singapore-scene

4th RDV with French Cinema

Share

Coucou du lundi-ousqu’en vrai je suis à l’aéroport

 

Je sais que le blog ne le reflète pas vraiment,  mais en moi sommeillait visiblement dormante depuis très longtemps la graine d’une critique cinévore.

 

 

Website-visual

 

 

C’est que ça remonte à ma folle jeunesse:  celle où lieu de cuver les soirées de la veille comme tous mes camarades de classe,  le samedi matin,  je me levais pour aller en salle obscure pour les ciné-clubs plein de films qu’en tant qu’ado digne de ce nom qui veut pas avoir l’air d’un nerd tu ne vas bien évidemment jamais voir.

Mais bon j’avais apparemment jamais reçu certains chapitres du manuel de la parfaite ado: à l’époque, contrairement à une bonne part de mes petits camarades, si je m’inscrivais aux stages d’histoires du cinéma ce n’était pas dans l’espoir ( bien évidemment vain) qu’on décortique les scènes chaudes de l’empire des sens ou les arrêts sur image sur la scène de la douche dans psychose, ou le décodage de la métaphore de la scène finale de la Mort aux Trousses ( quoi le train qui rentre dans le tunnel… faut vraiment que je vous fasse un dessin?? Fallait être subtil à l’époque, subterfuge encore régulièrement employé dans d’autres cinémas, et les séries TV qui tout public! )  mais bien pour emmagasiner plein de faits inutiles au quotidien comme les noms des différents types de cadrage.

Et alors que je déteste donner mon avis sur un livre, et que les quelques critiques que j’ai pondu pour aider un livre indépendant que j’avais bien aimé et qui méritait un coup de pouce m’ont été arrachées aux forceps, un film par contre, j’adore l’analyser et le retourner sous tous les angles.

M’enfin sauf que la graine de critique, elle a été gelée au sortir de ma folle jeunesse quand j’ai cessé de faire les ciné-club et l’arpentage systématique des salles obscures pour y voir tout ce qui sortait.

 

Si j’ai continué à avoir mon avis sur ce que je regardais, au delà de Superchéri, pas grand monde n’a profité de mon opinion… enfin si Heidi aussi, parce que son père et moi on travaille activement sa culture cinématographique. Enfin jusqu’à récemment; je vous en ai déjà touché un mot, mais depuis quelques mois, on va régulièrement se faire des toiles avec les collègues de Superchéri.
Et ensuite, cerise sur le gâteau, on se les démolit où on se les encense en groupe.

 

fest_poster_2014

 

 

Du coup quand l’alliance française m’a invité aux projections de presse dans le cadre du 4eme Rendez-vous with French Cinema, après un arrêt cardiaque parce que oh-mon-dieu-je ne-fais-que-bloguer-dans-mon-coin, moi et malgré un calendrier pas super pratique ( ciel mes valises!), et le fait que personnellement je ne suis purement et simplement pas à Singapour sur les dates du festival,  j’ai sauté sur l’occasion.

Pour cette quatrième édition du festival,  ce ne sont plus de 15 films ( 17 dont un documentaire si on veut être pointilleux )  qui seront projetés, entre les salles de l’Alliance Française, du Cathay et de Shaw House sur la période du 28 novembre au 7 décembre.

Le but premier du festival étant d’ouvrir une fenêtre sur l’entier de la production contemporaine du cinema français ( la large majorité des films à l’affiche sont sortis cette année ou en 2013), les films présentés couvrent des genres et des styles très différents.

Les détails du programme sont en ligne sur le mini-site dédié  mais il y a du beau monde dans ce programme, par exemple   Saint-Laurent – qui est lice pour les prochains oscars –   Les Vacances du Petit Nicolas – qu’Heidi n’a pas aimé mais uniquement parce que tu sais Nicolas il cheate on his girlfriend, c’est pas cool! –     La Belle et la Bête – qui a soit été diffusée en anglais récemment, mais franchement André Dussolier doublé en anglais c’est pas pareil qu’en VO!

 

 

films posters

 

 

Pour ce qui est des diffusions à l’Alliance, la grande nouveauté de l’année c’est que les billets peuvent maintenant s’acheter directement sur leur site, sans passer par Sistic ( ce qui évite les frais de sistic)

 

Autre temps fort de cette année, plusieurs films sont précédés par des events lorsqu’ils sont projetés à l’Alliance.  L’occasion d’admirer aussi les photos prises à Cannes par la photographe Clothilde Richalet ou de  coupler sortie en couple ou entre amies ( si c’est la ladies’ night de Sous les Jupes des Filles qui vous tente )  et une toile en un seul lieu!

 

Je vous laisse digérer tout cela…  et je reviens ( enfin si mes publications automatisées marchent) les prochains jours avec  un gros plan sur 4 des films présentés durant le festival!

Bonne journée!

 

le site de l’Alliance Française

Le site du 4th Rendez-vous with French Cinema

Acheter les billets pour les séances à l’alliance  ( pour séances à Shaw House ou au Cathay, cela se passe sur leurs sites respectifs)

 

 

 

 

 

Share
Share