meri-philosophe

Ces petits bonheurs du quotidien

Share

Coucou du mardi

 

 

Les matins se suivent et se ressemblent avec une Heidi pas super en forme, qui a tout le temps mal à la tête 🙁 Mais on fait aller.

On prend le bon côté des choses, les petits sourires… les petits plus… et on passe sur le reste comme chat sur braise…

C’est un truc que je prêche de plus en plus avec les années, que j’applique religieusement pour moi et qui fait que malgré les hauts et les bas

( une personne avec une maladie chronique est un candidat idéal pour la dépression, comme se chargent régulièrement de me le rappeler les médecins, quelque part presque vexés ou suspicieux de me voir me déclarer heureuse… )

 

merichan_photos_macrichtie_nuages_03_2013-1049

 

je trouve tous les jours au moins une raison de plaisir et un moment de VRAI bonheur…

C’est de laisser les petits riens que le quotidien apporte, me donner le sourire, et chérir ces sourires.

Parfois, j’ai du rester au lit toute la journée à cause de la fatigue, mais c’est pas d’avoir du faire ce qui reste une immense concession qui marque ma journée, mais le temps que j’aurais passé par exemple à regarder les nuages dans le soleil couchant, vraiment savourer mon café de début d’après-midi, apprécier le silence perturbé uniquement par les bruits de la nature ( à Bali, ou lors des balades au MacRitchie par exemple)

Ces derniers jours, par exemple, c’était:

partager un drôle de moment avec un chauffeur de taxi: à 5:38 de l’après-midi, son compteur final affichait 5,38SGD

J’ai remarqué ça en lui tendant l’argent, parce que l’horloge passait à 17:39. Le temps de retrouver mes mots, me saisir de mon téléphone pour immortaliser ça, et de lui expliquer pourquoi je voulais soudain prendre son tableau de bord en photo, il était 17:40…

 

merichan_photos_538_taxi_drive_03_2013

 

N’empêche que j’étais, moi, super amusée de la coïncidence – elle a fait ma journée! Comme le dit Baloo il en faut peu pour être heureux! – et que le chauffeur de taxi a été un poil contaminé par mon enthousiasme 🙂

acheter sur un coup de tête une boîte de fusains en même temps qu’un stock de crayons à dessin ( les miens passent leur vie à disparaître dans le trou noir des affaires d’Heidi) et au milieu des entrainements sérieux pour illustrer ( oui je me ré-entraine à dessiner ces temps, je m’amuse aussi avec les nouvelles apps qui ont fleuri à la maison, mais ma fluidité sur du crayon est sans pareille avec celle de l’ordinateur, qui est du coup plus une source de frustration que de plaisir…. )

Et voir si je sais encore m’en servir ( je vous laisse juge 😉 )

Et passer ainsi des heures sur le dimanche à faire quelques explications sur la perspective à Heidi, et la laisser s’éclater elle aussi avec ce feeling délire de dessiner aux fusains…

Son premier essai ressemblait à ça:

 

son premier essai et le modèle
son premier essai et le modèle

 

Le dernier à ça:

 

dernier essai, un vase en jade
dernier essai, un vase en jade

 

Au passage elle a fait des traces de charbon un peu partout y compris sur sa culotte… mais on va pas chipoter pour si peu 🙂 elle aurait pas eu autant de plaisir si elle avait du payer attention à la propreté.

Ce n’est pas grand chose, mais finalement l’angle avec lequel on aborde notre vie, change beaucoup sur la façon dont on la vit ou la subit…

Nos sociétés occidentalisantes, les progrès de la médecine, nous donne des illusions de contrôle et pléthore de choix qui souvent nous angoisse plus qu’autre chose… La réussite ou l’échec de nos vies reposent sur nos épaules, où du moins on le laisse souvent aller à le croire. Pour moi, c’est pas vrai, c’est une illusion, à notre échelle on ne fait qu’influencer des statistiques, changer de probabilité et rien n’est jamais garanti.

Si on court après le bonheur, il nous échappe, alors que si on le déniche parmi ce qu’on a, on en prend soin, on le fait fleurir, et il nous accompagne et nous aide dans les moments plus difficiles, parce que ça vaut la peine de se battre pour ce qu’on a!

Bon assez philosophé…

Je vous laisse sur un dernier dessin d’Heidi, qui a fait le tour de ses productions de fusain et m’a fait la liste de ceux qu’elle aurait aimé voir en ligne sur le site, et une devinette:

Qu’est-ce comme télécommande??

 

merichan_photos_adobephotoshopexpress_2013_03_19_08003a29003a50

 

 

Et je vous souhaite une bonne journée!

 

Share
Share