so singaporean

Chinese New Year is in the air II

Share

Coucou du mardi

 

 

Bon alors, on commence avec quelques informations cuisine qui pourraient vous intéresser…

J’ai tenté de mettre au four mes cupcakes minutes. Ils sont du coup nettement moins minute, vu qu’il leur faut du coup 15 minutes pour cuire, mais sinon l’opération est un succès.

L’autre info utile c’est que la substitution de la farine sans gluten par de la farine normale a été effectuée par une autre blogueuse singapourienne avec succès.

Du côté de la grue rien de bien nouveau pour le moment, on profite toujours du silence relatif et d’avoir de nouveau la possibilité de vivre avec les fenêtres humaines.

L’image du jour, c’est l’état des lieux du remblaiement hier.

 

merichan_photos_grue_mt_alvernia_04_02_2013-1029

 

Du côté de la ville c’est la frénésie de Nouvel An Chinois qui bat son plein. En pratique ça veut dire que:

tout passage en magasin alimentaire est un parcours du combattant entre les rayonnages supplémentaires qui étouffent le magasin – souvent ils ont resserré les rayons au stade où il devient complexe de se croiser à deux chariots;

il faut sans arrêt avoir l’oeil ouvert pour les actions spéciales sous peine de se faire enguirlander par la caissière parce que vous débarquez avec 1 seul paquet de champignon alors qu’ils sont vendus par 2 aujourd’hui!

certains aliments disparaissent, alors que les rayonnages de cadeaux pour Nouvel An et les nourritures traditionnelles se multiplient, quant aux aliments qui restent, ils sont souvent moins frais que d’habitude ( cf. l’incapacité locale de faire une mise en rayon respectant les quantités maximales à charger dans un congélateur par exemple);

c’est Heidi qui demande QUAND on ira enfin chercher son mandarinier, tu sais celui qu’on peut pas manger et qui va crever quoi que tu fasses d’ici à la fin de la période de Nouvel An;

dans les autres magasins, c’est l’occasion de trouver plein de trucs qu’on trouve pas d’habitude, en ce moment c’est LE moment pour remplacer ses casseroles, son électroménager et tutti quanti, actions spéciales à gogo ET choix exceptionnel ( m’enfin faut juste affronter la foule). Ceux qui pensent que la période avant Noël est mercantiliste n’ont jamais été dans des magasins en Asie à quelques jours de Nouvel An Chinois! L’autre jour une amie a trouvé une poêle à crêpes du côté de Thomson Plaza;

c’est enfin les taxis qui disparaissent comme neige fond au soleil, parce qu’entre ceux qui sont toujours là mais ne travaillent que la quantité nécessaire pour combler leurs charges et profitent de leur famille le reste du temps, sans compter ceux qui sont partis plus loin et donc sont absents plus longtemps que juste les quelques jours autour de Nouvel An.

Sur ces considérations existentielles profondes, il faut que je file faire des courses, justement avant que la foule ne devienne insoutenable 🙂

 

Je vous souhaite une bonne journée!

 

 

p.s. si vous avez deux minutes pour rire, je vous conseille l’article tout aussi éthnologiquement sérieux de Sylvie sur les habitudes des Homo Piscinus que l’avait été celui que j’avais écrit la semaine dernière sur le jardin botanique. J’ai d’ailleurs une observation fascinante à rajouter, dimanche, sous la petite pluie de novembre-par-27°C dans notre Condo, les seuls à avoir l’idée saugrenue de se baigner étaient: les francophones! ( Heidi faisant partie du lot je vais pas dire Français 😉 ) Quelle conclusion faut-il en tirer??

 

 

Share
Share