Argh! vite avant que juin ne s’envole complètement!

Coucou la compagnie!

 

 

Bon aujourd’hui hier , jour de rentrée scolaire singapourienne, décalée au mardi pour cause de fin de ramadan, je me comporte je me suis comportée bien évidemment comme si c’était un lundi et hop je me suis dit qu’il fallait vraiment que je mette un billet en ligne. ( Mais j’ai un peu surestimé ma capacité à mettre le point final sur la journée même… comme souvent c’est la partie relecture et ajout des photos qui m’a trahi… )

Parce que oh horreur, oh damnation, une fois de plus, si je me grouille pas, je n’aurais de nouveau pas de billet en ligne sur un mois de cette année…

Je tiens à préciser, que c’est pas que j’ai rien écrit, mais plutôt le fait qu’il n’est pas encore approprié de partager les billets en question, ou qu’il leur manque juste la touche finale qui me fait dire que je peux mettre le stampel d’approval ( z’avez-vu… 3 langues dans la même phrase…  ouais, on a profité des vacances pour aller voir ‘Moi Moche et Méchant 3’  et les Minions sont contagieux, ils le sont d’autant plus qu’une de nos manies récentes,  c’est de dire ‘Bananaaaaa’ chaque fois que Blu commence à nous piquer des bananes)

 

“Bananaaaaaa” ~ Blu la terreur

 

( oui, piquer les bananes dans le plat ça leur donne meilleur goût que si on attend que l’humain nous les serve… )

( oui, pour paraphraser Schwarzie, on a l’âge de nos classiques, c’était une monumentale erreur…)

 

Bref.

 

Pour faire court,  ces vacances se sont écoulées trop vite.

On a quand même fait la plupart des classiques – Zoo, River Safari et Bird Park.  On a été voir Despicable Me 3, Wonder Woman ( même qu’Heidi y a été 2 fois, parce que même si Chris Pine il a une coupe de cheveux merdique – enfin elle a dit crappy en anglais dans le texte, j’ai traduit –  Wonder Woman rocks et sa coupe de cheveux c’est un détail face à l’histoire en fait! )

 

Les choiseaux vont quasi tous bien.

 

Marichat nous fait un peu de souci parce qu’elle montre des signes de douleurs dans le bas du dos et a un peu progressé dans l’arrachage de ses poils, mais vu qu’elle est sociable – elle –  je vais tenter de la montrer à un des vétérinaires qui fait de l’acuponcture ici, pour voir s’ils peuvent faire quelque chose pour la soulager.

Mais sinon, les 5 autres pètent la forme et multiplient les bêtises.

 

“J’ai trouvé, quand je serais grande je serais sculptrice sur bois!” ~Bazinga

 

Blu essaie de comprendre la caisse à chats, le yoga, adore toujours autant jouer à nous faire courir avant d’accepter de mettre la laisse pour une petite sortie ( mais panique de moins en moins si on fait la dite-sortie).

Bazinga n’a toujours pas abandonné ses plans pour attirer Superchéri au nid, mais elle a changé la localisation du dit-nid.

Du coup ça devient potentiellement une opération dangereuse de tenter d’aller chercher les réserves de papier toilettes (  une femelle ringneck est territoriale et protège son site de nidification, genre un peu le remake des oiseaux, mais avec un seul oiseau,  quand elle n’est vraiment pas contente. Le problème étant évidemment que la bataille est inégale, parce que moi je dois faire attention de ne PAS la blesser, et que cerise sur le gâteau, la main touchée par la morsure d’Elsa a tendance à surréagir quand elle a une blessure et faire une réaction inflammatoire complètement hors de proportion compte tenu des dégâts faits… ça rend nerveux! ) Il a fallu de toute urgence réaménager l’étagère qu’elle s’était approprié, et ça diminue gentiment ses ardeurs.

