bla bla quotidien,  la miss,  Les choiseaux

Les trivia du lundi

Share

Et si je vous donnais des nouvelles de la ménagerie maison?

 

( ce qui au passage me permet de procrastiner un peu, parce que ce qui m’attend pour le reste de la journée c’est des courses et le nettoyage à fond/ réorganisation de la cuisine qu’il faut absolument que je fasse parce que je suis envahie d’envie de meurtre ( le mien lol)  à chaque fois que je fais de la patisserie ou de la boulangerie ce qui veut dire tous les jours ou presque donc qu’il est plus que temps d’agir….  )

 

 

Quoi de neuf depuis le dernier billet?

 

 

C’est l’Elsa qui va couci-couça:  on est en train de faire des tests pour trouver la bonne combinaison de cocktail médicamenteux pour la soulager et lui permettre de vivre sa vie ordinaire de chat caractériel de la maison.   Le souci du vétérinaire étant qu’à lui donner des contre-douleurs on risque de fatiguer trop vite ses reins…  ou quand a essayer d’écoper d’un côté, tu fais rentrer l’eau de l’autre…

Mais elle va en moyenne quand même mieux que sans contre-douleurs, donc on est sur le bon chemin … enfin on espère…

 

 

C’est Marichat

( contraction de Marie des Aristochats si vous vous posiez la question, comme ça on respecte la tradition qu’apparemment on a de donner des noms de personnages Disney à nos animaux,  viiii il y  a un des chiots dalmatiens qui s’appelle Patch, et qu’en même temps on respecte-presque l’envie de Sheldon Cooper euh Superchéri de donner un nom de physicien à ses chats qui était sa tradition à lui – pour Marie Curie hein –   et l’envie d’Heidi d’avoir choisi le nom elle.  Le prochain, c’est d’ailleurs décidé, si c’est un mâle,  on l’appelle “A propos” * )

et ses crises de folie du soir ( au moment où Heidi est sensée se coucher comme par hasard)  qui nous font rire mais rire…

 

 

 

Pour celles et ceux qui se demandent comment ça va entre elles…     la version courte c’est qu’on est toujours au point mort.  La version longue, c’est qu’avec les contre-douleurs, l’Elsa est moins agressive, donc qu’on a moins de risque d’incidents.

On a une routine bien établie: chacune à son territoire strict ( la chambre d’Heidi pour Marichat, notre chambre pour l’Elsa)  et le reste de l’appartement est en time-share.  L’essentiel de la journée il est à Marichat,  qui a la porte ouverte et peut se balader librement. Le soir venu on inverse, c’est l’Elsa qui a la porte ouverte. Ça donne naissance à des nouvelles expressions: ” chéééériiiie tu peux swapper les chats?”

Pour autant que la douleur de l’Elsa reste sous contrôle, on revoit quelques signes encourageants, petits moments où elles sont plus curieuses qu’agressives.  Mais on le fait très petits pas par très petits pas.

 

 

Sinon quoi de neuf?

 

C’est Heidi qui a passé une bonne partie du week-end à filmer sa prochaine video LPS, mais qui va tout refaire, parce qu’elle est pas encore satisfaite du résultat.

C’était assez hilarant la tronche des animaux pendant le “silence on tourne”

 

 

marichat patch heidi tourne
Mehhh elle fiche quoi là? Comment ça j’ai pas le droit d’aller miauler dans la chambre pour qu’elle s’occupe de moi?!

 

 

Je ne vais pas vendre la peau de l’ours sur le sujet de la video ( pour ça il faudrait que je sache sur quoi c’est, mais comme elle travaille sur de l’impro plus qu’un dialogue fixe, je n’ai pas été embrigadée pour la relecture )  mais c’est assez fascinant de constater l’évolution de ses notions de cadrage, de lumière et de mise en scène sur les derniers mois.

 

En attendant, si vous ne l’aviez pas encore vue, sa première vidéo ( en anglais, mais elle espère faire une traduction un de ces quatre)  est là:

 

 

C’est le temps que je passe en cuisine, en ce moment j’ai de nouveau une phase où je teste plein de trucs…  alors mon premier essai de pâte à choux était pas idéale, j’ai un peu planté la cuisson…   mais fille chérie se dit que l’éclair à la vanille elle kiffe, donc que j’ai le droit de continuer les experimentations.

Je reprends le pain, à la recherche de LA recette où Heidi ne râlera enfin pas parce qu’elle aime pas l’arrière-goût!

En attendant hier soir du coup c’était hamburger maison, de A à Z,  le tout avec, à mon grand désespoir,  l’aide de Marichat qui étant un chat normal a eu le bon goût de sauter sur la plaque et d’atterrir toutes pattes dans mes hamburgers fraichement étalés sur la plaque…

 

 

hamburger sans gluten maison

 

et c’était un succès…

 

Faut encore que je fasse quelques essais, et le cas échéant j’essayerai de vous mettre la recette ( mais bon on a déjà établi que je ne suis pas une bonne blogueuse de cuisine, donc ça vaudra ce que ça vaudra)

 

Sur ce, j’ai vraiment tiré la corde de la procrastination jusqu’au dernier fil, donc je file faire mes courses!

 

Bonne journée et bonne semaine!

 

 

 

————-

*A propos c’était la Bête, elle ne trouvait pas son nom, donc avait décidé en toute logique implacable que dans la phrase ” A propos, merci de m’avoir sauvé la vie”   A propos c’était le prénom qu’elle cherchait désespérément!  Il nous a fallu des années pour la convaincre que non c’était pas le cas…

 

 

Share