Les choiseaux

Le dernier jeu à la mode à la maison

Share

Coucou du jeudi

 

 

Yes! dans quelques heures c’est le week-end 🙂

Comme toujours des projets plein la tête pour 3 jours sans réveil, dont probablement surtout ceux qui consistaient à se reposer et à ne RIEN faire vont se réaliser.

 

C'est dur la vie quand même...
C’est dur la vie quand même…

 

Pour m’y préparer de manière optimale, hier j’ai profité de la séance d’ergothérapie d’Heidi pour aller lui acheter 2 kits de bricolages. Un où il faut coudre, un où il faut tricoter. Oui je sais, je suis un peau de vache, parce que si elle croche – c’est le cas de le dire – c’est du travail déguisé en plaisir qu’elle va avoir en guise de week-end saint.

Faut dire que quand je vois ses progrès en dessin depuis qu’elle m’observe dessiner, je me dis que ça vaut la peine de me ridiculiser, en tentant de me rappeler COMMENT on tricote le truc-tout-chaud-qu’on-fait-avec-la-peau-de-le mouton-tu-sais ( vous croyez qu’Heidi n’a pas souvent l’occasion de porter des pulls en laine, même plus simplement d’utiliser le mot laine? 😉 )

Et qui sait, ça devrait me donner le temps – on peut rêver – de faire la prochaine série de modifications que j’ai dans le pipeline sur le blog!

En attendant, je vous laisse avec la dernière de l’iPatch – qui comme vous pouvez le constater sur la photo, se demandait vraiment ce que je fichais à 20 centimètres de lui, couchée sur le sol pour le prendre en photo…

Parce qu’à récolter de la matière pour ses futures aventures, je l’observe sous toutes ses coutures…

Et ce matin, j’ai découvert que l’iPatch sait…

Jouer au loup!

Si si…

Enfin, lui, il fait sa propre variante «  essaie seulement de me piquer mon jouet! »

En image ça consiste à faire ça:

 

merichan_photos_2_adobephotoshopexpress_2013_03_28_13003a05003a04

 

étape 1: J’amène innocemment le jouet aux pieds de maitresse et la regarde avec des grands yeux débordants d’amour et d’attente histoire de la faire craquer…

 

adobephotoshopexpress_2013_03_28_13003a04003a09

 

étape 2: Dès que je l’ai appâtée et qu’elle se baisse pour ramasser le jouet et me le lancer, je me grouille de le récupérer et je file à toute vitesse sur mon canapé ( qui comme chacun le sait est la maison ousqu’il est inatteignable et qu’on peut plus l’attraper 😉 )

 

merichan_photos_2_adobephotoshopexpress_2013_03_28_13003a05003a04

 

 

étape 3: Après avoir grignoté mon jouet un moment et dès qu’elle ne fait plus attention à moi, répéter la manoeuvre décrite dans l’étape 1

Naaaaaaan mais je l’aime mon chien… c’est juste que des fois il apprend un peu trop bien les jeux favoris d’Heidi et les applique avec un peu trop d’ardeur!!!!

 

Déjà quand j’étais petite j’aimais pas être tout le temps le loup!!!!!

 

Bonne journée!

Share
Share