La suite pour le moment c'est ici

Je me débats toujours dans ma migration...

Je laisse donc ce site en place pour le moment...


Mais pour les nouveaux billets... rendez-vous là



http://merichan.com/wp/
Comments

Ma vie avec Mozart

Coucou du mercredi



Je sais… des éternités que je ne vous ai plus mis de billet! En direct de l’ancienne plateforme parce que la nouvelle n’est toujours pas au point ( et que je n’ai pas le temps de m’en occuper) en espérant que le serveur accepte encore de charger le nouveau billet, d’où le fait que c’est une billet nu sans illustration, j’augmente mes chances.

Mais pourquoi? Version télégraphique: en grande partie parce qu’Heidi est en train de préparer le concours d’entrée en école locale, qu’on a pris un rythme d’école à la maison. Mais qu’Heidi et les maths ne coulant pas forcément de source, c’est un sacré boulot de la préparer.

Qu’on a eu les petits imprévus d’un nouvel emménagement genre racheter un sèche-linge en urgences et relaver toute notre lessive parce que plus rien ne sèche à temps avec la pluie de ces derniers temps et que tout moisit!

Qu’Heidi a eu la dengue - et qu’Heidi malade c’est pas une sinécure - qu’Heidi a eu son anniversaire - et qu’une fête d’anniversaire d’Heidi c’est pas une sinécure- que j’ai des envies de cuisine du coup à avoir fait mon gâteau le plus ambitieux à ce jour, et que je m’essaie au chocolat, pour le plus grand plaisir d’Heidi. Que mon portable est tombé en panne, donc que je suis derrière mon bureau pour écrire ce qui n’est pas pratique quand Heidi travaille à la table du salon et m’appelle à l’aide toutes les 25 secondes.


On y croit, je vais finir par ravoir le temps de fignoler la migration.


Bref, le temps m’est compté aujourd’hui donc je passe de suite dans le vif du sujet:


Hier soir Superchéri et moi on est allé voir la générale de Ma vie avec Mozart, la dernière production de Quest Interactive qui ouvre ce soir au théâtre de l’alliance française. Même topo que lors de Yes Ma’am sauf que j’ai échangé mon binôme miniature contre le binôme taille adulte Happy ( il va m’aimer en lisant ça) Et au même titre que la dernière fois, c’est dans ses mots que je trouve la validation de ce que j’avais envie d’écrire en sortant de la pièce:


Foncez la voir!



Je m’explique: je l’ai pris avec, avec seule explication que c’était une générale à laquelle on était invité, il ne savait absolument rien de la pièce ( oui je vis dangereusement, enfin qu’à moitié parce que je le sais amoureux de musique classique et que moi je savais qu’il y avait un orchestre live ) et est ressorti en faisant la liste des personnes qu’il devait prévenir d’aller absolument voir la pièce.


Quentin Bernard habite une scène et un texte, il nous fait vibrer et passer du rire aux larmes, rend accessible un texte, qui bien que récent, a la texture riche du livre d’Eric- Emmanuel Schmitt ( que je n’ai jamais lu j’avoue, mais me fait penser à Amélie Nothomb dans sa maitrise de la langue française, il mérite son Goncourt!)

La musique est envoutante! C’est ce que Singapour produit de mieux en terme de musique classique et d’opéra, dans une ambiance intime et accessible. Dur dur de se rappeler qu’on est dans une pièce et pas dans un concert, et de résister à son impulsion de sauter sur ses pieds et d’applaudir à chaque morceau. Ils nous ont fait voyager et illustraient parfaitement les mots clamés par Quentin Bernard.

Le mariage des deux mondes est un succès!


Je n’en dirai pas plus… je vous laisse aller la découvrir:


Du 18 au 22 septembre au théâtre de l’alliance française, à 20h

Les billets c’est ici plus de détails sur la pièce c’est ici


Je file! Je vous souhaite une bonne journée, et je reviens aussi vite que je le peux!


Comments

Du pourquoi de mon silence….

Coucou du mardi




On m’a fait remarquer que ça faisait l’air de rien des semaines que je vous avais abandonné!


