la zenattitude, un art sous-estimé

Coucou du mercredi!

 

Aujourd’hui le challenge du jour, c’était écrire un message à la maîtresse de la prunelle de mes yeux sans me laisser aller à être injurieuse.

J’y ai bossé 40 minutes ce matin… j’espère avoir réussi… parce que ce serait con qu’un coup de sang vienne jouer les trouble-fêtes dans la relation entre fille chérie et sa maîtresse – que par ailleurs je bénis chaque soir des progrès qu’elle fait faire à ma fille…

Mais voilà… fallait quand même que je trouve un moyen de signaler que ce serait cool si j’avais pas tous les mardis un coup de stress comme celui d’hier, quand théoriquement il aurait dû ne pas avoir lieu.

Pour situer le contexte ma miss a fait un épisode asthmatique , et comme depuis la qualité de l’air continue à faire des hauts et des bas – pas des niveaux graves hein c’est du pipi de chat face à Hong Kong- mais apparemment on est un peu dans un no man’s land à la maison question renouvellement de l’air et régulièrement le matin ces temps on se lève avec le charmant parfum du feu de bois… Conséquence, elle est sous traitement de fond et je sais pas quand on pourra le cesser…

( à en croire la déclaration pudique de l’agence qui donne les messages pour la qualité de l’air ici: quelque part en mai lors de la prochaine vague de mousson- je précise hein que la mousson c’est comme la bise, c’est le nom d’un vent- parce qu’entre deux ils ont une vague de sécheresse sur Sumatra et ça favorise les incendies plus étendus)

Bref…

La miss a donc un protocole de soin déposé à l’école, et tant qu’elle ne fait pas trop d’efforts violents genre courir tout va bien, hier matin je me disais justement qu’elle a enfin plus de cernes jusqu’au milieu des joues et un beau teint… je commençais à fantasmer de descendre le traitement…

Et hier, alors qu’on est virtuellement en retard pour la logo et que je n’ai pas d’autre choix que de sauter dans le taxi et l’y emmener… je récupère une gamine avec une tronche de déterrée pleurnicharde….

Je commence à lui poser des questions… avec un fond de stress du fait que je vais PAS pouvoir la traiter avant notre retour à la maison…. pour savoir ce qui a déclenché le fond de crise qu’elle a…

Et la môme qui se liquéfie en sanglots: la maîtresse lui a fait faire la gym.

La môme est surtout traumatisée par le fait qu’elle a pas été crue, parce qu’évidemment elle a protesté mais que la maîtresse ne l’a pas prise au sérieux du fait qu’il n’y avait pas de mot écrit…

Et là tu sens la rage qui monte… celle du fin fond des tripes… la première pensée qui te vient à l’esprit c’est le hurlement primal: «  et le certificat médical que j’a donné la semaine dernière et qui était valable 2 semaines c’était pour en faire des confettis peut-être!!!! »

Pis bon… assez rapidement la part rationnelle de ton intellect reprend le dessus et tente de calmer la tigresse en toi qui aimerait faire la peau de la maîtresse surtout – objectivement- parce que tu vois t’envoler tes rêves d’en finir rapidement avec les contraintes asthmatiques actuelles de fille chérie et que tu as mal au coeur de la récupérer dans cet état… et que ça elle y peut pas grand chose…

D’autant que d’une fois que tu as eu une minute pour reprendre ton souffle tu t’en veux à toi… parce que tu as tellement mis ton coeur dans la bafouille de la semaine dernière… et que de toute façon ta fille est tellement la prunelle de tes yeux, que tu as pas eu le réflexe de te dire qu’avec 26 enfants et le mauvais à-propos d’un changement de cahier de liaison, elle a des excuses d’avoir perdu de vue l’information transmise.

Du coup bin ce matin…. après avoir ruminé pendant toute la soirée…

Tu refais une copie de la copie du certificat médical que tu avais conservée, tu fais une page où tu réexpliques la situation, les signes d’appel pour la miss – qui malheureusement si elle comprend un peu mieux ce qui se passe ( cette fois-ci elle décrivait qu’elle était serrée dans la gorge) est toujours pas claire… et surtout n’a pas le réflexe de se dire que là elle doit lâcher ce qu’elle est en train de faire pour aller réclamer son ventolin…

Question de priorités: c’est dur de changer sa perception…

Là, elle avait survécu à la gym, mais c’est la récré juste derrière où toutes les filles – et évidemment fille de ma vie ayant un instinct grégaire en bon état de fonctionnement elle peut pas passer son tour dans ce genre de situation- poursuivaient un des garçon qui l’a achevée… elle a commencé à se sentir mal sur la fin de la récré et n’a pas eu le réflexe de donner suite.

Donc tu signales au passage à la maitresse que ce serait cool si elle était attentive en particulier à l’état duquel ma miss remonte de la récré surtout si la récré suit de près le sport.

Le tout en l’enrobant dans un texte que tu espères au maximum posé comme de vraies excuses d’avoir manqué à ton devoir d’information

 

little_india

 

Sinon bin au programme du jour… théoriquement…

  • j’ai toujours pas pu faire mes courses d’hier… pas eu le temps le matin, et j’ai du ramener la môme tout de suite à la maison après la logo donc pas pu le soir non plus…
  • J’ai toujours ma pile d’administratif…
  • Un projet photo qu’il faut que j’avance impérativement ( dont la photo au sommet fait partie, elle a été prise à Little India)
  • Et la môme à récupérer à l’école à 14h15 vu que c’est AES
  • Ah pis faut que je passe à la poste….

Bon et si j’allais me tirer un second café pour me donner du coeur à l’ouvrage…

Bonne journée à vous!

Share