La botanique selon Heidi…

Coucou du vendredi!

 

J’aimerai vous dire que je bosse comme une folle… et que c’est pour ça que je ne suis pas repassée depuis mercredi, mais ce serait embellir un peu.

Je suis un dans une de ces phases où j’aime pô ce que j’écris et que je recommence vingt fois…

Comme en plus les rares moments où j’arrive à rentrer dans mon histoire, c’est soit un moment où je ne peux pas ( non parce que je fais ce que je veux, mais taper un texte à l’iPhone en même temps que je fais mes courses je n’y arrive pas. Déjà dans le bus c’est sport, je risque régulièrement de manquer mon arrêt)

Soit dans un moment où je suis garantie d’avoir les 25 interruptions vitales et hyper-hyper-importantes de mademoiselle Heidi parce que tu comprends elle a essayé mais elle comprend pas ses devoirs, ou Lovely Nounou qui veut savoir qu’est-ce qu’elle doit prévoir pour le prochain repas, et autre préoccupations du genre…

Bref, je suis frustrée.

Du coup c’est décidé, une grande envie de me faire rire toute seule comme une grande, à raconter les turpitudes botaniques de fille chérie sur ces derniers jours.

Ça a commencé en fin de semaine dernière, parce qu’ils ont abattu des arbres dans le Condo.

La miss – qui est dans sa phase Idéfix,

 

©Uderzo&Goscinny
©Uderzo&Goscinny

 

à tendance tree-huger ( qui pour les non-anglophones se traduirait presque par éco-terroriste en terme de connotation péjorative de l’expression, plus littéralement ce serait amoureux des arbres )

et qui nous fait une tronche d’enterrement, et se lance dans des grands discours anti-Singapour à chaque fois qu’elle voit des arbres abattus, parce que tu comprends ils détruisent toute la nature, etc. etc.

Comment dire, comme tous les enfants de son âge, notre écolo-en-herbe manque de subtilité dans ses points de vue. –

La miss, disais-je donc, commence à s’indigner des arbres abattus, sauf que je l’arrête dans son élan et lui explique que les arbres étaient malades

Et là elle me regarde avec une expression incrédule

Je lui aurais annoncé que l’arbre avait développé des ailes et était parti tout seul j’aurais eu plus de chance de lui faire avaler l’histoire!

“Maman, un arbre ça bouge pas! Ça peut pas attraper des maladies!”

S’en est ensuivi une de ces longues batailles de point de vue dont on a le secret sur plusieurs jours pour qu’elle admette que même si OUI un arbre ne bouge pas, c’est pas parce qu’on lui dit qu’elle a attrapé un virus à l’école, que c’est pas pour autant que le virus est fixe à l’école et que c’est elle qui est allé à lui et non le contraire…

Vous me suivez?

Non parce que c’était ça le fond de son problème, vu qu’on parle des endroits où nous, êtres humains, sommes tombés malades, elle voyait pas comment un arbre qui ne bouge pas pouvait du coup attraper quelque chose.

Alors tu parles du fait que les insectes qui mangent les arbres peuvent être classés dans la catégorie “maladie”

Et du fait que les champignons et autres moisissures en tout genre se déplacent dans le vent…

Ok, elle a bien voulu admettre du bout des lèvres que je me fichais pas d’elle.

J’avoue que ça m’hallucine toujours quand elle croit mordicus que je me fiche d’elle pour des trucs sur lesquels j’étais super sérieuse, alors que parfois elle avale des énormités sans sourciller.

Mais du coup, à réfléchir sur les plantes et sur le changement de paradigme admis, elle est revenue à la charge avec d’autres questions…

“Au fait pourquoi est-ce que les arbres ils font des fleurs? A quoi ça sert?” ( sous-entendu à part me faire des allergies, vu qu’elle m’a posé la question juste après une montée de rhume des foins, si si, elle en a de temps en temps, rien d’aussi sévère qu’elle n’aurait en Suisse, mais on le remarque quand on traine dans les parcs un jour ou il y a du vent)

Et là tu dis que tu vas mettre à profit le fait que fille chérie soit accro aux livres sur la naissance!

