Singapour,  so singaporean

Haze mon amour IV

Share

Cou(gh)-cou(gh) du samedi

 

Après une accalmie hier après-midi c’est reparti à la hausse ce matin…

C’est l’iPatch qui se met à tousser quand on lui ouvre la porte pour ses sorties obligatoires… je vous avais dit que le machin était une petite chose fragile?

C’est la facture des fournitures artistiques en tout genre qui suit de près la courbe des PM10… faut bien occuper une Heidi que l’asthme bloque en intérieur, elle ne sort que pour les trucs vitaux depuis une semaine.

C’est Superchéri et moi qui hier soir sommes allés vérifier l’efficacité des urgences de Mt Alvernia, on a fait un 2 pour 1… nos asthmes respectifs font des leurs, et on pouvait pas vraiment taper dans les médicaments d’Heidi, vu qu’elle les utilise en ce moment 🙂

On est arrivé à 23h, reparti vers minuit et des poussières, donc ils sont toujours autant efficaces que d’habitude…

Le médecin qui t’explique qu’il a commencé à s’auto-médiquer au seretide, la pharmacienne qui répète tellement souvent le mode d’emploi du seretide et du ventolin qu’elle fait le speech sans prendre sa respiration comme les hôtesses de l’air le speech de sécurité…

C’est en ville, dans les passages souterrain d’Orchard, des gens qui revendent des N95 à la pièce une fortune compte tenu du prix réel tandis qu’à l’opposé du spectre des gens distribuent leurs masques en excédent aux personnes défavorisées.

Les élans de solidarité pour s’assurer que tout le monde a des masques, des possibilités de s’isoler dans un air un peu meilleur font chaud au coeur.

C’est l’habitude que tout le monde prend à la maison de vivre avec une jaquette, vu que la clim’ tourne tout le temps et que du coup on a froid!

 


Pour remettre les choses en perspective:

 

 

– effectivement un certain nombre de villes vivent dans des niveaux « similaires » de pollution pendant des semaines voire des mois… Beijing est arrivé à plus de 800 d’AQI récemment…

– si vous ne faites pas parties des populations à risque ( ce qui est notre cas… 3 asthmatiques pour 3 personnes) à priori c’est surtout de l’inconfort qui vous guette… appliquer les précautions vous permet surtout d’éviter de passer dans les populations à risque.

– si vous faites parties des populations à risques ( enfants, femmes enceintes – qui sont à risque parce qu’elles ont une capacité respiratoire réduite- personnes âgées, personnes avec des antécédents de santé ) LE risque c’est surtout la détresse respiratoire.

Les photos d’animaux morts qui circulent? C’est simple… les groupes à risque sont les mêmes chez eux que chez nous ( sauf qu’eux n’ont pas la possibilité d’aller chez le médecin) Par exemple, une grippe aviaire seule, les animaux survivent, le haze seul les animaux survivent… les deux combinés et c’est la fin des haricots.

La fumée est un feu de forêts, toutes proportions gardées c’est des fumées qui sont beaucoup moins toxiques que d’autres. Le plus gros risque à long terme c’est de sensibiliser son système immunitaire, et d’avoir des symptômes de gêne respiratoire qui se déclenchent plus facilement. ( c’est le cas de Superchéri, Heidi et moi, des années d’HK ont fait qu’on s’est sensibilisé et qu’on démarre au quart de tour dès que la qualité de l’air se dégrade)

Sur ce, le frigo est vide, donc je vais affronter l’extérieur le temps d’aller le re-remplir!

Portez-vous bien et pour détourner un slogan d’un autre temps… sortez couvert!
Bonne journée!

Share
Share