suissitude,  touriste en suisse

120” le spectacle

Share

Ou ce moment ou tu te dis que c’est bien…

 

… que tu retournes chez toi à Singapour bientôt parce que tu t’es fait haïr durablement par tous tes voisins de sièges alentours…  et que c’est bien que tu ne risque absolument pas les recroiser dans un avenir direct!

 

Non parce que ce vendredi 5 décembre, Heidi, Superchéri et moi, on est allé voir 120 secondes présente la Suisse…

 

hiver_suisse_geneve_1

 

 

Côté Suisse plus besoin de les présenter…   du côté de mes autres lecteurs,  c’est un duo comique – suisse-   qui croquait de manière satirique l’actualité suisse au travers d’interviews de personnages qui jouent sur les stéréotypes des différentes cantons  ( et un peu d’ailleurs aussi )  lors de la matinale de l’émission radio ou l’un des deux était animateur… sauf que rapidement ils ont commencé à filmer les séquences et les mettre en ligne.

Morceaux choisis ici et là 

La séquence est devenue culte… ils avaient facilement plusieurs dizaines de milliers de vue par capsule,  et ça faisait partie du rituel quotidien de fille chérie de les regarder chaque jour en rentrant de l’école.

 

Ils jouent le spectacle – conférence sérieuse sur la Suisse, enfin si elle n’était pas parasitée par les personnages connus de l’émission-  depuis mai 2013, la plupart du temps à guichets fermés, et quand ils ont ouvert des dates en décembre à Genève,  vlam j’ai sauté dessus… bien avant d’avoir les billets d’avion ni même la certitude qu’on serait-là…

 

Bref.

 

Vendredi donc,  on va au théâtre du Léman ( celui qui est dans le Kempinski, enfin l’ancien Noga Hilton pour ceux qui ont quitté Genève depuis très très longtemps) Heidi trépigne.

 

Elle se réjouit tellement qu’elle est incapable de rester en place… et ça va durer TOUT le spectacle.

 

Et alors qu’en avion même si de base tu fais la gueule quand tu réalises que tu seras assis à côté d’elle – un enfant – le vol se passe extrêmement bien au final parce qu’Heidi reste assise sans bouger pendant 12h de vol sans sourciller;

 

( et oui on fait essentiellement partie de cette sous-espère rare de parents de jeunes enfants qui à l’exception du premier vol d’Heidi, où elle avait pleuré pour s’endormir,  ne se sont jamais fait haïr en avion)

 

Dans une salle de spectacle par contre – à moins que la rangée de sièges soit solide et ne répercute pas tous les mouvements d’une des personnes assise –  Heidi se fait haïr par nos voisins alentours, parce qu’elle bouge, elle parle, s’émeut et pas qu’un peu…

 

Et c’était le cas ce vendredi: elle va se marrer d’un bout à l’autre ( et Heidi ayant la voix qui porte, on l’entendra BIEN dans la salle )

 

 

D’autant plus qu’on est au 5eme rang,  les Vincents l’entendent rire – et manquent plusieurs fois le fou-rire, du coup ils la prennent à partie…

 

Heidi chante les chansons, applaudit…

 

( bon pis pour tout dire ses parents ils se prennent le monstre fou-rire à plusieurs reprises…   parce que la tirade sur l’armée…  Superchéri s’y revoit tellement  qu’il peut jamais y résister aux élastiques de jambes  )

 

Elle aura vécu le spectacle intensément…  sa plus grosse déception étant qu’à la fin c’est pas comme pour la conférence/ spectacle de Cesar Millan ousqu’il était sorti à la fin pour serrer les mains et signer les autographes.

Et si par hasard les Vincents ont encore – j’en doute-  le temps d’écumer les blogs et les réseaux sociaux, on voulait juste encore préciser que non, contrairement à leur suggestion nous n’avons pas expliqué à Heidi ce que voulait dire exactement Steve Berclaz quand disait qu’il partait se faire s*cer

 

Heidi a secoué la tête,  et ne nous a pas demandé, parce que je cite ” tu sais Stève et le chanteur ils sont presque comme un couple gay*  alors ça doit être quelque chose d’inapproprié, surtout que ça fait rire les adultes”

 

Et elle nous a fait tout le chemin du retour en imitant Gilles Surchat…

 

Côté spectacle, il n’y a essentiellement plus de places disponibles sur les représentations restantes… mais il y a un DVD du spectacle. Et puis surtout, les Vincents reviennent sur les écrans au mois de janvier … sautant de 120 secondes à 26 minutes et à la télévision s’il vous plait ( au grand soulagement d’Heidi à laquelle ils manquent beaucoup… quasi autant que Sheldon Cooper pendant la pause estivale des séries américaines )

 

Mais purée qu’on est content d’avoir pu y aller…  chapeaux bas les Vincent, on se réjouit de voir la suite de ce qu’ils vont faire!

 

 

Bonne journée!

 

——

 

* je vous invite à regarder le clip de “Break your arm”   pour comprendre ce que voulait dire Heidi…  non parce que dans le feu de l’action le mot threesome lui échappait ( ouais Heidi a un vocabulaire marrant en anglais… on dit merci Big Bang Theory )

 

Share
Share