bla bla quotidien

A force de crier au loup

Share

Coucou du lundi!

 

 

Pour changer, je vais parler de mon petit nombril en ce début de semaine, et du drame intense qu’on a vécu dimanche matin…

Parce que si nous avons passé un joli week-end…

Version pâtisserie, fête d’anniversaire etc.

Le réveil du dimanche matin a été un peu rude.

 

L'objet incriminé!
L’objet incriminé!

 

 

Pour une raison indéterminée, l’alarme incendie de l’immeuble a eu la bonne idée de résonner ( une fois de plus, elle n’en est pas à son coup d’essai, vite vu personne ne bouge de chez soi quand elle sonne dans notre allée… )

De 6h30 à 6h45!

La première debout c’était moi… parce que je savais qu’Heidi et le chien allaient paniquer, et qu’accessoirement selon le saint-principe qu’à force de crier au loup bla bla bla, je ne peux m’empêcher de me dire qu’il faut quand même au moins jeter un oeil distrait dans l’entrée et par le balcon pour déterminer si par hasard cette fois ne serait pas la fois ousqu’il y a vraiment une raison de paniquer…

Je trouve déjà le chien en train de paniquer…

Il pleure devant le bureau de Superchéri pour qu’on lui ouvre la porte et qu’il puisse aller se réfugier sous le bureau ( c’est devenu son refuge favori en cas d’orage si son maître ne dort pas encore)

Comme je viens pas avec lui… il change de tactique, et va dans la chambre d’Heidi, saute sur son lit et y tremble

Je le fiche dehors vu qu’elle n’est pas encore réveillée, et pour éviter qu’il n’y retourne je vais avec lui au salon, pendant qu’il tremble comme une feuille.

Il repart en courant après quelques minutes, et je le suis pour découvrir une miss complètement hallucinée dans un état de panique aigu…

Je prends la miss par la main, l’emmène dans notre chambre, secoue Superchéri – qui lui dormait encore! en cas d’incendie réel il serait mort, vu qu’il a pas bronché de toute l’alarme! – histoire qu’il donne la main à Heidi dans la pièce la plus isolée du bruit, pendant que je repars au salon avec le chien

Qui sans une présence ce serait sans doute mis à hurler à la mort…

Lovely Nounou est debout aussi, et vu qu’elle contrairement à moi a regardé l’heure, elle démarre sa journée, elle amène visiblement des cupcakes à sa sortie de ce dimanche ( ah oui parce qu’il n’y a pas que moi qui utilise le four, Lovely Nounou fait beaucoup de pâtisserie )

L’alarme sonne depuis quasi 15 minutes quand elle cesse enfin…

Je retourne vers Heidi qui prononce LA phrase qui sonne le glas de la nuit «  maman j’ai faim! »

On se lève, on démarre la journée…

Le chien vomira et restera prostré dans son canapé avec une tronche de martyr toute la journée.

Il ressuscitera en fin d’après-midi au bruit d’une boîte de thon qu’on ouvre, où là il débarquera la bouche en coeur et les yeux débordant d’amour!

Bref, ce dimanche, pour changer, l’alarme incendie a sonné!

Bonne journée!

 

Share
Share