Rentrée 2017 ça c’est fait!

Coucou la compagnie! Bannnnnaaaaanaa 2017!

 

( comprendre bonne année 2017… pour une obscure raison, chaque fois que je veux la souhaiter j’ai des minions qui piratent mes voeux et les font sonner comme si c’étaient eux qui parlaient… oui, ceux en charge de la sono dans ma tête sont bizarres*…  m’enfin ça ne devrait pas vous étonner depuis le temps! )

Pas de résolution autre pour cette année 2017 que de continuer à surfer sur la vague et garder l’équilibre ( comprendre je ne vous fais et je ne me fais aucune promesse sur la régularité de tenue du blog, qui vivra verra), d’autant que 2017 s’annonce sport: c’est la dernière année de primaire d’Heidi, et à Singapour ils ne font pas dans la dentelle quand ils font une année charnière, la pression a commencé à monter il y a un moment déjà.

 

2016 s’est finie sans le moindre billet de blog pour décembre, mais en résumé…

 

 

Heidi a gardé sa répétitrice,

On est pas parti ( ce qui perplexifie tous les locaux auxquels on dit ça… je crois qu’on casse grave  un stéréotype d’expat à ne pas bouger pour la période de Noël, heureusement qu’on a la ménagerie pour nous servir d’excuse pour être casanier! ),

J’ai jamais mis la main sur la liste de classe d’Heidi pour cette année, donc que je vais devoir acheter tous ses livres dans le stress ( que d’ailleurs je devrais y être là, au lieu de finir un billet de blog)

On avait un certain nombre de rendez-vous médecin, le plus drôle étant le contrôle avec le spécialiste de l’asthme dont la première phrase quand tu passes la porte c’est “Alors, tu as vu Rogue One” et puis quand c’est pas le médecin c’est le vétérinaire parce que cette nouille de chien a une résurgence allergique.

 

 

Et puis ces vacances c’était aussi…

 

Les boulies qui, entre 2 réveils en pleine nuit parce que “ma soeur elle veut pas jouer avec moi, elle est méchante, dis tu veux bien te réveiller et t’occuper de moi alors”  vont bien et comatent une bonne partie de la journée sur notre lit…

Enfin sauf que Felix se réveille illico pour s’enlever du chemin si Bazinga décide de voler sur le lit ( Cuddles par contre, se contente éventuellement d’ouvrir un oeil au stade où l’oiseau lui grimpe dessus pour raccourcir son chemin jusqu’au cable du casque d’Heidi…)

Cuddles qui se redresse pour répondre à Heidi quand Heidi parle dans son sommeil, avant de se retourner et de se rendormir.

Bazinga qui fait des progrès en envol,  et petit à petit elle a – un petit peu – moins peur de voler d’un point à un autre.  C’est timide, elle préfère très largement t’expliquer à coup cyclée qui te brise les tympans ou de langage des signes où elle veut aller et que tu l’emmènes.  Elle remplace ses plumes de vol en ce moment, ça ne l’aide pas…

Pour un petit machin de 110 grammes à tout casser, ces vacances c’était l’occasion pour Superchéri de constater la place énorme qu’elle prend.  Elle n’y est pas pour rien dans mon silence…  vu les acrobaties que c’est pour arriver à travailler avec elle.

( petit indice, pendant que je tape ces lignes je ressemble littéralement à ça…  pour qu’elle me laisse bosser un moment, j’ai du m’installer sur le portable, et taper dans cette position improbable, et excellente pour mon dos, ma nuque et mes poignets, et me retenir de lui expliquer régulièrement que non elle n’en pas transparente, à fortiori à moins de 10 centimètres de mon visage et qu’elle me bloque l’écran là, et cerise sur le gâteau il faut que j’évite de respirer trop fort parce qu’elle est en train de faire ses plumes, et casser les coques de kératine qui protègent les nouvelles plumes,  sauf que je suis allergique aux pellicules de kératine dont elle me tapisse… heureusement que la mue ne dure que 2-3 mois par an! )

 

En direct de la webcam du portable, avec Bazinga posée sur moi entre moi et l’écran.

 

Les aventures de la ménagerie c’est des chapitres et des chapitres d’aventures à vous raconter…

 

Sinon c’est aussi la joie d’Heidi, qui joue aux batailles de neige virtuelles sur Minecraft.  Oui, elle a un des serveurs qu’elle fréquente où elle habite en montagne, donc il n’y pleut pas, il neige,  et elle a créé un coin pour se faire des batailles de boules de neige… et se bouffe de rire parmi à jeter frénétiquement des boules sur quiconque joue avec elle et en recevoir.

J’avoue que la dernière fois que j’ai visité une de ses maisons j’ai été soufflée de la complexité des bâtiments qu’elle réalise.

 

C’était les aventures cinéma et musicales de la période des vacances…

Rogue One qu’on a été voir en amoureux ( faisant mentir Heidi qui disait qu’on y arrivera pas avant la St-Valentin)  parce qu’Heidi a décidé de ne pas le voir, vu que tout le monde meurt à la fin, elle n’était pas partante pour s’investir dans des personnages juste pour faire leur deuil.

Sing qu’on été voir la miss et moi, en le trouvant fun sans plus question histoire, mais vachement fun question bande-son.

Et Moana, qu’on a été voir en famille,  et dont la bande-son nous trainait dans la tête… enfin jusqu’à ce qu’on décide d’augmenter le sample de chansons composées par Lin-Manuel Miranda de la maison ( pour pas qu’Heidi n’écoute pas les 3 mêmes chansons toute la journée)  en ajoutant Hamilton à la collection.

Moralité…  Heidi écoute en boucle ses chansons préférées d’Hamilton à la place 😂

Ma progéniture, dysphasique qui rame toujours à répéter un mot un peu trop long,  qui rappe les longues strophes d’Hamilton c’est un spectacle dont je ne me lasse pas ceci dit 😍

Et puis on a gagné au change:  Bazinga préfère Hamilton à Moana, donc est de meilleure humeur quand elle écoute Hamilton!

Sur ce…   il faut vraiment que j’aille acheter ces livres…  en plus Bazinga commence à avoir la dalle, et a décidé de vérifier si par hasard mes grains de beauté sont comestibles…  aïe!!!!

Donc bonne journée à vous…   et tout le meilleur pour 2017!

 

 

———————-
*depuis inside out, j’ai plus de doute, les responsables de la programmation de la musique dans ma tête ont un humour douteux…