bla bla quotidien,  meri-philosophe

Novembre était pas vraiment mieux…

Bon alors, j’ai eu quelques récriminations comme quoi ça fait de nouveau des éternités que je vous ai pas laissé de billets!

 

 

Toutes mes excuses, mais pour mercredi je n’y suis pas arrivée… j’avais encore trop mal à la main ( l’amie à qui s’adresse tout particulièrement cette pique-ci se reconnaitra 😇 )

Oui c’est vrai, la seconde moitié de 2015 plombe gravement ma moyenne annuelle…   15 petits billets publiés à peine depuis le 1000ième quelque part en mai!

 

On commence avec les bonnes nouvelles:

 

La saison des pluies d’hiver est arrivée, on peut donc recommencer à vivre dans l’ignorance du drame de la déforestation en Indonésie jusqu’à la prochaine vague de haze.

 

(  Bon d’accord dit comme ça c’est pas exactement une bonne nouvelle, mais comment dire, je crois que j’ai un peu mal à mon positivisme en cette fin 2015…  un peu de la peine à trouver ma bulle de bonheur dans toute la connerie humaine qui infiltre chaque recoin de l’actualité, des médias et par échos des réseaux sociaux.

Ça me donne des envies d’aller élever des moutons en autarcie avec 30 chats ( c’est important les 30 chats),  de laisser subrepticement mon téléphone se décharger,  de n’utiliser mon wifi que pour les séries télés du moment, et les derniers livres en date…  de perdre accidentellement mon login Facebook…

Bref…

Ou quand l’introvertie de la famille souffre déjà à maintenir les contacts sociaux de la famille nucléaire et n’a vraiment mais vraiment plus envie de parler à personne… Et non je déprime pas, c’est juste que les batteries sociales sont complètement vides et que j’ai envie de solitude pour retrouver le goût et l’énergie d’affronter le monde.  Je suis – nonobstant le manque de livres publiés officiellement quelque part – la caricature d’un écrivain et ce depuis très très longtemps! )

 

On récupère du coup gentiment mais sûrement de la fatigue physique engendrée par 2 mois d’asthme.

 

Heidi a terminé avec succès son année scolaire,  elle est en vacances jusqu’au 4 janvier 2016.

On profite des vacances ici au calme, pour lui refaire tranquillement une santé.  Faut dire qu’elle en profite de continuer à grandir plus vite que son ombre, physiquement et mentalement: la dernière série d’habits qu’on a racheté a été intégralement achetée au rayon adulte tant d’Uniqlo que d’H&M!   Elle vient de développer une fascination pour le noir…

Elle râle parce qu’elle est plus maladroite que d’habitude et ne reconnait pas son corps…

Elle rape du Eminem presque mieux que moi ( et ouais même quand elle déclame tous les gros mots, c’est la bouffée de fierté absolue parce que purée ma dysphasique de gamine qui arrivait pas à dire de manière fiable parapluie arrive à chanter tout le duo Eminem-Rihanna… et puis au même âge tonton-fighting chantait du NTM alors elle est presque light dans ses choix musicaux 😅)

A vrai dire, je passerai bien mes journées à l’observer, discuter avec elle et essayer de mémoriser chaque petit détail de son évolution fulgurante… ça faisait un moment qu’elle ne m’avait plus autant fascinée que ça!

En plus, ça fait du bien de me concentrer sur elle… parce que le monde au sens large me donne pas vraiment de raisons de sourire en ce moment.

 

 

Sinon… bin  histoire de faire simple… y’a un chat qui a décidé d’emménager chez nous…

 

 

Le machin a débarqué malingre et crevant de faim devant notre porte et faisait le siège toutes les nuits du coucher du soleil à l’aurore suivante.   Sachant que c’est une femelle non-stérilisée, on l’a attirée à l’intérieur avec l’intention de la faire stériliser…

Là dessus, réalisation qu’elle était portante… monstre excitation parce que Oh Mooon Diiiiieu des chatoooooooons…   soufflé qui est retombé pitoyablement avec une fausse couche de l’intéressée…

Elle est toujours chez nous,  on attend de pouvoir enfin la stériliser…

Et si après la stérilisation,  l’Elsa et elle trouvent un modus vivendi, on va probablement la garder elle aussi, sinon elle finira probablement par profiter d’une porte ouverte et ne reviendra que pour les repas…   mais pour le moment, comme on attend de pouvoir planifier l’opération et qu’elle est confinée à la maison, c’est un peu cat drama central à la maison…

Alors du coup j’en ai des tonnes à vous raconter…

Dont le fait que quand tu es fatiguée,  distraite, t’interposer par accident entre 2 chats qui se battent c’est une très mauvaise idée… mais TRES TRES mauvaise idée… Le genre d’idée qui te vaut un passage aux urgences,  des antibiotiques, des anti-inflammatoires, et un peu plus d’une semaine à pester sur le nombre de trucs ou tu as besoin de tes 2 mains, tout en remerciant le ciel, les anges gardiens que tu te dis que tu dois avoir malgré tout de t’en sortir à très bon compte!

Au cas où vous le saviez pas une VRAIE morsure de chat est une urgence médicale selon où elle est placée… parce que c’est une infection garantie à 100%

Et hop 10 jours de plus sans pouvoir écrire un billet!

Là je vous dois la version longue, ça permettra à Supergranny de laver toutes les moqueries qu’on lui a infligé en tant qu’enfants sur une certaine vache playmobil, et de pouvoir se ficher de moi en retour…

 

 

Bref… on y croit…

 

La suite ( enfin la version longue)  c’est tout bientôt au prochain billet, mais là vous m’excuserez il faut que j’aille voir le médecin… pour ma main justement!  Normalement le dernier rendez-vous de contrôle, ensuite ils devraient me lâcher dans la nature!

Share