Bazinga et Blu ne parlent toujours pas, mais imitent de mieux en mieux Superchéri qui siffle, et certains de leurs sons ressemblent à s’y méprendre à des mots ( good boy et good girl tout particulièrement…)  du coup on est curieux de savoir si ça ne va pas venir dans les prochains mois…

L’iPatch est pareil à lui-même, et fier comme un paon quand il peut sortir avec ses oiseaux.   Il plonge toujours tête la première dans toutes les tentatives de Blu pour le faire démarrer au quart de tour ( et se prend évidemment les engueulades qui vont avec)

Les boulies font un peu moins les sauvages avec les amis de fille chérie depuis qu’ils ont découvert que les dit-amis pouvaient jouer et donner des friandises, du coup nos visiteurs sont convaincus qu’on a bien 3 chats.   Cuddles a adopté les peluches de fille chérie, comprendre elle lèche amoureusement toutes les peluches de fille chérie qui ont des poils un peu plus longs 😂 Heidi hésite entre se dire que c’est adorable et le fait de se dire que c’est agaçant parce que du coup certaines de ses peluches sentent la croquette pour chat!

 

Sinon, quoi d’autre?

 

J’écoute le dernier album d’Ed Sheeran en boucle, ça change après plusieurs mois d’Hamilton 😂    L’anecdote la plus drôle autour de ‘Galway Girl’ ( qu’Heidi écoute 36 millions de fois par jour, j’exagère à peine…) c’est Heidi qui ramait à la chanter jusqu’à ce que je lui souligne qu’Ed Sheeran rape souvent ses paroles… et vlam elle te sort toute la strophe parfaitement.  J’adore la façon dont fonctionne son cerveau!

Je me suis résignée à retourner chez l’ophtalmologue et faire le point avec mes yeux… vu que ces temps je ne vois plus jamais net ou presque…  Apparemment, je commencerais la presbytie… pffff…   m’enfin du coup, je commence à me dire qu’il n’y a plus aucun avantage relatif à attendre pour opérer la cataracte. J’avoue que je commence presque à me réjouir du moment où ma myopie sera corrigée et que je n’aurais ‘plus’ que des lunettes pour voir de près…

Je m’essaie à faire du lait de soya frais maison…  oui, j’ai la machine exprès pour… elle a d’ailleurs créé la panique sur le pont avec tous les animaux qui ne savaient pas trop s’ils devaient aller voir ce qui se passait ou partir en courant quand elle a commencé à faire du bruit 😂

 

 

“Pourquoi tu dis que je suis un minion, d’abord c’est pas vrai, je suis bleu et c’est moi qui ai des minions à moi!” ~ Blu la terreur

 

 

Heidi aide depuis quelques jours une de nos voisines qui a sauvé des chatons-quasi-orphelins ( leur mère n’est à priori pas –  encore- morte mais n’est pas en état de s’en occuper, le drame des mise-bas qui se passent mal quand on est une chatte sauvage… )   Elle a donc appris tout ce qui lui manquait encore comme compétences pour sauver des chatons nouveaux-nés…  Je sens arriver le piège un de ces quatre…  et le “maman, on les replace après, mais là ils ont besoin d’aide… on les sauve, on les éduque et on les place… diiiiiiiis”   et mon dernier argument pour lui opposer un non ferme qui vient de se réduire en poussière…

Le PSLE se rapproche, il y aura sûrement de quoi vous en parler à date ultérieure, mais on va dire qu’on l’aborde avec une ambiance un peu différente de beaucoup de parents et d’enfants singapouriens, donc qu’on le vit un peu dans notre bulle, en décalage de l’ambiance chez beaucoup de parents.

C’est la saison des départs, et on perd notamment Flo et famille, qui rentrent en France.  On termine notre 11ième année en Asie, et on entame notre neuvième année à Singapour. Quand on y réfléchit un peu trop longtemps ça ficherait presque le vertige!

Singapour Nanas vient de passer la barre des 5000 membres ce mercredi matin…

Bon je vous laisse avant de tourner nostalgico-philosophe…

 

Bonne journée et rendez-vous en juillet pour de nouvelles aventures!

 

Share