Albert

Le temps passe…

 

Les cheveux gris augmentent ( apparemment j’en ai un second qui tourne blanc… c’est fascinant… ils perdent leur couleur à la racine et petit à petit ça se répand sur toute la longueur. Oui je sais y’a peut-être que moi pour être fascinée par la façon dont un cheveu devient gris… )

Mais clairement on reste nous!

Suite logique de notre plan on-va-faire-sans-helper-parce-qu’on-a-bien-aimé-et-qu’on-pense-que-c’est-faisable,  on a commencé à introduire changements qu’on a estimé nécessaire pour la survie du plan à moyen et long terme.

 

A commencer par l’aspirateur-robot.

 

Parce qu’avec 4 poilus et 2 plumés qui essaiment, il faut quasi passer deux fois par jour si tu es vraiment obsédé par la propreté de ton sol, et que c’est un des trucs avec lequel, juste après la vaisselle,  je me bats le plus ( la lessive j’aime bien faire, en plus ça me détend de repasser le soir devant la télé).

Superchéri a cherché, écumé les sites de revues, les vidéos de démonstrations, les forums, afin de définir quel modèle on allait prendre ( oui, je vous rassure, je vais vous raconter aussi ses conclusions).

Tandis qu’Heidi elle s’est plutôt marrée à aller regarder les vidéos des interactions avec les animaux et des épic-fails du genre la vidéo de ce qui se passe quand ton aspirateur robot essaie d’aspirer une crotte de chien ou du vomi de chat… histoire de pouvoir dégouter toutes les personnes à qui elle fait des descriptions imagées de pourquoi on utilise pas la fonction programmation de l’aspirateur robot.

 

Et puis il est arrivé…

 

Et on a pas résisté très longtemps avant de le mettre en route, et de le suivre partout avec la même fascination que les 6 animaux.

 

 

“Albert il pique notre morceau de carton! Fais quelque chose humain!” ~ Blu & Bazinga

 

 

( Alors là je précise, que techniquement il n’y avait que 5 animaux que le robot fascinait, et qu’ils ont fini par s’y faire, ils se sentent nettement moins obligé de le suivre de l’oeil en permanence après quelques semaines.  L’iPatch lui s’en fiche, mais il est sans arrêt dans ses pattes si l’aspirateur tourne pendant les heures de réveil de Blu, vu que Blu ne quitte pas l’aspirateur d’un oeil!

On a d’ailleurs pas été qu’un peu vexé de constater que si l’iPatch continue de tellement vivre dans sa bulle quand il est focalisé sur Blu qu’il nous rentre toujours régulièrement dedans ou nous marche sur les pieds, pour l’aspirateur robot, il ne lui a fallu que 2 chocs pour se rappeler de s’écarter quand il entend le bruit de l’aspirateur derrière lui!

Et n’allez pas nous dire qu’on est silencieux, nous, et que c’est pour ça qu’il nous zappe ou marche sur les chats quand il est fasciné par son BFF… )

 

La suite logique ne s’est pas faite attendre: Heidi lui a donné un nom, Albert.

 

Elle était dans une période nostalgie des Babibouchettes ( pour ceux et celles qui ne connaissent pas ou se demandent comment Heidi du haut de ses presque 13 ans fait pour être experte ès Babibouchettes, m’enfin y’avait pas de raison que je ne fasse que partager ma musique )   et avait déjà appelé son dernier perroquet en date  ( peluche je vous rassure, oui sa collection continue de grandir, il va bientôt falloir une pièce rien que pour les ranger toutes)  ‘Facteur Hyacinthe’ parce que c’est un ara hyacinthe…

 

L’étape suivante ne s’est guère fait attendre…

 

D’une fois qu’il avait un nom, j’ai commencé à l’utiliser et ça ne nous a pas aidé à ne pas en lui parler, ni en parler comme si c’était une bestiole de plus à la maison.

