en cuisine sans gluten,  meri-philosophe,  sans gluten & sans lait,  sucré

du printemps à l’automne

Share

en tout juste 24h…

 

Gotta Love Singapore!

 

Coucou du vendredi…

 

On finit la semaine sur le thème dominant de la semaine: en cuisine

Bin voui l’avantage des coques de tartelettes au congélateur, c’est qu’aussitôt envie aussitôt fait d’en refaire une fournée!

 

tartelettes_prunes_pommes

 

 

Et on change radicalement de saison: c’est prunes et pommes ( pour mademoiselle angel qui aime pô les prunes – vous savez un peu sur le ton du schtroumpf grognon)

Les prunes sur lit d’amandes en poudre, les pommes sur de la noix de coco rapée – mouais j’avais demandé à Superchéri de me racheter des amandes en poudre mais apparemment il s’est trompé de paquet, qui à sa décharge est exactement le même c’est juste écrit en petit dessus, pas d’illustration d’amande ou de noix de coco sur le paquet pour lui simplifier la vie, donc j’ai tenté-

Ah oui parce que l’avantage de vivre dans un pays qui n’a quasi aucune agriculture propre et est complètement dépendant des importations pour faire vivre sa population, c’est qu’on importe d’un peu partout

Et en ce moment c’est l’automne en Europe, dans une partie des USA, du coup en parallèle des bonnes fraises australiennes, on a les bonnes pommes françaises et les prunes des US of A

Le seul problème dans tout ça – hormis les considérations écologiques qui font qu’on mange des choses faites aux antipodes et dont le bilan écologique est catastrophique – c’est que ça aide pas à s’y retrouver dans le concept des saisons…

Il fait le même temps toute l’année, la lumière reste la même toute l’année, et vu que les importations de fruits et légumes se font un peu partout, on peut même se raccrocher à des choses comme les saisons des fruits.

Non parce qu’il y en a l’air de rien, même sous les tropiques les arbres fruitiers gardent des saisons: les manguiers ne produisent pas de mangues en continu, pareil pour le durian, les grenades, et ainsi de suite…

A quoi on le remarque, nous? Bin parce qu’à une période de l’année nos mangues viennent des Philippines, à une autre d’Inde, ou de Thailande…

ça vous fait une belle jambe de le savoir hein – la bonne nouvelle étant que c’est vendredi donc que vous allez avoir le temps de vous remettre de cette débauche d’informations ab-so-lu-ment essentielles 😉

Bonne journée!

 

Share
Share