cinema,  pause culturelle

Madagascar 3

Share

Coucou du lundi

 

Je sais, je devrais pas être là, mais en train de préparer mes bagages, finir les préparations technologiques de ces vacances – comme charger et mettre à jour tous les appareils électroniques qui vont faire le voyage- et pourtant…

Ça fait une pause bienvenue, de prendre un moment pour réfléchir sur la pause cinéma d’hier.

Non parce qu’hier – dernier week-end en famille avant mi-août- on a été voir Madagascar 3: From Europe With Love ( euh à moins que ce ne soit ennemis publics n°1 en Europe c’est dur de m’y retrouver entre toutes ces traductions 😉 )

Je ne vous passe pas l’habituel problème que c’est d’aller voir un film pour enfant à Singapour, soit le fait qu’il y a toujours au moins une bande-annonce inappropriée…

– ce qui avec Heidi est un vrai problème, elle commence la crise d’angoisse quant à savoir ce qu’elle va voir comme bande-annonce qui va lui faire peur dès qu’elle sait qu’on va voir un film –

And the winner is …

le teaser du prochain James Bond! On va pas se plaindre, ils auraient pu nous mettre je sais pas… le prochain Batman…

Bref.

Non pis c’était qu’une bande-annonce sur trois, les deux autres c’était Ice Age 4 et Brave ( Rebelle en bon français, le prochain Pixar) donc bien en ligne avec le public cible. On a eu fait pire.

Madagascar 3 donc

Bin bof…

Heidi a aimé. Mais si je prends au riro-mètre pur elle a beaucoup plus ri à plein d’autres films, et si je prends au je-ne-peux-pas-cesser-d’en-parler-d’un-ton-surexcité-omètre pas franchement plus glorieux donc même si elle a aimé ça lui a pas laissé une impression exceptionnelle.

Quant à Superchéri et moi, on est ressorti de là comme bien d’autres films d’animations ces derniers mois à se demander pourquoi on avait payé le billet pour le voir.

Superchéri a décrit le film comme vide et sans histoire…

Perso je nuancerais un peu, c’est pas qu’il y a pas d’histoire, c’est qu’elle se noie et disparait dans la foule des références et des allusions en tout genre, et qu’il me reste une impression de manque d’homogénéité entre des séquences qui sont, soit, impressionnantes mais ne s’intègrent pas forcément avec l’histoire, et les moments où l’histoire progresse et qui semble bien molle et clichée en comparaison.

Inutile de dire que maintenant on attend Brave/ Rebelle avec appréhension, parce qu’on ressort tellement souvent déçu ces temps qu’on se demande si on ose encore y aller.

Au cinéma…

Voilà

Le prochain billet sera sans doute à l’heure helvétique – vu qu’on prend l’avion demain- en attendant donc je vous souhaite un bon début de semaine 🙂

 

Share
Share