Albert se prend pour un chat parfois: il escalade l’arbre à chat et se prend les balais dans les morceaux de corde…

Albert est têtu: il a le chic pour aller se coincer trois fois de suite sous le canapé, ou certains jours de toujours partir dans la direction opposée à ce que tu veux qu’il aille (  si on est objectif, c’est tout simplement le résultat du programme qui gère aléatoirement l’espace à aspirer, m’enfin dit comme ça c’est franchement moins drôle, non?)

 

“Nan mais t’as bien bientôt de me suivre!!” ~Marichat

 

 

Albert est collant, il a le chic pour venir aspirer dans nos pattes et nous suivre à travers les pièces, non c’est pas une impression, on vous jure ça arrive statistiquement trop souvent pour que ce soit une coincidence 😂

Ou quand le fait de donner un nom et de parler d’un objet comme on parlerait d’un être vivant, nous fait arriver à la conclusion qu’il est vivant, qu’il a du caractère, ses bizarreries et entretient le vase communiquant d’anthropomorphisation😂

Bon honnêtement le fait que les choiseaux le traitent comme un être vivant n’aide pas…

 

Et alors, il fait comment son boulot Albert dans tout ça?

 

Alors pour le moment il tourne surtout le dimanche ou quand Lovely Nounou est malade ou par mont et par vaux…

Mais l’expérience est super positive, d’autant plus qu’on vient de changer de canapé et qu’il peut passer sous le nouveau sans se prendre dessous, ce qui fait qu’on a moins besoin de le surveiller.

Il gère la majeure partie de l’entretien quotidien – nécessaire vu la perte de poils,  plumes et miettes en tout genre –  plutôt efficacement et me permet de faire autre chose pendant qu’il fait le sol.  Genre je le mets en route quand je commence la routine de nettoyage des cages, bols d’eaux, rangement inévitables et autres caisses à chat, ou pendant que j’écris 😂

 

Comment a-t-on choisi Albert?

 

Albert est un beetle de ilife, un des concurrents moins connus du roomba, comme tout singapourien qui se respecte, on l’a commandé sur lazada*.

Il a l’avantage d’être bas sur roues, donc de pouvoir passer sous des meubles plutôt bas,  d’être pas trop bruyant,  et sur nos sols – parquet et catelle – il aspire super bien ( aucune garantie de ce qu’il donnerait sur tapis).

C’est un hybride ( donc on peut lui mettre une panosse euh une serpillère à la place,  fonction qui ne se programme pas, et se fait de préférence sous surveillance parce que s’il se bloque l’eau continue de couler)  ce qui vu mon amour de la panosse est pas mal en fait… il fait honorablement ce qu’on lui demande pour un entretien de tous les jours.

( en gros,  je lui fais passer l’aspirateur pendant un moment, puis soit je fais une pause, soit j’enchaine avec la panosse…  s’il ne fait que le salon/salle à manger/ cuisine il peut faire les deux fonctions sur une seule charge… s’il est passé aspirer dans les chambres par contre il a besoin de se charger au moins partiellement avant de s’attaquer à la panosse pour avoir l’énergie de tout faire 😂 Z’avez vu comme c’est facile de l’anthropomorphiser?)

 

 

“Ok, si tu me rentres pas dedans, tu peux profiter du soleil aussi…” ~ Marichat

 

 

On l’a pris lui plutôt qu’un autre, parce que sa performance sur tapis ne nous intéressait guère,  qu’on avait pas besoin de fonction plus perfectionnée de programmation ( vu qu’on peut pas le faire tourner en notre absence de toute façon)

Côté désavantages, il a un petit réservoir, donc il faut essentiellement vider le filtre tous les jours.

Bref l’aspirateur robot, l’essayer c’est l’adopter… en plus ça met de la vie à la maison ( on a pas perdu espoir en plus de pouvoir ajouter notre pierre à l’édifice des vidéos virales  de  roomba vs.  animaux domestiques! )

 

Bonne journée!!!!!

p.s.  Bon premier août aux Suisses qui lisent le blog…

 

 

 

____

* Lazada, c’est Amazon à la sauce locale 😉

Share