S'pore en culotte courte,  Singapour

Night Safari encore ( et toujours)

Share

Coucou du mercredi vendredi

 

Bon inutile de préciser que l’on continue allègrement à se ficher de nous d’avoir voulu anticiper la rentrée scolaire d’une semaine… ça rigole de partout…

 

Mais on en profite bien de cette semaine en plus,  vu qu’on fait les classiques des vacances qu’on avait pas encore eu le temps de faire…

Bon d’accord on les avait déjà tous fait avec nos visiteurs, mais ça compte pas exactement pareil…

Hier  Mardi c’était le Night Safari

 

– quoiiiii encore un article sur le Night Safari!!! –

 

 

merichan_photos_night_safari_duo_082010 973

 

Bin ouais quoi…  on aime tellement se mettre dans la queue-sans-espoir-d’en sortir du tram ( ce qu’on ne fait jamais donc, on attend qu’elle se résorbe )    qu’on ne peut pas résister à l’appel irrésistible du Night Safari un jour de vacances scolaires.

Premier stop: le spectacle.

 

Heidi essaie désespérément de se faire choisir pour la démonstration avec la civette – et ce depuis la fois ou elle a pas osé y aller il y a 3 ans de cela alors que l’animatrice avait tâté le terrain avec elle avant le début du spectacle –   Elle a étudié tous les paramètres:  quelles places choisir,  l’enthousiasme adéquat à montrer,  et et…  depuis la fois où c’est sa copine assise juste à côté d’elle qui a été prise… la couleur des habits

Apparemment selon Heidi, il faut des habits clairs pour augmenter ses chances d’être pris.

Et, coincidence ou pas, hier soir ça a enfin marché!  Heidi a même été bonne joueuse:  elle a répondu qu’elle venait de Suisse ( ce qui est quand même plus glamour que Bukit Panjang pour l’audience, conséquence nul doute que je lui avais fortement conseillé de ne pas avoir l’air de pouvoir réciter le spectacle par coeur)   a rigolé, scripté ses réponses sur celles attendues bref… elle avait même l’air adéquatement interloquée de recevoir un raisin comme récompense pour sa participation.

 

Ensuite on est parti direction la fishing cat trail, parce que tu comprends maman, c’est dans ce sens-là qu’on le fait d’habitude…

 

Ça a été un peu sport au début, entre le groupe de chinoises accro aux glowsticks ( ils en vendent maintenant, et du coup selon les soirs tu es cerné de tous les côtés de touristes en glowsticks )   qui gloussait  et les indiens qui se baladaient en trainant leur sacs à dos à roulettes derrière eux ( ce qui sur un sol irrégulier est tellement plus pratique que de soulever le dit-sac et de le mettre sur le dos, d’autant plus que le dit-sac était vide et donc résonnait un max )

Mais on a fini par semer tout le monde…  et se concentrer sur les animaux

C’est la cage du tarsier:   Un tarsier c’est ça si jamais, parce que c’est une des cages ousque vous avez une grande chance de ne rien voir, surtout si vous passez en vitesse.
On y a passé un bon moment, parce que la gardienne était là, qu’elle nous a expliqué qu’en ce moment ils en ont 3 dans la cage: le papa, la maman et un petit. Nous en avons vu 2 sur les 3… une première! Si j’avais déjà vu le tarsier, j’avais jamais réalisé qu’ils en avaient plus d’un ( c’est dire s’ils sont difficiles à voir! )   Elle nous a expliqué aussi qu’un tarsier saute généralement en diagonale et pas droit devant lui ( ce qui aide pour tenter de suivre ses mouvements dans la cage, parce que purée ça bouge vite!)

 

C’est les loutres et Heidi en grande conversation…  et oui, si ma soeur parle aux chats ( et que les chats lui répondent assez systématiquement) Heidi a juste le bon ton de voix pour faire venir les loutres et qu’elles la cherchent et lui parlent… c’était à mourir de rire.

C’est l’écureuil volant géant qu’on a toujours pas vraiment vu voler, mais qui a traversé le chemin devant nous, tellement proche d’Heidi qu’il s’est quasi pris dans ses jupes…

 

C’est le passage à East Lodge qui ne se fait pas sans aller voir “Stephen Hawking”  c’est comme ça qu’Heidi a baptisé le poisson “torse nu” euh biscornu

 

C’est les complaintes régulières contre les cigales… qui sont toujours aussi assourdissantes…   ce qui m’a fait faire des recherches.  Pour la petite histoire, certaines espèces de cigales peuvent faire des chants jusqu’à 120 dB – ce qui en fait le seul animal capable de faire des dommages sonores à l’oreille humaine. Seuls les mâles chantent,  ils peuvent “éteindre” leurs oreilles quand ils chantent les veinards,  et comme disait Heidi hier soir, ceux du Night Safari étaient très motivés de se trouver une femme!

 

Bref, un tour du Night Safari complémentaire de celui qu’on a fait avec la familia lors de leur passage, vu que cette fois-là on avait fait que le tram et le show ( jet lag et Supergranny ne pouvant pas marcher longtemps obligent)

 

 

Ps… mes autres articles sur le Night Safari sont ici  et ici  et ici  et là  euh je crois pas que la liste soit exhaustive malheureusement… j’ai un faible pour le Night Safari, la nuit rend tout plus magique je crois 🙂

 

Bonne journée!

Share
Share