Et tu expliques que les fleurs c’est les petites graines de bébé des arbres…

Tu sais y’a des fleurs filles et des fleurs garçons, et comme les arbres bougent pas, c’est les abeilles qui amènent les graines des fleurs garçons dans les fleurs filles.

Et puis après tu as le fruit, c’est le bébé de l’arbre…

Non parce que tu vois comme l’arbre ne peut pas bouger, il est malin et utilise les animaux qui bougent pour faire ce qu’il ne peut pas faire…

Ses bébés il les fait avec l’aide des abeilles – qu’il attire la forme, la couleur et l’odeur de ses fleurs – et ensuite grâce aux fruits qui sont mangés et dispersés grâce aux oiseaux et parfois aux plus grands animaux, les nouveaux arbres poussent plus loin.

Inutile de préciser que c’était sceptique 2 – le retour!

– moi qui étais tellement fière de mon analogie et d’avoir tourné l’explication de manière à la rapprocher d’un mécanisme qu’elle comprenait déjà! –

Tout ça parce que… “ Maman arrête de me raconter des mensonges, il y a pas de noyau dans une mangue!”

Mouais fille chérie souffre déjà du syndrome de la théorie du cygne noir… ( c’est fou toutes ces théories hautement complexes qu’elle nous démontre sans les connaître… )

Et comme pour elle les mangues n’ont pas de noyau, qu’elles sont des fruits, tout ce que je lui racontais était une gigantesque fumisterie. On pourrait croire dans ces moments, que je passe ma vie à tenter de lui raconter des craques! Je vous jure que pourtant c’est pas le cas!

Ça tombe bien, c’est la saison des mangues arc-en-ciel…

 

merichan_photos_rainbow_mangos_05_2012

 

 

Donc j’ai fait d’une pierre deux-coups lors des courses suivantes, je me suis achetée des bonnes mangues, et j’ai prouvé à fille chérie que NON la mangue n’est pas le cygne noir qui fiche toute mon explication par terre, juste que le noyau d’une mangue ne ressemble pas à l’image qu’elle avait d’un noyau mais qu’il est bien là.

“ah ouais, quand même hein” a été sa réponse…

Depuis elle digère tout ce qui a été expliqué, quant à moi j’attends de savoir quel sera le prochain épisode.

Je vous souhaite une bonne journée

edit: j’allais dire un bon week-end mais vu que j’ai pas été fichue d’envoyer le billet à temps j’ai effacé vu que personne ne l’aura lu dans les temps 🙂

 

Share
  • Tu sais avec l’iPhone tu peux aussi dicter 🙂

    • ga_merichan

      histoire de me rendre compte à quel point mes phrases n’ont ni queue ni tête quand je les dis et ne font sens que lorsque je les écris loooooool ?

      • Lol tu devrais expérimenter avec “Notability” ça marche sur iPhone/iPad et Mac via iCloud. Tu peux t’enregistrer, prendre des notes au clavier ou stylus et même prendre des “coupures de Web”

        • ga_merichan

          J’essaierai un de ces 4 🙂

          Peut-être….

          ( garde espoir… une fois j’ai fini par installer 1password)

          Non mais sérieusement j’ai fait des progrès pour taper à l’iPhone sans louper mon arrêt de bus depuis 2012, reste que selon ce que je fais, au moment où l’inspiration vient, je suis coincée, aucune chance de l’enregistrer.

          Et selon à quel point je me laisse prendre dans mon histoire je perds dangereusement la notion du monde qui m’entoure.

    • ga_merichan

      Bon d’accord je peux faire semblant d’être au téléphone au Giant pendant que je fais les courses… mais quelque chose me dit que du coup je vais oublier la moitié des courses…