bla bla quotidien,  la miss

Le syndrome du boa ouvert

Share

Coucou du mardi

 

 

Bon je triche là maintenant tout de suite, c’est pas encore mardi, mais si je commence ma chronique que demain, je vais jamais réussir à la mettre en ligne avant midi heure suisse- soit le soir chez moi!

 

Mardi c’est généralement ma journée de folie, et demain c’est particulièrement corsé:

  • Tai Chi ( même que je suis toute vexée parce que j’ai pas réussi à retenir correctement le mouvement appris la semaine dernière!)
  • Manger à midi avec une amie
  • Faire les courses, en particulier le passage au magasin diététique qui s’impose parce que la miss a bientôt vidé son stock de goûters et moi j’ai fini mon pain sans gluten
  • Amener la miss à la logo à son retour de l’école

 

Même si le soir je vais plus me voir les mains de fatigue ( attention du coup à ne pas faire comme ce soir et tenter d’ouvrir l’allée avec ma carte de bus… étonnamment ça marche pô… ) ça va être chouette!

Non parce que fan n°1, j’ai nommé fille de ma vie bien évidemment, a été très claire: « maman tu mets pas assez de dessin… je veux encore plein de Patch y sont drôles! »

Ah non parce qu’elle fait de son mieux pour me lire: elle m’a demandé de rajouter le site en bookmark sur son browser et va le regarder!

Bon bin soit… promis chérie, je vais essayer d’en mettre plus…

Mais comme j’ai pas le temps ce matin… je vais tricher encore une fois, et te piquer un des tiens:

 

boa ouvert version Heidi

 

 

Vous remarquerez au passage que la miss a adopté le principe du crayonné/ on repasse ensuite au stylo, et que – quand elle veut- elle a une écriture à me faire pâlir d’envie

« Mais qu’est-ce? » Vous demandez-vous sûrement… – non parce que moi je suis restée coïte quelques minutes malgré mon habitude du phénomène- Je suis gentille je ne fais pas durer le suspens plus longtemps…

C’est ma miss qui traverse de manière intense sa période St-Exupéry! Pourtant elle a pas lu le petit prince… pas encore du moins… j’ai bien essayé de le lui lire, histoire de lui faire comprendre pourquoi je me marrais comme un phoque la première fois qu’elle est arrivée avec un dessin du style… «  non ma chérie c’est pas que je me moque de tout, c’est nerveux je suis subjugée par ton intelligence, j’ai mis au monde la réincarnation de St-Exupéry » Ce qui vous vous en doutez l’a fait soupirer 2 fois plus fort «  décidément elle est irrécupérable ma mère » Mais elle décroche c’est trop de texte pour elle encore.

Quel rapport entre le bonhomme bizarre ci-dessus et le petit prince? Le boa ouvert…

Tout le premier chapitre du petit prince – si tu t’en rappelais plus 😉 – c’est la carrière de dessinateur avortée de l’auteur, face à l’incompréhension que suscite ses dessins de boa avalant un éléphant, où pour résoudre le fait que les adultes voyaient systématiquement un chapeau il fait le même dessin en coupe avec l’éléphant visible.

Ma miss a depuis quelques mois décliné le concept du boa ouvert sous toutes ses formes… enfin une en particulier- parce que ce qui obsède fille chérie… c’est la grossesse!

C’est une obsession de longue date, qui fait que son livre préféré c’est « la naissance » que son il était une fois la vie préféré c’est « la naissance » que ses Tchoupi préférés c’est « Tchoupi a une petite soeur » et «  Tchoupi s’occupe bien de sa petite soeur »

Que les adultes de son entourage qui lui annoncent un heureux événement ont droit à un harcèlement en bonne et dûe forme pour mettre la main sur les dernières nouvelles et si possible des photos de l’évolution du ventre Le plus drôle étant qu’en live par contre elle se liquéfie littéralement et se réfugie derrière moi incapable d’articuler un mot tellement ça l’impressionne.

Elle met donc des bébés dans le ventre partout ou elle peut… voir même ne dessine que la vue en coupe de l’utérus comme ci-dessus.

Et la miss de constater, avant-même de pouvoir le lire, que oui St-Exupéry avait raison: les adultes manquent d’imagination! Elle doit systématiquement expliquer le contenu de ses dessins- même à sa mère qui pourtant devrait avoir l’habitude- avant de voir la lueur de compréhension s’installer dans notre regard.

Sur ce je vous laisse… j’ai Tai Chi 😉

 

 

Bonne journée!!

 

Share
Share