instantanés singapouriens,  so singaporean

Le syndrome Transformers

Share

Coucou du mercredi!

 

Bon bin au programme du jour…

C’est petite journée pour Heidi. Elle est de nouveau partie à l’école ce matin avec le sourire, apparemment les appuis en maths et les longues théories sur le fait qu’à tout y prendre les maths c’était moins compliqué que le français parce que c’était un langage avec moins de règles et pas d’exceptions aux règles ont porté leurs fruits! Du coup elle a eu un compliment de la part de son prof, au vu de sa capacité à multiplier…

et est juste aux anges 🙂 Même les fautes de sa dictée préparée ne lui ont pas ôté son sourire!

C’est le fait de coincer une expédition chez le véto pour acheter des produits anti-puces… il semblerait au vu des démangeaisons intempestives de l’iPatch qu’il mérite au sens littéral qu’on le traite de « sac à puces »

Et c’est l’obligation que je me donne de ne pas passer trop de temps sur le billet du jour… parce que sinon je vais jamais réussir à avancer sur la réécriture de mon manuscrit!

– objectif que je vais essayer de tenir sur les prochains temps, de ne pas passer plus de 20 à 30 minutes sur le billet du jour… ce qui devrait avoir comme effet secondaire des billets plus courts… Je vous ai vu pousser un soupir de soulagement! 😉 –

Allez, sur ce le sourire du jour et les photos du jour…

 

merichan_photos_transformers_05_2012

 

 

Cette capacité – que j’avais pas observée avant d’aller au Japon- de devenir un adulte responsable et de rester en enfance à de larges échelles de la population que partagent clairement les singapouriens et les japonais.

Depuis la résurgence de Transformers, il est plus facile d’observer à Singapour un autocollant Transformers sur une voiture ou un camion que de croiser une Fiat ou une Alfa Romeo ( si vous vous demandez pourquoi je cite ces marques en particulier, demandez à Heidi )

– Depuis que j’ai remarqué le premier de ces autocollants, j’en vois partout….-

Pour ceux ou celles qui auraient jamais vu Transformers, quand un Transformer est transformé en un véhicule anodin, il lui reste néanmoins son blason. Du coup mettre un autocollant Transformers, c’est un peu comme transformer ta simple bagnole en une batmobile l’air de rien 🙂

 

merichan_photos_tranformers_05_2012_2-2

 

Alors autant les filles et les trucs kawaii – mignon- déjà à HK j’avais repris l’habitude, autant les autocollants Transformers, ça me laisse la même impression qu’une pub qui m’avait hallucinée au Japon quand j’y étais, avec le businessman en costume qui s’extasiait sur Pikachu

Si je devais faire de la psycho de bazar à 2 balles pendant quelques minutes… je dirais que c’est pas forcément un hasard de voir ça dans deux des sociétés les plus normatives que j’ai fréquenté de près, et où les hommes n’ont finalement pas tellement de places pour se rebeller, à part dans des petits espaces comme ça – où alors dans le contenu du tee-shirt…. ( à Singapour le tee-shirt est un moyen d’expression sociale, de rébellion, d’individualisation tout en portant un uniforme, etc. )

Sur ce, je suis arrivée au bout du temps que je m’étais fixée…

Donc je vous souhaite une bonne journée, je m’en vais fermer les portes-fenêtres de mon balcon, parce que les travaux ont démarré et qu’on s’entend plus penser avec le bruit qui rentre dans mon salon!

Et je vous dis à demain 🙂

 

 

Share
Share