Les jours passent plus vite en fin d’année

Coucou du mercredi

 

 

 

Je constate que je suis comme chaque année victime du virus de fin d’année civile… il y a un espèce de trou noir où les jours s’enfilent, c’est la seule explication rationnelle que je vois au fait que je réalise avec horreur ce matin que j’ai pas envoyé un billet depuis une bonne semaine!

Bon alors depuis une semaine que s’est-il passé de beau?

J’ai accompagné, avec plein d’autres parents, la classe d’Heidi à Little India

Une chouette sortie 🙂

 

 

merichan_photos_sortie_deepavali_nov_20122-3-3

 

si l’on excepte le fait qu’il y avait déjà 3 tonnes de people – dont pas mal de classes – dans la rue à 10h du matin et que j’aime pas outre mesure la foule

si l’on excepte le fait qu’on perd de vue qu’Heidi est généralement un enfant très discipliné et que je tombe un poil des nues quand je dois élever la voix pour arrêter les tentatives de se pousser sur la route dans l’espoir d’être le premier de la queue pour rentrer dans le bus ( et aller s’asseoir tout à l’arrière ) les enfants sont magnifiques…

 

merichan_photos_sortie_deepavali_nov_20123-3-3

 

si l’on excepte le fait que je me retrouvée face à un dilemme à la noix qui m’a valu de me trainer le reste de la journée. Je connais bien mes limites physiques, et généralement quand ma jambe gauche fatigue, sortir la canne à temps permet d’éviter de surcharger la droite et de le payer. OK, sauf que le moment fatidique est arrivé en pleine visite du temple indien. Sachant qu’on laisse les chaussures et qu’on marche à pieds nus dans le temple, comment gère-t-on une canne qui fondamentalement touche le sol de la même manière que les chaussures qu’on a retiré??

On va dire que dans le doute, j’ai décidé de continuer à claudiquer dans le temple et de ne la sortir qu’au moment où on a quitté le temple, histoire ne pas commettre de faux pas…

Mais qu’évidemment j’ai payé la décision le reste de la journée. Et au passage eu droit aux questions des camarades de classe d’Heidi qui venaient en groupe les uns après les autres soit me poser directement la question du pourquoi de la canne, soit envoyaient Heidi en éclaireur.

On a fait une chasse au trésor, en images et en achats de petites bricoles, autour des symboles de Deepavali et d’éléments de culture indienne.

 

merichan_photos_sortie_deepavali_nov_20121-3-3-2

 

 

Fascinant de constater la différence des enfants entre cette année et l’année précédente et l’autre sortie que j’avais accompagné.

L’autre événement de la semaine dernière – et qui continue d’avoir des répercussions sur cette semaine parce que j’ai toujours pas fini les tris – c’est…

Heidi qui a décidé de grandir: de modifier sa chambre pour avoir un vrai lit supplémentaire pour les invitations à dormir, un bureau pour travailler.

Donc mercredi dernier, après la séance d’orthoptie Heidi, Superchéri et moi on s’est mis dans un taxi direction Ikea

Histoire de dégoter dans l’allégresse ( si si elle sautillait d’enthousiasme)

– une chaise de bureau, une vraie avec des roulettes mais ROSE ( accessoirement la même qu’elle utilise dans le cabinet d’orthoptie)

– un bureau ( le même que Supergranny mais pas la même couleur, d’autant plus que Supergranny a customisé le sien et qu’il est rose alors que celui d’Heidi a été acheté en blanc )

– un lit qui a un gigogne histoire de pouvoir dégoter de la place pour une invitée ( le même que sa meilleure-amie-en-Suisse-qui-habite-maintenant-en-France )

Vous aussi vous voyez une tendance????

Bon blague à part, l’harmonie des meubles et les choix faits devraient permettre à Heidi d’adapter la décoration de sa chambre à sa croissance et ses goûts qui changent… grosso modo elle est couverte au moins jusqu’à faire ses premières décisions d’adulte.

On paie et là Heidi se décompose et commence à pleurer… elle est triste pour son vieux lit qu’elle aimait quand même et puis c’est dur de grandir, avec tout ce qui change dans sa chambre c’est presque comme un déménagement, etc.

D’autant plus dur qu’elle s’imaginait que la livraison prendrait 3 jours, mais voilà ils livrent le lendemain déjà, pendant qu’elle est à l’école donc elle n’aura rien le temps de voir venir.

Jeudi soir, c’est la valse des modifications de place…

J’avais grosso modo fait mes calculs et je sais à priori comment faire jouer les meubles, mais il nous faut 4 déplacements du lit avant de trouver LA configuration qui convainc tout le monde ( au déplacement numéro 3 on avait satisfait tout le monde sauf Superchéri qui s’inquiétait du sens du bureau et du fait que ça coinçait fille chérie donc au lieu de démonter le bureau pour inverser l’espace rangement, on a fait un compromis en inversant la configuration de la chambre pour faire en sorte de ne pas avoir besoin de démonter-remonter le bureau )

Heidi rayonne, s’enferme dans sa chambre pour écrire des romans, fait ses devoirs à son bureau, et adore la touche de la petite lampe pour lire au lit…

 

merichan_photos_nouvelle_chambre_heidi_14_11

 

 

Elle a même accepté relativement de bon coeur les tris nécessaires, sachant qu’Heidi serait plutôt du genre à tout garder.

Superchéri a revu l’orthopédiste… il a reçu le OK pour la rééducation. L’orthopédiste était tout content avec l’amplitude de mouvement qu’il a déjà, et la progression de sa guérison.

Et comme tout ne peut pas aller pour le mieux dans le meilleur des mondes…

L’iPatch a de nouveau une infection cutanée aux staphylocoques, il traine comme une âme en peine, mange peu, et recommence à s’arracher les poils pour un meilleur accès aux blessures.

Donc aujourd’hui ( parce qu’évidemment il a tourné pendant Deepavali sinon c’est pas drôle) à part les courses, l’orthoptie, et les autres trucs que j’aurais du faire avant hier… il faut que je rajoute tenter de convaincre le véto de me re-donner les médicaments pour l’iPatch sans le leur montrer ( parce que l’emmener là-bas c’est [ bip censuré] et ça prend du temps, temps que je n’ai pas…. ) et si j’échoue de rajouter un passage chez le véto…

Pffffffff….

 

Share