la miss

cascadeuse professionnelle

Share

Coucou du vendredi

Décidément chaque fois que je dis que je VEUX vous parler d’un truc, j’ai des bâtons qui apparaissent mystérieusement dans mes roues et ensuite je suis mal barrée pour m’y tenir…

Aujourd’hui mes bâtons s’appellent Heidi, et un superbe front bleu, merci une chute dans la cours d’école.

On va dire que vu son comportement et ses antécédents le spectre de commotion numéro 4 n’est pas loin… et du coup -après une fin d’après-midi d’hier à se regarder Lovely Nounou et moi un poil désespérées parce qu’on revoyait la miss des autres fois.. – une nuit du coup à la réveiller…

C’est un vendredi à la maison et une visite chez le neuropédiatre en urgences – que du coup je suis contente qu’on ait pas encore eu le temps de fermer le cas précédent… on reprend directement en consultations de suivi au lieu d’ouvrir un nouveau cas… question facture c’est pas plus mal… faut savoir trouver des petits bonheurs là ou on peut-

Après avoir traqué l’infirmière et le prof pour reconstituer les faits et se faire confirmer que Heidi ne s’est absolument pas plainte hier quand elle a commencé à se sentir mal après la chute…

Donc la miss est tombée à midi, est allée directement à l’infirmerie, qui a bien soigné la bosse… et ensuite la miss est allée en classe et plus rien…

Jusqu’à 15h40 ou je récupère moi une gamine limite incohérente, qui ne termine pas une phrase et à défaut de meilleure image est à l’ouest ( ou shootée mais je sais pas si j’ose dire ça de ma fille de 7 ans et demi alors que j’habite à Singapour)

Complètement traumatisée parce qu’au vu du regard des gens qui sursautent tous quand ils voient son front, elle est persuadée d’être défigurée pour toujours.

Elle te parle de la chute, de l’infirmière… et du fait qu’elle se sent bizarre…

Tu dis à ta fille “ mais pourquoi tu as pas dit à ton maître que tu sentais pas bien et que tu avais très mal à la tête?”

Euh bin j’allais pas l’embêter avec ça!

“Chérie… ton maître il est pas devin… il peut pas trouver tout seul que tu es mal, si par ailleurs tu dis rien… et puis vu ta bosse, si tu lui avais dit que tu te sentais mal, il t’aurait pris au sérieux.”

Ah j’ai pas pensé.

Voilà… voilà…

Donc la miss – vu ses symptômes- est considérée comme légèrement re-commotionnée et mise sous le même traitement de fond que la dernière fois, pour essayer de faire en sorte que les maux de tête et les troubles de la concentration dont elle souffre ne s’installent pas au delà des quelques prochains jours.

Donc là dessus, plus vraiment ni le temps ni l’envie de trouver un moyen de faire une jolie liaison pour vous emmener sur la danse du lion… donc bin ce sera pour demain si tout va bien…

– et pour ceux et celles qui se demandent OUI en disant ça je touche du bois-

Bonne journée!

Share
Share