Alors je pourrais vous dire que c’est l’effet vacances, les journées de folie organisées pour mademoiselle angel…

Je pourrais vous dire que c’est l’effet fatigue post-déménagement et la peur de vous saouler - respectivement de tous vous motiver à déménager près de chez nous - à force de vous parler de notre nouveau coin de paradis. On vous rassure, on vient d’en trouver le plus gros défaut: l’arbre en face de nos fenêtres est un machin qui fleurit et nous fait éternuer en duo Superchéri et moi ( c’est pourtant rare qu’on soit les deux allergiques au même truc!) donc tout n’est pas complètement parfait ici!

Je pourrais vous dire que c’est le petit coup de blues à ne pas être en Suisse comme d’habitude, les gens qui me manquent…


Je pourrais vous dire que c’est parce que la miss me fait tellement d’énormités que je ne sais pas lesquelles choisir…


Je pourrais vous dire que je suis noyée sous la paperasse à ne plus savoir qu’en faire: permis de travail à renouveler pour Lovely Nounou, etc. etc.


Je pourrais vous dire que j’ai juste envie de prendre le temps de vivre


Mais la vérité vraie… lire la suite...
Comments

Les moeurs canines à Bukit Panjang

Coucou du vendredi

blogEntryTopper

On continue la série sur notre nouveau quartier Happy


( Ça me change les idées parce que depuis 3 jours je suis balade, j’ai chopé le rhume et comme la fatigue pèse son poids dans ce cas, on va dire que je me bats un peu plus que d’habitude pour m’en sortir)


Avant de me lancer sur les moeurs canines…


Peut-être 2-3 précisions quand même…


Si notre coin ( on est dans les premiers HDB construits à Pukit Panjang) est mature et calme, d’autres zones sont en plein développement et donc ont les bruits de travaux qui vont avec ( si vous trouvez des condos pas chers du côté d’Upper Bukit Timah Rd, il y a de très bonnes chances qu’ils soient proches des dits travaux, ou de ceux de la ligne de métro )


Question transport si quand le trafic est fluide c’est efficace, on est très dépendant de la PIE donc inutile de préciser que selon les heures ça donne l’impression de se faire un Genève-Lausanne ( pour les non-romands le tronçon bouche tous les jours aux heures de pointe à cause du nombre de pendulaires Winking ) en ce moment j’ai une série véhicule en panne sur la bretelle de l’échangeur/ de sortie… ça bouchonne très très efficacement!


Et surtout faut aimer les chiens Happy


Non parce que dans notre coin de Bukit Panjang, le chien est quasi un addendum obligatoire! lire la suite...
Comments

La vie à Bukit Panjang?

Coucou du mercredi



blogEntryTopper

Dans le billet d’hier je parlais du fait qu’en parlant avec les ”expats” étaient généralement perplexes de savoir où mettre Bukit Panjang dans le puzzle de la carte de Singapour.

Les locaux par contre n’ont pas de souci, les vendeurs dans les magasins ( philippins pour une bonne part d’entre eux) voient généralement aussi où on habite du premier coup.

Ça fait 2 semaines qu’on habite là, et de ce qu’on a pu constater on est les seuls gwaïlos ( euh ang mo pardon, c’est comme hot pot et steam boat parfois HK fait de la résistance et refuse de s’effacer) du coin. Il y en a probablement dans le condo d’en face, mais on les a pas encore vu.

Du coup on s’est vite fait repérer… lire la suite...
Comments

Mais où est Bukit Panjang

Coucou du mardi!

blogEntryTopper

La conversation à la mode ces temps c’est bien évidemment:

- Bon alors t’as déménagé où?

- Bukit Panjang

- Où?????????


Je dramatise un poil - après tout c’est mon blog, donc je peux me permettre un peu de licence artistique Winking - mais c’est assez représentatif d’une des 2 versions de la dite conversation ( l’autre étant celle qu’on a avec les locaux, ou les immigrés ( par opposition aux expats comprendre par immigrés les expats à bas revenus Winking )


Donc Bukit Panjang c’est un peu un trou noir dans la carte de Singapour version expat’ comme Punggol, Hougang…


Pas de station de métro ( on a un LRT à moins de 300m qu’on utilise pour rejoindre le centre commercial le plus proche) à proximité immédiate, la plus proche est Choa Chu Kang , en attendant l’ouverture de la downtown line en 2015.


