soupir de désolation? Non parce que je vais avoir du plaisir à voir les gens, mais je vais en avoir des semaines à ne parler à personne quand je rentre pour récupérer)

On rentrera pile poil pour recevoir l’attribution de l’école, fêter la fin d’année et préparer sa rentrée au secondaire, et bam on est en 2018.

 

” il est bien ton nouveau perchoir, mais il est pas méga comfortable” ~Felix

 

 

Dans le cadre des préparations aux départs…

Et pour cesser d’utiliser la salle de bain comme volière pendant les heures du jour quand les oiseaux ont envie de calme ou de sécurité  (  parce que ça ne vous étonnera pas de savoir que c’est nos oiseaux – enfin pour être honnête sur ce point le point déterminant c’est mes parce que c’est moi qui passe le plus clair de leur temps avec eux, donc qu’ils ont probablement appris de moi  –  sont devenu assez méfiants – comme tous les choiseaux sauf l’iPatch et Marichat… ces traitres…  quand un visiteur rentre dans l’appartement.)

…   on a enfin reçu une belle cage.   C’est un des plus grands modèles que tu puisses trouver avant la volière, et – pour autant qu’ils arrivent effectivement à la partager, ce qui n’est pas encore garanti à court terme, m’enfin on a un plan B si jamais –  qui devrait permettre aux choiseaux plumés de rester au salon avec les choiseaux à fourrure quand on ne peut pas les superviser, sachant qu’ils aiment trainer ensemble les uns et les autres ( et non la supervision est pas tellement face aux peurs que les poilus mangent les plumés, mais bien face au fait que les plumés ne sont jamais à court d’idée de bêtise à faire).

M’enfin du coup il faut qu’on réorganise tout le salon-salle à manger, c’est un de ces chantiers indescriptibles ici dedans, d’autant plus que je dois le faire petit à petit et régulièrement m’arrêter histoire d’utiliser raisonnablement mes quotas d’énergie.

A  J+1, à part Cuddles qui trouve chouette la cage, parce que ça lui permet d’atteindre le plafond, tous les autres me regardaient un peu comme si je les avais trahi à faire encore rentrer quelque chose de nouveau dans leur territoire. A J+2, son frère a pris le train en route de la cage-c’est-cool, c’est plein de nouvelles bêtises à faire,  on verra ce que ça donne quand la cage est aménagée avec plein de jouets  et de la nourriture, si les plumés continuent à me la snober.

 

 

Evidemment en parallèle,  Heidi a lancé un grand chantier dans sa chambre, qui est maintenant une chambre de jeune fille.  Il y a encore du boulot, et il faut qu’on gère la résorption de tout le bazar qu’on a sorti de sa chambre, et entassé dans la salle à manger précitée m’enfin au point où ça en est, ça change plus grand chose.  Côté chambre d’Heidi le résultat est pas mal du tout, et à ce jour la version la plus aérée de sa chambre.

 

 

Harley Quinn à Woodlands

 

 

Sinon bin mardi c’était Halloween. Heidi a fait l’expédition à Woodlands avec ses frère et soeur à mi-temps-partiel ( parce que tant ses parents à mi-temps que moi étions là)

Elle s’est donnée de la peine pour le déguisement: son Harley Quinn était essentiellement faite maison. Elle n’a acheté que les bas résilles et un peu de maquillage, tout le reste c’était de la transformation de matériel qui était déjà à la maison.

Elle s’est aussi occupée de pimper, euh crafter, dans tous les cas sérieusement améliorer le déguisement de son frère à mi-temps qui allait en Jason…  et donc elle a personnalisé avec succès le masque et la machette…

Donc oui, même si je déteste toujours autant m’enfiler dans la foule woodlands-ienne du 31 octobre, vu l’énergie qu’elle a mis a faire de son déguisement quelque chose d’unique, je les ai accompagné de bon coeur faire le tour des maisons.

Pour les genevois, j’ai la tristesse de vous annoncer que vous ne profiterez pas d’un revival d’Harley Quinn ( ce qui est presque triste, Heidi l’imite à merveille…). Si Heidi veut se balader en ville de Genève déguisée pour l’escalade, il va falloir qu’elle change de plan, parce que son costume d’Harley Quinn n’est pas adapté au froid.  Vous me direz, dans ses plans originels d’Halloween, elle parlait de prendre un onesie Pikachu.  L’idée avait été écartée à cause de la chaleur, mais pour le mois de décembre en Suisse,  ça pourrait bien fonctionner… faut que je lui en parle!

 

 

Se jeter négligemment sur le lit devient une monumentale erreur ces temps… non c’est pas un python, ou moi qui ai mal fait le lit, juste 2 chats en longueur l’un contre l’autre…

 

 

 

Sinon bin…  les choiseaux vont bien,  enfin sauf que Blu la terreur est en pleine mue et du coup est d’une humeur massacrante. Fefe et Cuddles ont apparemment froid, vu qu’ils passent maintenant leur vie à dormir sous notre couvre-lit.   l’iPatch me suit comme une ombre, je me demande si quelqu’un ne me l’a pas cousu dans mon sommeil ( vous savez, Peter Pan, qui avait perdu son ombre et Wendy qui la lui rattache… )

 

Sur ce, avant de me faire distraire, je vous mets les photos que j’avais prévu pour terminer le poste ( qui était ce qui manquait jeudi pour que je vous le publie), je l’envoie enfin  et je vous souhaite une bonne journée… un bon week-end!

 

 

Share