Avoir un perroquet, c’est comme avoir un chat en pire…

Coucou du lundi ( on y croit, je vais réussir à le publier aujourd’hui!)

 

 

Bon alors, la ‘bonne nouvelle’ c’est qu’on a réussi à choper la crève qui fait le tour de Singapour en ce moment.  Fête des mères au lit, commentaire de ma progéniture adorée ” Alors maman, c’est la pire que tu as jamais faite, hein dit…”  Une de ces fois où je n’ai pas de pincement au coeur à l’idée d’être à l’autre bout du monde alors même qu’il y avait une jolie bouffe de famille en Suisse ( vu qu’ils fêtaient simultanément la fête des mères et l’anniversaire de tonton fighting) vu qu’on aurait du annuler notre participation de toute façon.

L’autre ‘bonne nouvelle’ c’est que Superchéri avait raison: un clavier mécanique c’est plus difficile pour les oiseaux à détruire ( non pas que j’ai cessé pour autant de taper avec un linge qui recouvre bien à moitié le clavier, et que je ne leur laisse pas un leurre en libre accès pour réduire en pièces détachées)

La mauvaise nouvelle, c’est que je n’ai plus les yeux en face des trous, et mal à la tête…   donc que je sais pas si j’ai pas vendu la charrue avant les boeufs ( comment ça j’ai mélangé deux proverbes 🙄)  à espérer finir ce billet aujourd’hui! Pour vous donner un exemple, ça fait 4 fois que je passe devant la fontaine, me dit qu’il faut absolument que je commande de l’eau, et 4 fois que j’ai oublié le temps de revenir m’asseoir devant le pc.

Sans compter qu’avec l’orage dans l’air, la volaille est d’humeur taquine, donc que bosser sur un billet, c’est un peu travailler en terrain hostile.  Blu apprécie tout particulièrement le fait que j’ai un casque sur les oreilles, pour noyer le son de Jurassic World qui est un des films je-suis-malade-complètement-malade du moment d’Heidi juste derrière moi.

( Je vous dis pas l’argument final en or que j’ai pour faire cesser toute râlerie, sur les difficultés de cohabition éventuelles dans le bureau entre Superchéri et Heidi qui doivent chacun faire des concessions pour partager leur espace,  quand ils voient ce que c’est de bosser au salon avec la volaille en stabulation libre!)

 

Bref.

 

“T’as mis quoi sur tes oreilles, ça se mange? Je peux jouer avec?” ~ Blu-plus-si-Baby

 

 

Après bientôt 9 mois de vie avec des perruches ( qui pour des perruches ont en fait tout du comportement d’un grand perroquet, de la même manière qu’un Jack Russell est un petit chien qui se prend pour un grand)  on en est persuadé: avoir un perroquet c’est comme avoir un chat, mais en pire!

 

Bazinga et Blu aiment…

 

Faire tomber les objets sur le sol

Faire des miettes de papier, papier toilette et papier ménage ( NdT pour mes lecteurs français: Sopalin )

Les gratouilles sur la tête et la nuque

Se poursuivre à travers l’appartement

Les croquettes

Affirmer qu’ils sont les rois de la maison, même face à des animaux plus grands qu’eux

Piquer notre nourriture

S’infiltrer dans les placards

M’aider à écrire les billets

Les leurres en lieu et place du vrai clavier

Marcher sur ton clavier ou ton iPad et modifier ton statut Facebook à ta place

Faire la sieste sur toi

Faire leur toilette sur toi

 

 

Bazinga et Blu n’aiment pas…

 

Les calins que tu leur imposes alors qu’ils n’en avaient pas envie

Les calins pas au bon endroit

Les calins que tu fais durer trop longtemps alors qu’ils t’ont dit stop, nom de nom!

Qu’on contrarie leurs petits plans

Les portes fermées quand celles-ci sont d’habitude ouvertes

Qu’on change leurs habitudes

Que tu les empêches d’aiguiser leurs griffes euh leur bec sur la fourre de ton iPad

Partager leur coin fétiche

Quand tu n’es pas disponible pour eux au moment où ils en ont envie

Quand tu comprends pas ce qu’ils essaient patiemment de t’expliquer mais que purée, t’es bouché à l’émeri là!

 

 

“Wouah ch’est chénial, cha pache aussi dans tes cheveux” ~ Blu-plus-si-Baby

 

 

Alors peut-être bien qu’il y a un effet de vase communiquant entre choiseaux, qui renforcent les traits félins des volailles, mais c’est assez fascinants de constater à quel point ils fonctionnent souvent comme des chats dans leurs interactions avec nous…

En pire…  parce qu’honnêtement pour les plus petits animaux de cette maison, c’est largement eux qui prennent le plus de place sur les heures du jour.  Au stade où régulièrement les boulies vont chercher le calme dans une des pièces où ils n’entrent pas.

En pire parce qu’ils ont encore plus d’imagination qu’un chaton au plus fort de sa période je n’ai peur de rien et je vais tout détruire…

Ils ont le chic pour se ficher de toi, te regarder droit dans les yeux et continuer leur bêtise,  ils ont le chic pour faire l’innocent, faire en sorte que ce soit le chien qui prenne à leur place.

Ils ont le chic pour savoir exactement quand tu n’es pas attentif à ce qu’ils font, et quand tu n’as pas le temps de t’en occuper, histoire de choisir pile poil ce moment-là pour te réclamer câlins, jeux ou tout simplement s’installer sur toi.

Ils ont un sens de l’humour un peu sadique,  jouent à longueur de journée ou presque, sont plus gourmands que gourmets et des idées bien arrêtées sur ce qui est comestible ou ne l’est pas…

Ils ont aussi le chic pour décider de ton heure de réveil le matin ou pour avoir leur humain favori et ceux qu’ils snobent voire tolèrent tout juste.

 

Nan mais honnêtement, après 9 mois…  ça ferait un vide s’ils n’étaient plus là…. comme un chat ils ont le chic pour faire leur place dans ton coeur quand bien même tu aurais quelques réserves.

 

 

Bon début de semaine à toutes et à tous!

 

 

 

 


*pour ceux et celles qui se demandaient, le sous-titre de la photo en tête de billet c’est:

“M’enfin t’as pas fini de me ficher des plumes de queue dans la gueule!?”  ~ Marichat

 

 

 

Share