Surtout des barres HDB, et quelques condos dans le quartier, un quartier calme et dont on parle peu ( par opposition à des villes satellites planifiées à la même période comme AMK ou Toa Payoh qui sont beaucoup plus agitées et connues)
lire la suite...
Comments

La vie sauvage à Bukit Panjang

Coucou du lundi


blogEntryTopper



Avant de filer en catastrophe dès l’ouverture du vétérinaire pour racheter de la nourriture pour l’iPatch qui n’en a plus, depuis 2 semaines on a les yeux et les oreilles grandes ouvertes et on boit les différences…


Force est de constater que Singapour a beau être un mouchoir de poche de 650 km2


La vie sauvage y est comme la pluie: ce que tu vois à un endroit tu ne le retrouves pas forcément ailleurs: le climat est différent, on est tout perdu dans nos estimations d’arrivées de la pluie!

L’air n’a pas le même parfum… malgré l’autoroute on sent l’air de la forêt, ce qu’on avait pas à Thomson ( l’odeur qui remontait du MacRitchie était nettement plus teinté de fougères, il avait un autre parfum)

Et la faune n’est clairement pas la même…









lire la suite...
Comments

Troubleshooting à la sauvage version Singapour

Coucou éclair du samedi

blogEntryTopper

Alors sur le front de l’installation:


On a nos ventilateurs de plafond

On nous livre le four mardi prochain

On a plus de cartons et même quelques tableaux au mur Happy


Bref, on commence enfin à toucher le bout et à se sentir vraiment vraiment bien chez nous, tant dehors que dedans! On est vraiment très très heureux avec notre changement de lieu Happy


Billet à venir là-dessus…


En attendant, faut que je vous en raconte une énorme:


Ce n’est évidemment pas recommandé, ni scientifiquement prouvé…


Mais…


Commençons par le commencement. Il y a quelques semaines de cela, j’ai malencontreusement renversé un peu de Schweppes sur mon portable… lire la suite...
Comments

De retour en ligne

Coucou du mercredi

blogEntryTopper



Voilà un peu plus d’une semaine que nous avons quitté Thomson…


Lundi 1er juillet, nous avons bougé ce qu’il fallait pour dormir dans le nouvel endroit.

Mardi 2 juillet, les déménageurs ont achevé de ramené ce qu’il restait dans l’ancien appartement.

Mercredi et jeudi on s’est séparé en deux teams: Lovely Nounou nettoyait l’appartement pour le rendre, pendant qu’on s’occupait de rendre vivable le nouvel appartement.

Enfin en pratique Lovely Nounou faisait de l’overtime ici aussi…

Jeudi 4 au soir c’était apéro blogueurs, j’ai pris Heidi avec, qui a passé 2h dans la piscine à faire la folle avec, notamment, les poulettes d’Adeline L’occasion de partager nos expériences du moment ( vu que pas mal de monde était en cartons… dont Sylvie qui nous quitte pour d’autres cieux vachement moins humides! )


Vendredi 5 c’était la remise des clés…


Avec un grand moment de pinaillage dans toute sa splendeur… lire la suite...
Comments

C'est la der' des der'

En direct de Thomson…


Petit coucou du fin fond de mes cartons, pour me changer un peu les idées avant de retourner finir la dernière ligne droite.


On vit dans des valises, des cartons, on mange dehors, et tout en emballé… l’avantage c’est qu’on est dans les temps, on devrait pas à avoir à bosser dans le stress le plus absolu jusqu’à 2h du mat’ pour être prêts Happy

Je pique des fou-rires pour tout et pour rien, je regarde dans le vague.

Je me demande ce que je voulais venir faire dans une pièce quand j’y arrive et dois retourner dans la première pour refaire tout le train de pensées… parfois jusqu’à 3 fois…

Je m’amuse des méthodes d’encartonnage des uns et des autres… lire la suite...
Comments