bla bla quotidien,  instantanés singapouriens,  Les choiseaux

Petits trivia singapouriens du mardi

Share

Coucou la compagnie!

 

 

Bon, c’est pas tout ça mais il faut que je me remette à écrire, et comme j’ai envie d’un petit billet léger ( pour changer du dernier et d’une part plus ou moins importante de ceux qui sont en déshérence dans les brouillons, oh purée qu’elle me plait cette expression!)   c’est parti pour quelques trucs absolument inutiles ou presque donc vital qui se sont passés ou se passent à Singapour en ce moment:

 

 

Ils ont ouvert la section 2 de Downtown line.

 

D’accord ça, ça n’est absolument pas trivial!  A vrai dire, ça nous change même plutôt la vie en bien, surtout quand il s’agit de remonter à la maison aux heures de pointe le soir.

Si aux heures creuses descendre sur Orchard en bus continue à rester plus rapide pour nous,  aux heures de pointe, la nouvelle ligne de métro gagne quasi à tous les coups.

Sans compter que maintenant on a un accès direct à Garden By the Bay ou au ArtScience Museum, donc on va pouvoir arrêter de se trouver des excuses de type “oh mon dieu, c’est trop loin on y arrivera pas”, et aller faire l’exposition Collider 

La photo en tête de billet, c’est Heidi – qui bien évidemment adore comme quasi tous les enfants squatter l’avant du train parce qu’on voit le tunnel –  qui discutait le bout de gras avec un photographe qui faisait un timelapse du trajet…

 

 

La video virale Singapour-cette-jungle-impitoyable du moment c’est à Sungei Buloh

 

 

Une promeneuse est tombée nez à nez avec un King Cobra en train de se faire son lunch… un jeune varan…    La video est publique en ligne sur son profil Facebook  quelques mois à peine après la bataille épique entre le python et le cobra sur le campus de l’université,  c’est fun, ça donne l’impression de vraiment vivre sous les tropiques, en bordure de la jungle.  Ça dépayse!

 

 

Amos Yee est en cavale et nargue les autorités via son profil Facebook et son blog…  Mais cette fois-ci dans l’indifférence générale ou presque.

 

 

Si vous aviez déjà oublié qui est Amos Yee, c’est l’ado youtubeur qui a fait la presse mondiale l’année dernière suite à son arrestation pour sa video et un dessin postés suite au décès de Lee Kuan Yew.   Aux termes de rebondissement, de semaines de prison et d’hôpital psychiatrique, au vu de l’outrage général sur son manque de respect et son attitude générale ( il a quand même accusé publiquement la personne ayant versé sa caution la première fois d’avoir tenter de le molester, pour annoncer quelques jours plus tard que c’était un mensonge et que les médias étaient des crétins d’avoir marché) mais des inquiétudes locales et internationales sur la liberté d’expression,les autorités s’en étaient sorti en le condamnant  mais en lui infligeant une peine qui correspondait au temps déjà passé derrière les barreaux.

Bref, là il a remis ça, cette fois-ci c’est les musulmans qui se sont sentis insultés et ont déposé plainte, sauf qu’une fois de plus au lieu de jouer le jeu, il a décidé de narguer et insulter tout le monde.

Et cette fois-ci, ça tombe plutôt à plat…  même s’il est techniquement toujours en cavale ( et continue d’updater sa page Facebook et son blog d’interminables billets bourrés de provocations, de rage et d’insultes pour rappeler à toute la république et quiconque veut l’écouter que non, la police ne l’a toujours pas attrapé)  cette fois-ci il n’y a pas grand monde que ça passionne.

 

 

Faut dire qu’il se passe des choses vraiment importantes:

 

 

Le concert de Madonna aura bien lieu, et a obtenu un rating M18…  accessoirement c’est parmi les plus chers jamais organisé à Singapour.

Les radars fixes ont fleuri comme de la mauvaise herbe un peu partout sur l’île (  il y en a un derrière chez nous sur la BKE donc régulièrement quand tu promènes l’iPatch de nuit,  c’est la panique à bord parce que tu comprends il y a des éclairs tout près!!!!   On a beau lui expliquer que lui n’a rien à craindre, c’est juste celui qui a été pris en photo qui va s’en mordre les doigts, il ne veut rien entendre!)   Singapour connait donc maintenant les joies du ralentissement je-plante-les-freins-parce-que-j’arrive-à-proximité-du-radar sur  l’autoroute et plusieurs grandes routes qui étaient propices aux envies d’appuyer sur le champignon.   Cerise sur le gâteau, ils ont été obligé de mettre des bandes réfléchissantes oranges sur les radars… histoire qu’on les voit bien et qu’on puisse pas crier au piège.

C’est les amateurs de courses de rue nocturnes dans leur grosse cylindrée bien chère qui sont déçu:  compte tenu de la fréquence des radars, ils n’ont plus vraiment assez d’espace entre deux radars pour vraiment appuyer sur le champignon ( et oui ça se faisait…   on les entendait parfois passer de nuit le week-end quand on habitait encore du côté de Thomson. Comme ils disent ” low crime doesn’t mean no crime”)

Les travaux de la prochaine ligne de métro, la Thomson Line, ont démarré et du coup c’est toujours autant le bazar qu’avant mais plus sur les mêmes routes!

 

 

Pendant ce temps-là côté maison…

 

 

C’est l’asthme d’Heidi qui a mis très exactement une semaine avant de repointer le bout de son nez pendant les heures de cours.  Il faut dire que son école est une masse de poussière. A son grand désespoir, hier j’ai du aller la chercher.  Donc on remonte les doses…

 

C’est Heidi qui a réussi l’exploit de nous perdre – sans chute pour lui donner un coup de pouce – 2 dents en une seule soirée!  Elle a perdu 3 de ses molaires de lait, mais toujours aucune canine!

 

C’est Heidi qui a persuadé Marichat de faire le modèle pour et crée des memes avec son chat ( parce que comme le grommellent régulièrement Superchéri et l’iPatch c’est pô juste, l’Elsa est mon chat et Marichat est son chat!)

 

 

marichat meme
Elle est bonne pâte quand même Marichat… elle pose pour les photos, non parce que la statuette de l’oscar, elle est vraiment posée entre les pattes du chat… ©Heidi bien évidemment avec sa permission!

 

 

C’est Marichat qui est un peu désarçonnée par le concept de la rentrée scolaire… et pleure régulièrement en cherchant Heidi pendant la matinée…

 

C’est l’iPatch qui me colle et ça m’agace…

 

C’est l’Elsa qui a fini en observation chez le vétérinaire pour voir s’il arrivait à résoudre le puzzle.   Le verdict provisoire c’est des douleurs chroniques, probablement à cause de la pancréatite… et un chat qui s’enfonce physiquement et moralement à souffrir, mais ne le montre que quand elle se sent en sécurité.

Donc on teste un cocktail de médicaments pour l’aider à gérer la douleur… et on croise les doigts de trouver rapidement le bon cocktail!

 

Sur ce, je vous laisse et je vous souhaite une bonne journée!

 

 

 

 

 

Share
Share