bla bla quotidien,  meri-philosophe

digressions linguistiques

Share

Coucou du jeudi!
Désolée de vous avoir fait défaut hier…

 

Mais je vous écris la plupart du temps le matin et hier il y avait comme un grain de sable dans la machine: vu qu’Heidi est pas encore à 100% si elle n’arrive pas du tout à se réveiller à 6h30 – heure nécessaire pour arriver au bus scolaire à temps- je la laisse dormir plus longtemps quitte à devoir la monter moi-même à l’école en taxi.

C’est ce qui est arrivé hier – bon ça tombait bien, vu que je devais de toute façon amener un médicament à l’infirmière scolaire-

Sauf que comme j’étais pas encore très réveillée au moment de partir, j’ai oublié mes clés…

Et que quand je suis arrivée à la maison… Lovely Nounou était pas encore rentrée de la promenade du chien… donc que j’étais bloquée dehors…

 

corneilles_802png

 

Du coup j’ai poussé jusqu’au Cold stoppage – STORAGE il me gonfle cet auto-correcteur! mais bon si je dois être 100% honnête, je vais continuer à râler et je ne fouinerai pas pour trouver un moyen de le désactiver, au vu du nombre de fautes de frappe, surtout des inversions, qu’il me rattrape – faire des courses.

Jusqu’ici tout va bien…

Sauf que c’était déjà 10h30 du coup et que j’avais encore un email à pondre en tant que déléguée de classe.

En ce moment on a un sondage au LFS concernant le port de l’uniforme – à savoir que le LFS doit être quasi la seule école à Singapour à ne PAS avoir au moins une tenue uniformisée, et que du coup la question revient régulièrement sur le tapis-

Mais comme partout lorsqu’on peut s’exprimer et donner son avis librement et démocratiquement, il n’y a pas grand monde pour remplir les enquêtes ( Je schématise mais en moyenne 20% des familles seulement répond aux enquêtes de satisfaction c’est pas exactement un nombre représentatif de l’opinion générale… ) et du coup personne n’arrive à savoir quel est vraiment l’avis des parents ce qui a pour corollaire que le sujet revient sur le tapis.

Du coup on nous a poliment demandé d’appuyer le mail du sondage en envoyant des rappels pour convaincre les gens de répondre…

Exercice de style complexe s’il en est: ça doit être concis, percutant ET dans un niveau de français plus formel que ce que je pratique au jour le jour.

Accoucher du dit-email en français 1 heure
Le traduire en anglais – parce que je suis consciencieuse et que même si je n’ai essentiellement que des parents francophones ou bilingues dans ma classe j’essaie de fournir la version anglaise au cas où- 30 minutes.

C’est mal fichu…

C’est pas la première fois que je constate cette bizarrerie qui fait que pour un email relativement formel, je suis nettement plus rapide à le livrer en anglais que dans ma langue MATERNELLE. C’est vexant!

– même si rationnellement je sais que c’est justement lié au manque de pratique du français formel, ainsi qu’au manque de lecture en français-

Même Heidi se fiche de moi à me voir sécher sur un texte, ou alors elle me sabote en me parlant en anglais alors que je suis en train de rédiger du français ( mouais impossible de faire ça… c’est soit une langue soit l’autre… je ne peux pas gérer les deux en même temps, contrairement à elle. Je crois qu’elle tire un certain plaisir de me voir peiner sur une capacité qui pour elle est naturelle, surtout si on vient juste avant de s’énerver pendant 2h sur ses devoirs, et la conjugaison d’avoir au futur… )

Et le temps d’en avoir fini avec l’email vlam, elle était de retour, donc la saga des devoirs… presque 3 heures hier, pour finir par écrire un mot à son prof parce qu’elle arrivait juste pas à réciter sa poésie malgré le temps investi. Il reste encore quelques petites conséquences de la chute de jeudi dernier.

Et évidemment si je vous avais écrit un billet APRES 3h d’efforts sur les devoirs, comment dire… j’aurais pas forcément été très diplomate ni juste envers Heidi.

Bref.

J’ai digressé ( ah tiens le verbe digresser n’existe pas dans le dictionnaire de mon auto-correcteur, du coup j’ai été prise d’un doute, si j’avais encore commis un franglicisme, parce que- soyons honnête – ça m’arrive. Et bien non! Il existe bien en français… c’est l’auto-correcteur qui avait tort et pas moi!) pour changer…

Et du coup j’ai plus vraiment le temps de vous parler de ce que j’avais envie de base… iBooks Author, donc ce sera pour un autre jour…

Bonne journée!

p.s. la photo du jour?

Aucun rapport mais un clin d’oeil… tomber sur les corneilles locales – qui ont des nids du côté de Novena et sont en train de nicher en ce moment donc qu’à certaines heures de la journée quand on passe à Novena on se sent comme dans un parc en Suisse- c’est un instant nostalgie d’expat’.

Celle-ci se posait quand même bien la question de savoir si elle devait s’offenser de ma proximité ou continuer à fourrager les poubelles du Condo comme si de rien n’était.

Share
Share