bla bla quotidien,  la miss

Comment faire flipper Heidi

Share

Coucou du lundi

 

 

Ici on est de retour aux matins difficiles, Heidi a tout tenté pour éviter de partir à l’école.

Cause de son stress: un texte charmant nommé les dernières heures de Pompeï, qui lui a donné une crise d’angoisse carabinée et a empiété sur ses heures de sommeil.

M’enfin elle est pas fiévreuse, elle s’était par ailleurs bien reposée tout le week-end, donc elle a bon gré mal gré démarré pour aller à l’école.

Lire un texte sur la fin de Pompeï n’est pas le seul moyen de la faire flipper…

 

merichan_photos_macrichtie_nuages_03_2013-1047

 

Et si le titre vend déjà la mèche quant à l’effet obtenu sur Heidi de ce qu’on a observé samedi soir, ça ne vous dit pas grand chose sur ce que c’était…

 

Un orage sec

 

Tout a commencé avec un beau coucher de soleil, celui qui est en photo en tête de ce billet.

Heidi y voyait un chien, Superchéri y voyait un hippocampe!

Le tout, en partant du même nuage, celui qui est dans le bas dans le soleil.

Et moi j’y vois dans le nuage du haut sur la gauche un chien qui saute en direction d’un arbuste ( sur la droite)

Un peu plus tard c’est la panique à bord:

 

 

Les éclairs s’enchainent…

Sans un gramme de pluie sur l’île

Heidi charge et recharge la page de la NEA pour le vérifier le fait.

 

la dite page de la NEA...
la dite page de la NEA…

 

Ce qui la stresse au delà de toute expression parce que du coup, Heidi n’a aucun argument pour empêcher la sortie nocturne de l’iPatch et de Lovely Nounou et se fait du souci quant au fait qu’ils se fassent éventuellement piéger au MacRitchie par l’orage voire se fassent foudroyer sans préavis.

Finalement l’iPatch et Lovely Nounou rentrent sains et saufs, Heidi respire, et jusqu’au lendemain et à la lecture de l’histoire de Pompeï on en avait fini pour l’angoisse…

 

 

Je vous souhaite un bon début de semaine!

 

Share
Share